× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

question-circle Varroa

Plus d'informations
11 Mai 2022 18:42 #140275 par NOUVELAPI
Varroa a été créé par NOUVELAPI
Bonsoir,J’ai retiré ce jour les plaques de protection sous les ruche équipé de fond NICO, et j’y ai trouvé une grande quantité de VARROA sur celle-ci. Ils étaient encore bien vivants, comment traiter la ruche en cette période de l’année ? Comptant sur une réponse de votre part, Cordialement, Alain et Véronique

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Mai 2022 20:03 #140276 par caliméro
Réponse de caliméro sur le sujet Varroa
Bonsoir, vous avez essayé de faire un retrait de couvain de mâles? Très difficile d'employer un traitement dans la ruche en cette période. Les hausses sont posées et hors de questions d'avoir du miel au produits antivarroa.   

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mai 2022 09:54 #140277 par NOUVELAPI
Réponse de NOUVELAPI sur le sujet Varroa
Bonjour,

Merci d'avoir répondu, mais en tant que débutant j'avoue ne pas comprendre votre solution, désolé.

Cordialement,

Alain

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Mai 2022 05:33 #140278 par Nicolabeille54
Réponse de Nicolabeille54 sur le sujet Varroa
Bonjour,

Il existe plusieurs façons de lutter contre varroa :
- Traitements chimiques (d'origine naturel ou synthétique)
- Lutte bio-mécanique (retrait du couvain de mâles)
-  Traitement thermique (tue le varroa par la chaleur (difficile à mettre en place)
- Choix d'une génétique "résistante"  (les abeilles détectent et éliminent les larves infestées et pratiquent l'épouillage entre elles)

A cette époque de la saison, si vous avez ou allez poser les hausses vous ne pouvez utiliser un produit chimique qui se retrouvera dans votre miel
Le traitement thermique est très fastidieux à mettre en place, il faut être équipé, peu d'apiculteurs l'utilisent .

Il vous reste donc la lutte bio mécanique .
 Le principe est d'insérer un cadre à mâles dans la ruche (unrucheraujardin.blogspot.com/2019/05/cadre-males.html#:~:text=Un%20cadre%20%C3%A0%20m%C3%A2les%2C%20c,abeilles%20en%20cellules%20de%20m%C3%A2les.)
Les varroas sont attirés par le couvain de mâles ou ils disposent de 3 jours supplémentaires pour se reproduire .
En retirant ce couvain une fois qu'il est operculé vous vous débarrasserez d'une bonne partie des varroas (en attendant le traitement d'été)

Bonne saison à vous,
Cordialement,

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2022 08:05 #140303 par NOUVELAPI
Réponse de NOUVELAPI sur le sujet Varroa
Bonjour,

Merci pour votre réponse, il va falloir que je mette cela en pratique.

Cordialement,

Alain

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2022 13:14 #140304 par NOUVELAPI
Réponse de NOUVELAPI sur le sujet Varroa
Bonjour,

Nous venons de rendre visite à nos ruche, et surprise dans la ruchette où nous avions piégé un essaim, et dans laquelle nous avions retiré les cadres 2 et 3, les abeilles ne se sont pas installé normalement, mais elles ont construit entre le cadre 1 et le cadre4 de façon purement anarchique comme si il n'y avait pas de support (les cadres)
Ces constructions font au moins 4 à 5 cm de largeur.
Que faire dans ce cas pour sauver cet essaim,

Cordialement,

Alain

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2022 10:07 #140305 par Drummy
Réponse de Drummy sur le sujet Varroa
J avais vu un reportage sur les abeilles sauvages. Il etait dit que, genetiquement, les abeilles s auto-protegeaient de varroa.
Mais les ruches sauvages sont de taille bien plus reduite et donc ne favorise pas (ou plutot moins) le developpement du parasite ...
a l inverse de nos ruches, qui par la taille, sont de veritables boulevards pour le varroa :-(
Au bout de quelques annees (entre 4 et 10 ans ... ha ! quand meme !) elles "geraient" le volume de varroa dans la ruche en s epouillant et devenaient meme resistantes .
Ca, c est le bon cote de la chose, mais le revers de la medaille, c est que la Nature lui fait apprendre au prix fort
c-a-d... a un prix non negligeable
de memoire, entre 80 % a 90 % de perte.
Bien sur, completement inenvisageable pour l apiculteur !!
et de conclure que les abeilles etaient de bien meilleures apicultrices que l homme ;-)
a++

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2022 11:36 - 22 Mai 2022 16:02 #140306 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Varroa
Bonjour,

Cette soit disant "auto-protection" des colonies sauvages contre le varroa n'a jamais été mise en évidence scientifiquement et relève davantage de la rumeur ;

le varroa est un parasite auquel Apis mellifera n'a jamais été confronté pendant toute son histoire évolutive, il est illusoire de penser que des colonies puissent s'y adapter génétiquement en quelques décennies.

un facteur essentiel est la durée du cyle de couvain chez Apis mellifera de 21 jours pour les ouvrières et 24 jours pour le mâles qui est extrêmement favorable au varroa par rapport au cycle plus court d'Apis cerana en Asie, et ça ne risque pas de changer de sitôt après des centaines de milliers d'années d'évolution.

D'ailleurs j'ai récupéré à maintes reprises des essaims de colonies sauvages, en l'absence de traitement ils étaient morts l'année suivante. Dans d'autres cas les colonies étaient d'une taille de population sans doute largement supérieure à cette d'une ruche au printemps, par exemple dans des troncs d'arbres ou derrière des volets avec des rayons de parfois 50 cm de hauteur.

Bref il vaut mieux rester très prudent par rapport aux beaux discours d'une "apiculture naturelle" plus ou moins mythologique à ce stade.
Dernière édition: 22 Mai 2022 16:02 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mai 2022 16:59 #140310 par Drummy
Réponse de Drummy sur le sujet Varroa
Ben heu ... si ! justement.. meme de maniere tres scientifique !! cf. les analyses du professeur Thomas Seeley !!
et donc, pas du tout (ou plutot ... Plus du tout !) dans le domaine de la "rumeur"....
Toutes ses constatations vont s appuyer sur les resultats d observations qui se repetent sur plusieurs decennies...
la video que j evoquais provient d un DVD (boutique 'terran") dont l extrait est repris sur YouTube

ou a cet endroit la aussi... www.pollinis.org/publications/thomas-seeley-une-vie-a-observer-les-colonies-sauvages-dabeilles/

Mais je suis bien conscient que l "effort" de selection ne peut  décemment pas etre demandé a l apiculteur...  dont la vie est directement liee a la production de miel !!
et puis, comme le professeur Thomas Seeley le disait, contrairement a Mere Nature ou l agrandissement des surfaces disponibles dans nos ruches, et donc avec, de fait, bien plus de couvain, sont propices au developpement du parasite ?!
a++
 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mai 2022 19:09 - 23 Mai 2022 19:19 #140311 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Varroa
Il est vrai qu'en apiculture comme dans moults autres domaines, les gourous sont à la mode.

J'ai déjà lu des choses de Thomas Seeley et l'humilité n'a pas l'air de l'étouffer. Il semble fortement partir du principe qu'il a raison et donc au final, roulement de tambour, il s'avère que ses hypothèses sont justes. Incroyable !

Mais on a aussi le droit d'exercer son esprit critique.
Dernière édition: 23 Mai 2022 19:19 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2022 08:24 #140314 par Drummy
Réponse de Drummy sur le sujet Varroa
Bonjour,
je repondais a la "rumeur" et la soit-disante absence d etudes scientifiques, voila tout !! ...
Ceci dit, le parasite doit etre, lui aussi, contemporain a notre ouvriere preferee, non ?
et pour autant, en 600 millions d annees, les 2 especes sont bien toujours presentes...
Et puis, les references de Terran et de Pollinis.org me semblaient des valeurs plutot sures en terme de connaissances et de validation de ces dernieres...
Par ailleurs, je trouvais juste, sans crier au Gourou, que l approche du "sauvage" par ce professeur etait interessante et permettait de donner matiere a reflechir tout en etant bien conscient qu avec nos  "methodes" humaines d apiculture, elle (l approche)  n etait tout juste pas applicable vis a vis du varroa, voila tout.
sauf peut etre celle de l Abbe Warre, (en terme de colonie et d espace ?) mais ca "sort" encore une fois de l epure avec un rendement sans doute bien moindre ?!
a++
 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2022 14:19 - 24 Mai 2022 15:49 #140317 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Varroa
Bonjour,

Non Varroa destructor et Apis mellifera sont deux espèces qui n'ont jamais cohabité sur la même aire de répartition géographique jusqu'à il y a quelques décennies, et c'est justement tout le problème.

Partant de là imaginer qu'Apis mellifera puisse s'y adapter en quelques années, alors que varroa est à l'origine un parasite d'Apis ceranae avec laquelle il a co-évolué durant des millions d'années, relève de la belle histoire davantage que de la science.

Thomas Seeley a sans doute observé des colonies particulières, dans un contexte particulier, avec une méthodologie particulière ; c'est bien sûr intéressant mais en extrapoler les résultats de façon aussi abrupte et à grande échelle à l'ensemble de deux espèces n'est pas rigoureux, que ce soit à l'état "naturel" ou dans le contexte de l'apiculture. Par exemple chaque année je repère des colonies d'abeilles "sauvages" dans des troncs d'arbre sur ma commune, l'année suivante jamais aucune n'a survécu.

De fait il n'y a pas de consensus sur le sujet et Thomas Seeley fait aussi l'objet de critiques de la part d'autres scientifiques car cette apiculture "naturelle" serait en fait tout sauf darwinienne, à partir du moment où l'équilibre est totalement rompu par l'introduction humaine brutale d'un parasite très agressif.

Arrêter de traiter contre varroa comme il le préconise conduirait aussi à un effondrement de la population d'Apis mellifera, qui est le pollinisateur le plus efficace pour une majorité des fruits et légumes qui composent notre alimentation. Autrement dit une énorme crise alimentaire mondiale assez rapide.

Mais j'imagine que son discours est plaisant car il permet de se rassurer à bon compte en imaginant que les abeilles vont faire face toutes seules au varroa, sans intervention de la part des apiculteurs, au problème dont nous sommes nous-mêmes responsables.

Quant à Terran et Pollinis ce sont loin d'être des sources factuelles et objectives, comme toutes les structures militantes et par principe elles relaient ce qu'elles veulent bien relayer.
Dernière édition: 24 Mai 2022 15:49 par lebretondelest.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jackie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2022 19:55 #140321 par caliméro
Réponse de caliméro sur le sujet Varroa
Pour répondre à Nouvelapi, je tenterai de faire comme si je récupérais un essaim déjà installé (avec ses rayons naturels). C'est à dire essayer de transvaser les abeilles sur des cadres cirés, (en pensant à serrer les cadres cette fois),  découper les rayons anarchiques et les ficeler dans un cadre comme un rôti. Attention, tout de même c'est comme une opération chirurgicale où les "patientes" ne sont pas "endormies". Donc possibilité de piqures, d'énervement. Je l'ai tenté une fois sur un essaim entre un volet et une fenêtre, installé depuis 2 ans. Plus jamais je ne referai ça (du moins tous seul) ça a été catastrophique!        
 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.079 secondes
Propulsé par Kunena