× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

question-circle Maladie noire, synthèse des éléments trouvés et besoin d'aide

Plus d'informations
21 Avr 2020 09:09 - 21 Avr 2020 09:30 #135708 par Corax
Bonjour à tous,

Voilà, depuis l'automne 2019, je constate la présence de ce que je pense être la maladie noire sur mes abeilles (rucher 7 ruches).
la maladie a débuté sur une ruche, puis s'est étendue sur les autres durant l'hiver/printemps.

Symptômes:
partie basse du corps luisante, corps tremblant, les abeilles touchées soulèvent leur abdomen et se frottent beaucoup les pattes arrières, tout en tremblant.
Beaucoup d'abeilles mortes au pied des ruches fin automne, un peu moins au printemps. Une ruche a particulièrement souffert (gros paquet d'abeilles mortes durant l'hiver dans cette ruche, reine morte).
Pas d'abeilles toutes noires, mais juste cet abdomen brillant et la partie basse du corps d'un noir profond.

Constatations:
La maladie diminue avec l'arrivée des jours chauds.
Le rucher est en bordure de forêt, mais peu de pins/sapins (beaucoup de prunelliers; mûriers, cerisiers, acacias). Donc la théorie du miellat m'étonne.
J'ai changé plusieurs reines, sans que cela change grand chose. Toutes les reines ont moins de 2 ans. Pas de théorie de vieille reine.
Un voisin dispose d'un rucher à 100m de là sans aucun de ces symptômes.
La maladie était absente en 2018 (année de pose des ruches). Elle est apparue fin 2019, quelques mois après l'arrivée de nouveaux essaims de bucks (visuellement non atteints quand je les ai réceptionnés).
Les hybrides/noires semblent plus en souffrir que les "pures" bucks. Probablement de par la population plus explosive des bucks. Même si quelques bucks étaient bien touchées.


Mes questions:
S'agit-il bien de maladie noire, car les tremblements évoquent également des intoxications. J'ai par exemple un stade de foot à 300m à vol d'oiseau du rucher, donc je pense qu'il est sûrement traité. Et beaucoup de résidences privées autour (traitement?)
Dois-je tenter un traitement? On parle de carence en protéines. J'ai tenté plusieurs fois un sirop avec ajout de protéines pour abeilles, sans résultat probant. Et j'ai bien des entrées de pollen importantes.
Le rucher est plutôt sous les arbres, essentiellement des noyers (mais ensoleillé par intermittence de 12:00 à 19:00), sol argileux. Dois-je considérer que le lieu est mauvais pour les abeilles?


Merci pour votre aide. J'aimerais creuser toutes les pistes avant de devoir changer de lieu (ayant investi plusieurs centaines d'euros de palissades et d'heures d'installation pour ce rucher).

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas..." Geronimo.
Dernière édition: 21 Avr 2020 09:30 par Corax.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Avr 2020 11:57 #135711 par jackie
Bonjour Corax, nous avons eu exactement le cas sur une de nos ruches. A nous aussi il nous a été dit le miellat donc la maladie noire. Sauf que nous étions sûr qu'il n'y en avait pas et en plus la ruche ne faisait que prospérer. Mais en discutant avec l'apiculteur professionnel qui se trouve non loin, il nous a dit que lui avait transhumé et avait eu du miellat. Le problème est qu'il n'avait pas tout réussi a extraire de ses hausses et qu'il les avait mises à lécher. Ce que nous supposons c'est que cette ruche s'est largement approvisionnée sur ces hausses alors que les autres ruches ont du le faire aussi mais dans une autre mesure. Ce que nous avons fait: nous avons mis 2 litres de sirop et le lendemain un gros paquet d'abeille morte sur le sol. Les jours suivants de moins en moins de mortalité. 7 jours après, encore 2 litres de sirop; le lendemain une dizaine d'abeille morte tout au plus. Quinze jours après le premier nourrissement: plus aucune mortalité. Plus de miel operculé mais uniquement du nectar qu'elles arrivent à trouver dans la zone.
Ce n'était peut-être pas la maladie noire mais tous les symptômes l'évoquaient fortement: avons nous ue un coup de chance ne mettant ses 4 litres de sirop? Tu devrais quand même tenter.
Jackie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Avr 2020 13:19 #135712 par Corax
Merci Jackie. Sirop 70/30? Avec apport de protéines? Vinaigre?

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas..." Geronimo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Avr 2020 13:30 #135714 par jackie
70/30 c'est tout
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Corax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia
  • Absent
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
21 Avr 2020 18:18 #135716 par Gilles Ratia
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Corax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2021 12:02 #138686 par pierrotw
Bonjour,
Avez-vous essayé le sirop 70/30 alors ? Des résultats ? 
Merci pour votre retour

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2021 20:57 #138695 par Calluna
Sinon :

--
Calluna
Humus Humain Humilité
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2021 17:26 #138700 par lebretondelest
Bonjour,

J'avais aussi abordé le cas récemment, suite à plusieurs cas sur un même rucher depuis deux ans (pas sur toutes les colonies cependant) : www.apiservices.biz/fr/forum/9-sante-des-abeilles/77484-maladie-noire-que-faire , sans que la théorie du miellat ne me semble très pertinente non plus.

Depuis ça va beaucoup mieux, après avoir nourri au sirop lourd (5:3) à une ou deux reprises les colonies concernées, et aussi posé les hausses (il semble que la maladie soit favorisée par la promiscuité), et également j'avais enlevé les portières métalliques il y a plusieurs semaines.

Bref impossible de savoir ce qui a joué positivement, ou si c'est juste la période plus favorable, en tout cas il semble qu'il puisse y avoir rémission heureusement.
  
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jui 2021 07:15 #138840 par pierrotw
Pour ma part, les symptômes sont apparus début mai sur une ruche très très populeuse (1 corps Langstroth + 1 hausse). J'ai donc décidé de lui ajouter un second corps pour qu'elle respire un peu. Nous sommes le 1er juin et la maladie est toujours présente. L'activité et la population de la colonie est toujours très forte et populeuse. Ca tremble encore sur la planche d'envol, le phénomène de houspillage toujours présent et la mortalité varie de 50 à 100 abeilles par jour (je dirais, mais impossible de dire précisément). Elles ne manquent de rien et ramènent pas mal de nectar et de pollen. Elles ont l'air de s'en accommoder pour l'instant, mais ça fait mal au coeur de voir ces abeilles qui n'arrivent plus à prendre leur envol. 
Je pense que je vais leur donner un peu de sirop comme je lis beaucoup de ci de là à propos de cette maladie.
Dans tous les cas, pour l'instant, hors de question de changer la reine, qui me semble ne pas être probant comme solution. Je vais faire mon possible de garder cette colonie et si elle arrive à s'en sortir, elle n'en sera que plus forte. D'autant que pour l'instant, pas vraiment d'inquiétude au vu de la très forte densité de la colonie, malgré ses deux corps Langstroth + hausse.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.096 secondes
Propulsé par Kunena