× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

compress Le miel bio c’est quoi ?

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia Auteur du sujet
  • Absent
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
26 Mar 2022 16:42 #140086 par Gilles Ratia
Le miel bio c’est quoi ? a été créé par Gilles Ratia

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2022 10:27 - 27 Mar 2022 12:01 #140093 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Ca tire à boulet rouge dans tous les sens mais aucune sources ni documents ne viennent étayer ces attaques, tel quel c'est de la diffamation.
L'auteur se plaint du manque de précision du cahier des charges AB, il devrait montrer l'exemple, lequel d'entre nous va se taper la lecture des centaines de pages de la règlementation européenne pour trouver matière à contredire ?
A part diviser une fois de plus les individus, ce papier ne sert à rien.
Dernière édition: 27 Mar 2022 12:01 par louiseluc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2022 18:03 #140095 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
L'article est presque malhonnête en effet...
Déjà, le cahier des charges est consultable pour chacun des labels :
La FNAB les résume ici : www.produire-bio.fr/wp-content/uploads/2018/05/FNAB_09-annexe-reglementation-apiculture-bio.pdf
Et bien entendu, AB, bio-cohérence, Nature et progrès, Demeter ont leur propre cahier des charges, consultable également.

Ce qui est dit sur les contrôles est en partie vrai, pour les labels type AB. Les autres ont un fonctionnement bien différent, dans lequel ce sont généralement les collègues apiculteurs et des adhérents consommateurs qui viennent surveiller l'apiculteur... ça change la donne.

Enfin, en lisant l'article certains pourront penser que l'apiculture biologique n'est pas encadrée, ou moins que l'apiculture conventionnelle. C'est faux, puisque l'apiculture biologique doit respecter le cadre conventionnel, auquel s'ajoute un cahier des charges avec des contraintes supplémentaires : Origine des cires, traitements varroas, parcelles butinées....etc...

Là ou je pourrai être d'accord, c'est que les labels "grand public" sont très légers voir ridicules... Lorsque le consommateur se renseigne un peu il est souvent déçu...

Enfin bref, pas très intéressant, franchement aboyer c'est mignon, mais un peu de contenu documenté rendrait le tout plus crédible...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mariearmelleniels

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2022 19:56 #140097 par Calluna
Réponse de Calluna sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Facile de répondre à cette question : c'est un miel produit en respectant le cahier des charges européen de l'apiculture biologique. Il n'y a pas à tergiverser.

Et si le SPMF souhaite faire évoluer le cahier des charges pour qu'il soit plus cohérent, il est justement en cours de modification/ajustement....Pour finir sur le SMPF, habitué aux vociférations et aux allégations qui font beaucoup de vent et qui ne font en aucun cas avancer le schmilblick, il faut espérer que ces écrits n'engagent que l'auteur, il ne doit pas être au courant de tous les projets des membres du bureau et des adhérents ....Comme écrit plus haut pas Mathieu, il y a des cahiers des charges bien plus stricts que le "bio européen", mais comme l'auteur de ces lignes ne s'est pas correctement documenté ce n'est pas demain que nous verrons des adhérents du SMPF chez Demeter ou chez Nature & Progrès, par contre pour faire de la "bio opportuniste", il y en a déjà qui ont levé le doigt dans les rangs.

--
Calluna
Humus Humain Humilité
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, stf, larc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mar 2022 15:22 #140101 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Qui a le temps d'assister aux réunions, de redéfinir les règles, de travailler les dossiers?
Les plus gros qui ont des salariés pour assurer le boulot sur les ruches.

Et les plus gros, ont souvent un objectif de valorisation des produits via le label, plutôt que les problématiques environnementales et de sauvegarde d'une agriculture raisonnable et a une échelle permettant d'éviter des dérives...

Les copains maraîchers bios sont dégoûtés, car ces "représentants" sont en train de pousser pour autoriser les serres chauffées en bio... Le début de la tomate bio en décembre, et sans doute la fin définitive de la crédibilité du label bio...
Nous prenons en effet sans doute le même chemin en apiculture.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoann, mariearmelleniels

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gardois
  • Portrait de gardois
  • Hors Ligne
  • Jeune ouvrière
  • Jeune ouvrière
  • Locale et frere adam
Plus d'informations
29 Mar 2022 18:42 #140102 par gardois
Réponse de gardois sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Pour les tomates c'est plutôt l'inverse qui s'est passé: pas de restrictions sur le chauffage des serres jusqu'au 31/12/2019, et des restrictions depuis : 
www.inao.gouv.fr/Les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-l-origine-SIQO/Agriculture-Biologique 
Guide de lecture:
"Le chauffage des serres est possible uniquement dans le respect des cycles naturels. Dans ce cadre la commercialisation au stade de la production avec la qualité biologique pour les légumes : tomates, courgettes, poivrons, aubergines et concombres est interdite entre le 21 décembre et 30 avril sur le territoire métropolitain"
"Les producteurs sont soumis à l’obligation d’utiliser uniquement des énergies renouvelables pour chauffer les serres, pour toutes les exploitations entrant en conversion à partir du 1er janvier 2020. Pour les exploitations en conversion ou certifiées avant cette date, cette obligation entrera en vigueur au 1er janvier 2025.
Ces obligations ne s’appliquent pas à la production de plants.,"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2022 05:35 #140103 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Je parle des discussions internes, pas de décisions déjà prises.
;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2022 16:02 #140123 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
C'est un produit de niche comme tout les produits qui se différencient du tout venant : si des clients acceptent de dépenser un peu plus il faut leur donner des garanties et ce n'est pas en acceptant des miels issu de cultures traitées comme les lavandes et lavandins que l'on va répondre à leurs attentes. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi les lavandes ont pu bénéficier de dérogations jusqu'à maintenant.
Les règlementations ne sont pas figées et c'est tant mieux quand c'est pour du plus sérieux. Si une culture notoirement traitée est admise on devra alors admettre tout les colzas luzernes tournesols et la niche du bio s'écroulera.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, mariearmelleniels

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2022 16:13 - 09 Nov 2022 16:23 #140983 par creabeille
Réponse de creabeille sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
je ne suis pas d'accord avec Péré, les apiculteurs bio font, dans leur grande majorité, de réels efforts techniques, financiers, et de travail supplémentaire pour garantir un miel sain, des abeilles saines et un environnement sain
- primum non nocere : ne pas utiliser d'intrants qui polluent les sols ou les eaux de surface, ni de traitements susceptibles de laisser des traces dans les cires (il suffit d'analyser un échantillon de cire d'où qu'il vienne pour mesurer l'étendue du problème...)
- une véritable concertation avec les auditeurs des bureaux de contrôle et les paysans alentours pour gérer au mieux le risque au niveau des emplacements lié à l'assolement.
- une analyse libératoire assez poussée et contraignante sur les miels à risque (et systématique sur la lavande avec 200 substances recherchées...). Qui fait analyser son miel par ailleurs ? personne, que je sache...
- une minimisation des intrants liée à leur cout prohibitif et une véritable recherche d'emplacements de valeur pour les abeilles et l'hivernage, avec des réserves saines et de qualité, induisant une diminution du risque d'adultération.
Et effectivement très souvent la valorisation n'est pas à la hauteur des frais engagés car les référentiels / dispositifs de contrôle sont très différents d'un pays à l'autre et le poids des miels d'importations plombe lourdement les prix. Les aléas des récoltes font aujourd'hui qu'une exploitation bio peut être moins rentable qu'une conventionnelle...ce qui prouve bien que ce n'est pas l'intérêt financier de l'apiculteur qui drive son engagement mais sa philosophie..mais pour combien de temps ? Si on veut essayer un tant soi peu de respecter l'abeille, l'environnement, le consommateur, avec un produit accessible en prix, à un moment il faut faire des compromis pour le bien de tous, ou bien ça finira par quelques illuminati respectant des cahiers des charges hyper stricts pour servir 0,1% de la population et tous les autres en conventionnel pour continuer à bien plomber notre environnement ou celui des autres... et la rentabilité des exploitations y compris conventionnelles qui ne pourront pas grand chose contre le miel bio importé moins cher que le vrac conventionnel francais.
Alors si on veut se tirer dans les pattes en remontant encore la barre et flinguer définitivement notre filière on peut faire ce que tu proposes. Ou réfléchir aux meilleurs compromis... pour moi il faudrait plutôt inciter tous les apiculteurs à quitter le conventionnel pour que la niche disparaisse et devienne la règle...et laisser les clients intégristes rejoindre nature et progres ou demeter, il y a de la place pour tout le monde. Le miel est un marché d'offre, pas de de demande, ce n'est pas en durcissant les conditions d'exploitation pour pourra fournir plus ou de meilleure qualité que ce n'est déjà...
 
Dernière édition: 09 Nov 2022 16:23 par creabeille.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2022 16:39 #140984 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Le raisonnement pourrait être différent,si toutes les cultures remplissaient des conditions qualifiées de biologie.
La pour protéger le consommateur,il serait utile de mentionner : non bio.
Et c est la le problème,car l erreur a déjà fait une majorité et cette majorité tue le bio.
La réflexion est donc plus dans le sens de père qui pense que l on doit mettre bio que si ça l est.
Et se battre pour changer le système conventionnel.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2022 06:10 - 10 Nov 2022 06:23 #140985 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Bonjour,

Étant en bio par choix éthique, j'abonde totalement dans le sens de creabeille.

Il me semble qu'il y a une dimension essentielle qui n'est pas abordée par certains ici, est qu'en apiculture bio certains critères sont directement dépendants des pratiques de l'apiculteur : les traitements en premier lieu, les produits et pratiques de nourrissement (ou pas), le choix des matériaux, qui font tous l'objet d'un cahier des charges assez précis. Sur ces points aucune dérogation ou fraude n'est évidemment acceptable, par principe et pour le respect des consommateurs.

Une autre dimension absolument primordiale est celui de la qualité et de la quantité des ressources environnantes des ruches, dans un rayon de 3 km autour.

Et là l'apiculteur ne peut pas faire grand chose étant donné que ça représente une surface de plusieurs milliers d'hectares : trouver une telle surface autour des ruches avec 0% de pesticides, en France et même en Europe, c'est tout de même très, très, très, très difficile, sans compter qu'il est évidemment impossible de le savoir précisément.

On est donc obligés d'accepter une marge de compromis parce que ce ne sont pas les apiculteurs qui vont à eux tous seuls décider du modèle agricole dominant. On préfererait tous un monde avec 0% de pesticides, une fois qu'on a dit ça on est bien avancés.

Partant de là élaborer un cahier des charges ultra-contraignant sur le sujet n'aboutira à rien du tout vu qu'il sera totalement inapplicable ; le résultat sera qu'aucun apiculteur ne restera en bio, et au final un nivellement vers le bas de l'ensemble de la filière.

On peut passer sa vie à rêver d'un monde idéal, mais malheureusement beaucoup ont cherché et ne l'ont pas encore trouvé... Ou alors on accepte que la perfection n'est pas de ce monde et on fait le choix de laisser de côté les fantasmes et d'avancer concrètement vers le mieux, avec les inconvénients et les inconforts moraux que ça suppose au passage. Pour ma part j'ai fait le choix de les accepter.
Dernière édition: 10 Nov 2022 06:23 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2022 06:27 #140986 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Et oui et comme ça ,pour une raison purement commerciale et qu en plus pas besoin d effort pour changer de système .
C est comme pour les nitrates on fixe à 30 mg et comme on ne peux pas le respecter on monte la norme à 50mg .
Remarquons que c est comme le bouleversement climatique ,l économie prime aussi.
Et pendant ce temps........

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2022 06:48 - 10 Nov 2022 06:53 #140987 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Merci pour cette argumentation particulièrement solide et convaincante.

Toujours bien confortable d'enfoncer des portes ouvertes, on est certains de jamais se cogner !
Dernière édition: 10 Nov 2022 06:53 par lebretondelest.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoann

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2022 06:54 - 10 Nov 2022 07:10 #140988 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Dernière édition: 10 Nov 2022 07:10 par happy.bee.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2022 07:29 - 10 Nov 2022 08:37 #140989 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Je n ai fais qu essayer de donner un avis sur un thème souvent abordé,mais jamais résolu.
Il faut dire que le débat est difficile.
Et que pourtant s il n'est pas fait ici ,ou le sera il?
Ne pas débattre c est laisser les autres prendre le pouvoir.
Dernière édition: 10 Nov 2022 08:37 par happy.bee.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 07:10 - 11 Nov 2022 07:11 #140992 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Étant complètement dependant de l'environnement, agricole notamment, le 100% AB ne pourra être qu'exceptionnel.
Ce label que certains critiques à cause des ses défauts, n'a t il pas malgré cela son importance ou n'est il pas influent dans la lutte pour un environnement plus sain, ne serait ce que par l'ouverture de débats et l'information au consommateur qui en découle?
Le cahier des charges est librement consultable par tout ceux qui s'en donne la peine, y'a pas de secret de magouille ou de combine, pour se faire des thunes sur le dos d'un consommateur qui serait trompé.
J'ai du mal à comprendre pourquoi ce label dérange, c'est quand même mieux que rien non ?
Dernière édition: 11 Nov 2022 07:11 par louiseluc.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 07:47 #140993 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Bonjour,
Je necpense pas que ce soit la démarche ou le label le problème.
C est que donner la mention bio, à un miel susceptible de contenir des phytosanitaires,ça prête a reflextion.
Cela n incite pas la remise en question du conventionnel.
Perso j e consomme des produits avec mention et s est surtout pour mes enfants.
Je n aimerais pas apprendre que de bio, ils n ont que nom.
Et c est pourquoi je pense que l on ne peut pas se contenter ,d un seul cahier des charges ,mais qu il faut militer pour que la terre n appartienne pas aux multinationales phytosanitaires,mais aux consommateurs.
Pour conclure ,peut etre que je suis trop engagé dans mes idées,mais voila la nostalgie d une apiculture bien plus agréable en est surement la cause.
Essayer de partager dans le mépris et l indiference ne sert à rien ,je pars aux champignons bio.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 13:00 #140994 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?

Bonjour,
...
C est que donner la mention bio, à un miel susceptible de contenir des phytosanitaires,ça prête a reflextion.
Cela n incite pas la remise en question du conventionnel.

....

Je doute sérieusement que les apis seuls remettent en question l'agriculture conventionnelle, effectivement ce cahier ds charges a des défauts mais il a le mérite d'exister, mais tu as peut être une meilleur idée ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 13:59 - 11 Nov 2022 14:10 #140997 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Ce qui toujours soit amusant soit désespérant selon l'humeur, c'est que d'expérience ceux qui critiquent le plus virulemment le bio en apiculture au motif qu'il ne garantirait pas 0% de pesticides, ne sont PAS en bio et font donc moins bien que ceux qui font des efforts pour respecter les exigences du label...

En bref : comme toujours certains parlent, d'autres agissent.
Dernière édition: 11 Nov 2022 14:10 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 19:17 #140999 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Bonsoir

La question est de savoir à quel niveau d'exigence il faut positionner le curseur ? : tout ceux qui se sont exprimés ne remettent pas en cause les différences entre les modes de production (nourrissage, traitements varroas, etc.) . Le différent porte sur les aires de butinage. L'attente des clients consommateurs est avant tout de trouver un miel avec un minimum de résidus de produits de traitements des cultures. Il est regrettable que la culture de lavandes et lavandins ai pu obtenir jusqu'à maintenant le droit d'être à l'origine de miels labellisés en bio quand on sait la quantité de produits répandus. Même si on ne peut garantir aucune zone indemne de pesticides il est quand même facile d'expliquer que dans une région d'herbages, prairies, bois et landes ou garigues sans cultures visitées par les abeilles (cultures recevant des herbicides fongicides ou insecticides comme les colzas lavandes ou tournesols) on peut alors certifier que ces miels répondent aux attentes des consommateurs.

Pour les apis qui ont choisi avant tout d'être sur des choix éthiques ils sont après tout libres de suivre les cahiers de charges du bio voire de nature et progrès ou déméter , mais proposer un miel issu de cultures recevant quantité de biocides comme bio ce n'est pas honnête et cohérent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mariearmelleniels, jc, happy.bee

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 19:38 #141001 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?

Bonsoir

....
Pour les apis qui ont choisi avant tout d'être sur des choix éthiques ils sont après tout libres de suivre les cahiers de charges du bio voire de nature et progrès ou déméter , mais proposer un miel issu de cultures recevant quantité de biocides comme bio ce n'est pas honnête et cohérent.

Difficile de ne pas être d'accord avec ces propos, mais quand le législateur impose une règle quelque peu différente on fait quoi ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 20:18 - 11 Nov 2022 20:19 #141002 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Concernant le miel de lavande/lavandin, les seuls traitements appliqués sur ces cultures dans le Sud-Est le sont en hiver, très longtemps avant la période de floraison et de butinage; et pour cause puisqu'on ne parle pas d'une culture alimentaire (fruits, maraîchage) qu'il faudrait éventuellement protéger d'attaques de ravageurs.

Raison pour laquelle le législateur accepte le principe de cette dérogation, par ailleurs des analyses sont évidemment pratiquées, notamment par les grossistes et revendeurs, pour s'assurer qu'aucun résidu n'est retrouvé dans le miel avant commercialisation. Cf. l'étude réalisée par 60 millions de consommateurs il y a quelques années pour en savoir plus.

Avant de lancer des accusations gratuites c'est toujours mieux de savoir un minimum de quoi on parle précisément.
Dernière édition: 11 Nov 2022 20:19 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 20:23 #141003 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Ce n'est pas nous qui décidons. Les législateurs agissent dans le cadre Européen et sont censés le faire dans l'intérêt du plus grand nombre. Les groupes de pression (parmi lesquels le monde de l'apiculture) agissent pour infléchir les textes. En ce qui nous concerne on peut dire que nous sommes assez divisés (chez les bios du moins) selon les régions ou nous pratiquons. Ce qui va sortir prochainement fera des contents et aussi des mécontents. On ne pourra que se soumettre (pour les mécontents) ou applaudir pour les autres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Nov 2022 20:44 #141005 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
A lebretondelest : j'ai 27 années d'expériences en production de miel de lavandin et je me suis fait intoxiquer les abeilles pas mal de fois bien avant la période de la flavescence dorée. J'ai des collègues amis en bio qui tout en subissant des intoxs sont quand même arrivés à faire valider leur miel. Aussi j'ai des doutes sur la fiabilité de ces analyses. J'ai aussi encore plus d'expériences dans les productions de miel en région de cultures (céréales + colza + tournesol). Je sais donc de quoi je parle . Renseignes toi auprès de l'ADA de ta région et tu verras que la lavande est très loin d'être clean.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Nov 2022 08:28 - 12 Nov 2022 08:43 #141010 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Ah bon, tu sous-entends que les analyses ne seraient pas fiables et/ou que des fraudes seraient possibles sur une base régulière ?

Là il faudrait vraiment que tu apportes des éléments de preuve et d'explication un peu plus solides que tes simples doutes personnels, parce que ce sont des affirmations graves.
Dernière édition: 12 Nov 2022 08:43 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Nov 2022 13:53 #141021 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
A lebretondelest
Avoir des doutes ne veut pas dire sous entendre et encore moins affirmer. Il a été démontré que des labos croyant bien faire pouvaient se tromper en toute bonne foi. Pour avoir la certification bio avec du miel de lavandes mes collègues ont fait analyser année après année un seul échantillon pour l'exploitation et les résultats ont toujours validé le miel. Je ne connais personne qui m'ai affirmé s'être fait "retoquer". Un de mes amis en bio depuis très longtemps s'est même posé des questions de l'intérêt que les certificateurs et labos pouvaient avoir à ne pas trop "embêter" leurs clients. Inutile donc de pinailler (peut-être) sur des méthodes analytiques qui donnent satisfaction à ceux qui payent.
Pour être clair encore je n'affirme pas mais je doute comme beaucoup. Comme également ces collègues qui se faisaient retoquer leur miel de lavandes par un labo qui détectait la présence de sucres exogènes. C'est juste un exemple pour expliquer que j'ai le droit d'avoir des doutes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Nov 2022 14:13 - 13 Nov 2022 14:24 #141022 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Mouais... "Je sors des trucs énormes propres à décrédibiliser toute une filière, mais je n'ai aucune preuve, mais je ne dis rien, mais j'ai quand-même des gros doutes, mais sinon je n'ai rien dit".

En résumé ce qui s'appelle ne pas assumer ses propos. Bonjour la franchise !
Dernière édition: 13 Nov 2022 14:24 par lebretondelest.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Nov 2022 17:53 - 13 Nov 2022 19:38 #141025 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Evidement qu'il peut y avoir des pesticides dans le miel AB, mais dans la limite réglementaire, comme pour le conventionnel, sauf que les limites sont pas les mêmes.
Je suppose que, Bio ou conventionnel, ceux qui critiquent la règle des autres s'appliquent à bien respecter la leur  , avec pour chaque lot, analyse des molécules qui coute un bras et retrait de la came non conforme ...
Dernière édition: 13 Nov 2022 19:38 par louiseluc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Nov 2022 13:09 - 15 Nov 2022 13:10 #141044 par mathieua
Réponse de mathieua sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Des éléments pour alimenter le débat.

Les études par exemple de 60 millions de consommateurs indiquent la présence de pesticides dans tous les miels, bios et non bios.
En revanche la quantité présente dans les miels bios est bien moindre (4 à 20 fois moins quand même).

Pour analyser un miel, il faut indiquer au labo quoi chercher. Et plus on cherche, plus ça coûte cher. Un miel selon l oniris de Nantes peut contenir jusqu'à plus de 80 molécules différentes. Aucun apiculteur n a le budget pour rechercher autant de molécules.
Les labos limitent les recherches aux molécules les plus répandues.

C est pour cette raison que les analyses après intoxication ne détectent rien.
Une autre raison peut être également que au contact de l air, ou de l'eau, certain pesticides se modifient, et deviennent moins détectables.

Avant de suposer que untel ou untel complote, on doit quand même chercher un peu le pourquoi du comment...

Bref, les labels sont essentiels, mais attention à ne pas les vider de leur intérêt au moment où les consommateurs sont très attentifs à ça, ça peut être contre productif.
Dernière édition: 15 Nov 2022 13:10 par mathieua. Raison: Orthographe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mariearmelleniels

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia Auteur du sujet
  • Absent
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
15 Nov 2022 13:46 #141047 par Gilles Ratia
Réponse de Gilles Ratia sur le sujet Le miel bio c’est quoi ?
Bonjour aux apinautes,

Nous sommes sur un sujet qui a toujours clivé depuis le début : le bio. Je me rappelle des foudres de Maurice Mary (de l'UNAF), il y a plus de 40 ans (déjà !) contre les hurluberlus du bio naissant et certains articles assassins dans nos chères revues apicoles. J'ai moi-même participé avec Max Crouaux, au premier cahier des charges Nature & Progrès en 1978. A cette époque j'ai eu 500 ruches en bio. Je fus même un court temps inspecteur. Mais quand il a été question d'un système de labellisation à étoiles (tout bio, presque tout bio, en conversion, presque en conversion), système édifiant pour la compréhension du commun des consommateurs, j'ai quitté le navire, bien que c'était encore l'époque bénie de l'apiculture (pas de varroa, pas de néonicotinoïdes, pas de frelon aux yeux bridés, etc.). Depuis tout n'en fini pas de se dégrader ...

Il faut seulement que les apinautes reconnaissent que le bio 100% ne peut plus exister sur cette planète polluée. Exemple parmi d'autres : la contamination des eaux pluviales par plusieurs substances dites les per- et polyfluoroalkyliques (PFAS). Voir pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.est.2c02765

Même nos jardins ne peuvent plus être bio et ne le seront jamais plus, sauf réalisation de la sixième extinction de masse (et encore...), mais à ce moment-là à qui serviraient-ils ?

Ceci étant dit ce n'est pas la peine d'en rajouter dans ce que l'on mange. Donc OUI le bio est une démarche noble et parfois incomprise. Laissons-la être descendue en flèche par ceux qui ne comprennent rien ou qui ne pensent qu'à leur propres intérêts.

En un mot, laissons s'exprimer tout le monde en mode courtoisie (hein ?) choisi depuis cinq ans dans les pages virtuelles d'Apiservices et continuons nos chemins. Il y a autant de vérités dans ce bas monde que d'humains le peuplant...

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, mariearmelleniels, Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.172 secondes
Propulsé par Kunena