× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

exclamation-circle Taux d'échec essaims artificiels

  • lebretondelest
  • Portrait de lebretondelest Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Couvain ouvert
  • Couvain ouvert
Plus d'informations
26 Jui 2021 09:48 #139002 par lebretondelest
Taux d'échec essaims artificiels a été créé par lebretondelest
Bonjour,

Sur plusieurs séries d'essaims que j'ai faites au printemps entre début avril et fin mai, j'ai pour l'instant des taux d'échecs que je trouve assez important de l'ordre de 25 % voire 30 %.

Grosso modo sur 10 essaims que je fais, au moment du contrôle à J+30 3 sont bourdonneux, sans que je sache la raison (pas d'élevage de reine pour x raison, ou reine qui n'est pas rentrée à la ruche après le vol de fécondation).

J'avais tablé sur 20 % en pensant que ça serait déjà assez pessimiste, donc 5 % ou 30 % je trouve ça beaucoup.

Est-ce que c'est un taux "normal" ou c'est plus que la moyenne de votre expérience ?

Une hypothèse pourrait être un trop grand nombre de ruches sur le rucher de fécondation avec un manque de repères (couleurs, formes, végétation etc), et une difficulté des reines à revenir à leur colonie.

Merci de vos retours.

 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Jui 2021 10:40 #139003 par Laurent37370
Réponse de Laurent37370 sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
C’est exactement pareil pour moi cette année et exceptionnellement cette année ! Je pense que le temps pourri et froid du mois de mai y est pour beaucoup, personnellement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Jui 2021 16:46 #139004 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Bonsoir : j'ai eu en moyenne et le plus souvent un taux de fécondation décevant au printemps 20 à 30% d'échecs . Les retours de mauvais temps avril et début mai expliquent cela . Aussi je préfère maintenant le mois de juillet et première quinzaine d'août . Chez moi le mois de juin est aussi excellent mais j'hypothèque ma miellée de châtaigner (primordiale) car mes ruches sont maintenant sédentaires en moyenne montagne . La plupart du temps on a des mâles jusqu'en septembre . Avec l'expérience j'ai remarqué des endroits sur le terrain où les fécondations se passent bien et d'autres au contraire mal . Il en est de même avec les ruches de production : certaines partie de ruchers font trop de bourdonneuses et de colonies qui périclitent . Dans ce cas ce sont des perturbations "cosmo-telluriques" qui sont en cause . En été j'arrive assez souvent à 90 % en soignant ma disposition des caisses à féconder .

A lebretondelest je crois me rappeler que tu est assez débutant . Il te faut t'abstenir de faire le curieux (au cas où tu ne le saurait pas encore) quand il y a des reines vierges dans les ruchettes . Les abeilles assez nerveuses peuvent tuer la reine au moment de ton intervention et ta présence peut désorienter aussi les reines en vol .

Pour ce qui est des éléments perturbateurs naturels dans les ruchers et si on a pas appris à les détecter il y a toujours la solution de ne pas remettre des colonies de production ou à féconder aux endroits où l'on a essuyé des échecs .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lebretondelest
  • Portrait de lebretondelest Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Couvain ouvert
  • Couvain ouvert
Plus d'informations
26 Jui 2021 17:01 #139005 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Merci des conseils, je ne suis pas vraiment débutant en apiculture mais c'est vrai que c'est la première année que je fais autant d'essaims pour augmenter le cheptel, et il est fort possible que mon manque d'habitude soit davantage responsable que des explications ésotériques du type l'influence de Saturne sur la 3ème lune de Bételgeuse, ou des ondes cosmiques envoyées par Paco Rabanne ou Élisabeth Tessier...

De mémoire je n'ai pas ouvert les essaims avant J+30 sauf rares exceptions, donc je ne pense pas que l'emballement des reines puisse être en cause même si c'est une bonne habitude à prendre dans tous les cas.

Ma dernière série de fin mai a l'air d'avoir connu plus de succès, possible donc que la météo du printemps soit en cause, mais le souci est qu'étant en Provence à mon avis à partir de juin il commence à y avoir moins de mâles pour les fécondations mais c'est peut-être une idée fausse ?

Et concernant le marquage des ruches (avec des formes et/ou des couleurs) sur les ruchers de fécondation, pensez-vous que ce soit réellement utile de le faire ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Jui 2021 19:38 #139006 par jc
Réponse de jc sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Je pense qu'il y a plusieurs facteurs qui peuvent agir sur la réussite. et en premier lieu la météo
Certains disent que le positionnement des ruchettes a une importance. J'ai vu un pro qui dit qu'il a la meilleure réussite en les mettant en rond au sol par 5 ou 6 les entrées dirigées vers l'intérieur du cercle
Perso, je les aligne en alternant les entrées av et ar
En 2019, j'en ai réussi 19/20
En 2020: 15/21 par contre j'avais fait des essaims trop gros et j'ai eu quelques essaimages avec reine vierge que j'ai récupérés
Cette année 24/26 pour éviter ces essaimages, je n'ai laissé que 2 CR sur un seul cadre et pas d' essaimage

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2021 08:19 #139008 par happy.bee
Réponse de happy.bee sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Je suppose que nos reines sont capables de s orienter d une façon très précise,d une part grâce aux éléments extérieurs et ensuite par les phéromones de la colonie qui ne lésine pas, pour en diffuser lors du vol nuptial.
La meteo capricieuse de cette année est sûrement une des causes principales.
Il faut noter toutefois que le nombre de ruches bourdoneuses, augmente d annee en année.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lebretondelest
  • Portrait de lebretondelest Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Couvain ouvert
  • Couvain ouvert
Plus d'informations
27 Jui 2021 16:23 #139010 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
En effet sans doute, cela dit comme généralement on fait des essaims en simultané (des séries de 10 à 15 pour ma part), j'imagine que tous les vols nuptiaux ont lieu plus ou moins en même temps et que l'abondance de phéromones royales sur le rucher peut perturber des vols de reines ?

En tout cas merci pour les conseils, l'an prochain je pense que je tenterai de placer des repères colorés sur les toits de ruches pour voir si ça améliore les choses, ça ne risquera pas de les empirer dans tous les cas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2021 17:37 #139011 par Laurent37370
Réponse de Laurent37370 sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Pour ma part, toutes mes ruchettes sont de couleurs différentes et bien espacées les unes des autres. Je reste convaincu que les mauvaises conditions météo du mois de mai sont prinipalement responsables de cette hausse d'échec.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2021 19:34 #139014 par jc
Réponse de jc sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Il semblerait que les abeilles ne voient pas toutes les couleurs et que des formes géométriques seraient + efficaces ;.
Je n'ai aucune preuve, c'est ce que j'au lu ou entendu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Jui 2021 07:50 #139015 par dom17
Réponse de dom17 sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
vous faites vos EA comment ? en laissant la nature opérer , en introduisant une CR , en introduisant une reine fécondée ou non ? perso , je fais avec introduction de CR achetées chez un pro et les résultats sont excellents cette année ..... sur 20 EA , un seul echec ! l' an dernier , c' était beaucoup moins convaincant ... j ai changé de fournisseur ; c est peut étre ce qui explique ce résultat , ou bien la météo et bien d' autres possibilités !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Jui 2021 10:13 #139016 par pal53
Réponse de pal53 sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Bonjour,
J'ai également eu des mauvais résultats sur les fécondations du mois de mai dans l'ouest.
Si le mauvais temps s'installe quelques jours après la naissance de la reine ce n'est pas bon du tout je pense.
Par contre j'ai pu récupérer les essaims bourdonneux début juin. J'ai remplacé le cadre contenant les cellules de mâles
avec un cadre de couvain d'ouvrières avec des abeilles et une cellule prête à naître et protégée. Cela a bien marché, il y a eu
du beau temps en plus, avant que l'on retombe dans l'automne..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Jui 2021 13:35 #139020 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
A mon avis toutes les explications citées précédemment ont une certaine importance dans les pourcentages de réussite et d'échecs . Aussi je vais m'hasarder à donner une hiérarchie par ordre des différents facteurs :
1 ) facteur saison et météo : il faut 40 jours environ pour avoir des mâles à maturité donc inutile de se lancer dans l'élevage si les colonies n'ont pas suffisamment élevé en quantité et qualité (donc période de beau temps avec rentrées de pollen et nectar en suffisance ) . La qualité des reines dépends aussi de la qualité de la nourriture et de l'ambiance propice au stade larvaire . La qualité de la fécondation ou même seulement de sa réussite est fortement impactée par le temps au moment opportun . Les reines fécondées tardivement ne sont pas les meilleures .
2 ) facteur acceptation en cas d'introduction de reines vierges ou cellules ouvertes ou mûres
3 ) facteur repérage : on sait que dans certains ruchers ou juste après une transhumance les butineuses dérivent plus ou moins ; mais quand il s'agit d'une reine qui se trompe de caisse c'est une perte à tout les coups . Personnellement j'ai testé avec succès la disposition en cercles de 5 les entrées vers l'intérieur . Les couleurs sur les faces avant ne font pas de mal surtout si le terrain est homogène d'aspect . Je n'ai pas testé les repères géométriques mais je sais qu'il faut exclure le noir sur une couleur claire ; je suppose que certaines reines confondent avec l'entrée et finissent par se perdre . Dans un terrain avec des arbustes de l'herbe haute ca marche bien et des repères de couleur ne sont pas vraiment nécessaire surtout si les caisses sont assez éloignées . J'ai voulu surélever des ruchettes sur des vieux pneus un temps donné et j'ai arrêté . Outre le fait que ce n'est pas joli j'ai préféré les mettre carrément dans l'herbe même pas fauchée pour un meilleur taux . J'ai aussi constaté alors que je faisais des grandes séries de plusieurs dizaines au même rucher qu'il se trouvait des endroits ou presque tout avait "foiré" alors que presque tout ailleurs avait réussi . Ma conclusion est de dire qu'il faut éviter certains endroits très précis (ils sont mauvais et j'ai mes explications que je ne souhaite pas développer ici ) . Autre remarque avec des ruches çà marche mieux que les ruchettes et les ruchettes marchent mieux que les nucs .
4 ) facteur accident de parcours : certains jours venteux ou trop froid des reines affaiblies ne doivent pas avoir assez de forces pour le retour . Des collègues m'ont aussi signalé l'effet de certains oiseaux prédateurs d'abeilles et de reines comme les guêpiers d'Afrique .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jc, larc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lebretondelest
  • Portrait de lebretondelest Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Couvain ouvert
  • Couvain ouvert
Plus d'informations
28 Jui 2021 19:45 #139023 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Merci, tous ces facteurs me semblent en effet de bonnes explications auxquelles prendre garde.

Petite rectification le "Guêpier d'Afrique" s'appelle en réalité le Guêpier d'Europe Merops apiaster, il hiverne en Afrique mais se reproduit chez nous entre autres, c'est donc bel et bien un oiseau européen et pas une espèce exotique ; mais je pense que l'effet de sa prédation doit être pas loin du négligeable (d'ailleurs une foule d'autres espèces d'oiseaux mangent des insectes, dont des abeilles).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jui 2021 06:38 #139025 par Péré
Réponse de Péré sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Un de mes collègue pluriactif dans un coin assez privilégié de l'Hérault m'avais signalé il y a plus de 20 ans l'arrivée de ces oiseaux autour de ses ruchers (le changement climatique déjà avait pour conséquence une extension de leur aire de reproduction dans le sud méditerranéen ) Mes connaissances ornithologiques étant limitées il me semble qu'il vit en colonies à des endroits ou il peut nicher dans des petites cavité qu'il a creusé dans des roches friables sur des falaises . Ce collègue avait changé ses dates d'élevage à cause d'eux . De fin avril début mai il avait avancé a fin mars le moment ou il faisait ses essaims par simple division . Devant mon étonnement (pourquoi si tôt ?) il m'avait rétorqué qu'il avait la chance d'avoir des plantation d'amandiers qui "boustaient ses colonies à faire des mâles en suffisance et que de toute manières le taux de réussite lui donnait raison à cause de ces foutus oiseaux migrateurs qui n'étaient pas encore là à faire une prédation qu'il avait jugé importante .

Aussi je pense qu'il peut y avoir des endroits ou des colonies de guêpiers peuvent constituer une gêne . Une année j'en avais un groupe qui passait et repassait en septembre devant un de mes rucher en haute Garonne .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gardois
  • Portrait de gardois
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • Locale et frere adam
Plus d'informations
29 Jui 2021 20:06 #139026 par gardois
Réponse de gardois sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Bonjour ,
Je confirme, dans les Pyrénées orientales sur la côte, l'effet des guêpiers est pas négligeable . Il y a 3 ans un vol d'une centaine d'oiseaux est resté (fin avril) 3 jours sur mon rucher (perchés sur les ruches). Ils mangent (source internet) 225 abeilles par jour... donc à eux tous 20 000/jrs. Les abeilles étaient cloitrées comme avec des frelons et si une sortait elle était aussitôt becquetée par un oiseaux. En plus ils avaient pas peur de moi je les chassais, ils allaient se poser sur les ruches à l'autre bout du rucher...J'imagine le carnage quand ils arrivent dans une congrégation de mâles...depuis j'en vois des groupes d'une dizaine qui passent haut dans le ciel. Si pour les ruches c'est supportable, je pense aussi que une reine, avec le vol plus lourd doit être une cible de choix.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jui 2021 00:16 #139027 par jww
Réponse de jww sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
Cette année je suis a trois colonies remerés avec des reines pas vielles de 2020 , les caisses etaient séches il y a un mois j'ai du nourrir pour eviter la famine il a plu longtemps fait froid gelé fort en Mai les reines pondaient rien du tout ; les colonies etaient pas stable certaines voulaient essaimer sans raison pas etonnant d'avoir des echecs dans ces conditions aussi. Je croise les doigts pour l'Eté et vais vite oublier ce printemps quand meme vraiment pourri.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jui 2021 10:10 #139028 par BERGER34
Réponse de BERGER34 sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
oui ce sont des guepiers d'europe chasseur d'afrique !!! joli oiseau !  efficace aussi je pense contre les premiers frelons asiatiques!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lebretondelest
  • Portrait de lebretondelest Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Couvain ouvert
  • Couvain ouvert
Plus d'informations
30 Jui 2021 10:45 #139029 par lebretondelest
Réponse de lebretondelest sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels

Bonjour ,
Je confirme, dans les Pyrénées orientales sur la côte, l'effet des guêpiers est pas négligeable . Il y a 3 ans un vol d'une centaine d'oiseaux est resté (fin avril) 3 jours sur mon rucher (perchés sur les ruches). Ils mangent (source internet) 225 abeilles par jour... donc à eux tous 20 000/jrs. Les abeilles étaient cloitrées comme avec des frelons et si une sortait elle était aussitôt becquetée par un oiseaux. En plus ils avaient pas peur de moi je les chassais, ils allaient se poser sur les ruches à l'autre bout du rucher...J'imagine le carnage quand ils arrivent dans une congrégation de mâles...depuis j'en vois des groupes d'une dizaine qui passent haut dans le ciel. Si pour les ruches c'est supportable, je pense aussi que une reine, avec le vol plus lourd doit être une cible de choix.
 


Les hirondelles qui se regroupent par millions dans notre pays du printemps à la fin d'été à peu près partout doivent manger infiniment plus d'abeilles et de reines que tous les guêpiers réunis, sans compter les martinets, certaines espèces de rapaces, etc.

Bref sauf cas très précis et localisé, incriminer les guêpiers pour des échecs de fécondation me semble assez exagéré...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • gardois
  • Portrait de gardois
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • Locale et frere adam
Plus d'informations
01 Juil 2021 11:23 #139034 par gardois
Réponse de gardois sur le sujet Taux d'échec essaims artificiels
J'ai pas cherché a faire une thèse sur la question mais en tapant
Hirondelle alimentation dans google:
"Elle se nourrit de petits insectes volant en altitude, appelés «plancton aérien». Elle est donc « insectivore ». Elle chasse uniquement les insectes volants de moins de 15 mm, en évitant soigneusement les abeilles, guêpes et autres insectes à dard. Elle préfère les mouches et les moustiques."
et guepier alimentation
"Le régime alimentaire du Guêpier d'Europe est composé principalement d'Hyménoptères (abeilles, bourdons, guêpes [3]), que l'espèce attrape en vol, à la suite d'un vol rapide, parfois à partir d'un perchoir. D'autres insectes volants, comme les libellules, sont également capturés."
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cdsjo, Péré

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.155 secondes
Propulsé par Kunena