× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

compress Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Plus d'informations
23 Nov 2017 09:44 #124458 par delpe12
L'argument d'arrêt de ponte dite naturelle chez l'abeille noire me parait exagéré et je pense plus aux sècheresses répétées et manque de biodiversité dans nos campagnes qui freinent momentanément la reine dans sa ponte et la colonie plus globalement dans sa couvée. C'est aussi un phénomène très gênant pour le lancement des abeilles d'hiver avec beaucoup d'effets collatéraux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 10:21 #124460 par ardecho
@Delpe12 :
dans le bassin méditerranéen et la vallée du Rhône la sécheresse estivale est chronique et normale (c'est la sécheresse automnale qui est nouvelle :S)
si on ne transhume pas sur des cultures (lavandes, tournesol...) on a une flore grillée par la chaleur sèche et une fois la mi-Juillet passée il n'y a quasiment plus rien et les ruches chauffent dur sous le cagnar, donc il est logique que les reines stoppent la ponte jusqu'aux pluies de fin-Aout/ Septembre. c'est ce qui se passe chez moi chaque année : vers le 10 ou 15 Aout j'ai zéro couvain sur l'immense majorité de mes colonies et je peux pulvériser de l'AO sur mes cadres couverts d'abeilles.
cela ne gène en rien la génération d'abeilles d'hiver puisque en Septembre et Octobre la pluie fait fleurir les serpolets, romarins,origans, bruyères, arbousiers, etc... et les reines font alors (sauf en 2017 :angry:) de belles grandes plaques de couvain qui assurent la population d'hiver.
c'est aussi là qu'il y a un risque de ré-infestation à surveiller... on peut alors si besoin mettre de l'AF (T° adéquates) ou des lanières ou ce qu'on veut comme traitement AMM et ce jusqu'à Novembre vu que nous avons des automnes très doux, voire chauds certaines années.
en tous cas pour moi, le repos des abeilles en décembre/Janvier c'est sacré et le problème varroa doit être traiter avant la ponte des abeilles d'hiver !
sans compter que j'aime être pénard et au chaud en plein hiver :P
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 10:44 #124462 par gfass
@ardécho
Je suis toujours surpris à te lire, d'observer toutes ces similitudes entre nos deux régions. Flores et miellées, comportement des abeilles et même conduites ancestrales des ruchers. C'est anecdotique mais les ruches troncs chez toi, les bournacs dans les Landes.
Cet été nous n'avons pas souffert comme toi de la sécheresse, bien au contraire, mais l'arrêt de ponte était quand même bien marqué. Un petit reste dans la génétique d'un écotype méditerranéen peut-être? Je me souviens que apinoires nous rappelait que la noire landaise avait été introduite par son oncle dans sa région pour profiter des miellées tardives.
Donc je retiens, dégouttement ou pulvérisation des cadres en fonction. ;)

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Franck Einstein).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 12:00 #124465 par ardecho
@Gfass :
c'est vrai que ça peut paraitre surprenant que ça se ressemble autant mais finalement ça se tient :
climat doux à hivers très humides et sols acides propices aux pins maritimes et donc toute la flore qui correspond à ce milieu... et les miellées qui vont avec.
vu qu'en Cévennes on est pas dans le calcaire du tout et on est en partie abrité du mistral désséchant.
la seule différence notable à mon avis c'est la sécheresse estivale bien plus marquée chez moi (l'atlantique est bien loin).
en plus il y a aussi le terrain qui est caillouteux et retiens moins l'eau, par exemple chez moi les acacias donnent rarement car ils ont souvent soif.
d'ailleurs cette année il y en a un paquet qui ont rendu l'âme :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 13:15 #124467 par delpe12
@ardécho:
Ton expérience de terrain est très intéressante et cela transpire le vécu, pour le distingo entre écotype local et race d'abeille locale pour moi c'est la même chose, l'abeille s'adapte toujours en son milieu.... Je suis plutôt en sud ouest en influence océanique et il y a encore quelques années nous n'avions pas d'arrêt de ponte aussi marqué d'où à mon avis le facteur réchauffement clim qui intervient. c'est vrai que cela constitue une opportunité pour traiter varroa, Sauf que pour nous après le 15 aout c'est pas terrible en miellés (les bruyères sont trop sèche, les luzernes paysanne fauchées, peu de flore et de source pollen) ce qui parfois ne permet pas à la colonie de se relancer seule.... Si à cela on ajoute un environnement pollué, la faiblesse de la biodiversité, la pression des fauches agricole, il est inévitable de recourir à des apports de substitution...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 14:07 - 23 Nov 2017 14:08 #124470 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

@ardécho:
Ton expérience de terrain est très intéressante et cela transpire le vécu, pour le distingo entre écotype local et race d'abeille locale pour moi c'est la même chose, l'abeille s'adapte toujours en son milieu.... Je suis plutôt en sud ouest en influence océanique et il y a encore quelques années nous n'avions pas d'arrêt de ponte aussi marqué d'où à mon avis le facteur réchauffement clim qui intervient. c'est vrai que cela constitue une opportunité pour traiter varroa, Sauf que pour nous après le 15 aout c'est pas terrible en miellés (les bruyères sont trop sèche, les luzernes paysanne fauchées, peu de flore et de source pollen) ce qui parfois ne permet pas à la colonie de se relancer seule.... Si à cela on ajoute un environnement pollué, la faiblesse de la biodiversité, la pression des fauches agricole, il est inévitable de recourir à des apports de substitution...


l'abeille s'adapte toujours en son milieu....

Oui, mais au bout de combien de millénaires ou après combien de croisements avec les abeilles du cru ??
si tu veux essayer et t'en convaincre, si tu es en sédentaire implante une forte amasseuse pour les récoltes d'été si tu en est dépourvu et tu nous expliqueras pourquoi en Mai/juin elles auront quant même autant élevé ??..., ou importe de la Landaise (bien typée) ailleurs que chez elle et tu verras juste avant la Callune les élevages qu'elles vont te faire (en prévision de) et même pour des endroits ou cette floraison n'existe pas du tout ??

Oui, après tu nous expliqueras comment l'abeille s'adapte toujours à son milieu ?? :lol:
Dernière édition: 23 Nov 2017 14:08 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 17:09 #124476 par Fred du 30
Réponse de Fred du 30 sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Bonjour,
L'ADAPI indique sur son site avoir lancé une étude sur : "Lutte contre varroa en hiver" : adapi.adafrance.org/infos/222222222222222222.php
Ils ont fait un essai sur l'AO en dégouttement et en sublimation via le Sublimox en période d'absence de couvain.
Est-ce que quelqu'un dispose des résultats complets de ce test ?
Merci

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 18:05 #124477 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Pour rester en plein dans le sujet : "Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes"

Les réponses semblent se focaliser sur la sublimation de l'AO, ce qui semble relativement récent ou à la mode, alors qu'il existe pourtant d'autres solutions et entre autre la sublimation de l'Amitraze associée et diluée très faiblement à de la paraffine (ce qui nous vient également d'Italie) et qui procure par sublimation d'excellents résultats instantanément et dans une facilité et rapidité d'exécution déconcertante !!

Comme ceci peut répondre aux mêmes exigences et de la même façon sur essaims et colonies hors couvain, ou tout aussi bien pour réaliser un contrôle après traitement, c'est donc un peu étonnant que pratiquement personne n'en discute pour comparaison sur ce fil ??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 18:22 #124479 par maya79
sublimation de l'amitraz donc de tactic avec de la paraffine: hummm:whistle:

pour faire des tests, ok mais pas pour traiter!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 18:32 #124481 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

sublimation de l'amitraz donc de tactic avec de la paraffine: hummm:whistle:

pour faire des tests, ok mais pas pour traiter!


Tu pourrais développer ??

Oui en principe c'est paraffine (ou isopar) + 1% d'AZ !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 19:42 #124483 par dom25
Bonsoir
Pour ceux qui utilisent le sublimateur Italien L--a , décapeur thermique , il est préconisé de le laisser dans la ruche 15 secondes pour une sublimation de 0.25g dAO
Pensez vous que cela est suffisant pour un traitement hivernale , car les autres conseillent 2 g par ruche
Ne faut il pas sublimer plus longtemps afin que cela soit efficace et pour le faire en une seul fois
Merci pour vos réponses

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 07:30 #124487 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Dom, peux tu citer ta source qui parle de 0,25gr ?. Moi je suis plutôt autour des 3gr. (Avec un appareil quasi identique en terme de volume et de taille)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 08:18 - 24 Nov 2017 08:19 #124490 par bencha

Pour rester en plein dans le sujet : "Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes"

Les réponses semblent se focaliser sur la sublimation de l'AO, ce qui semble relativement récent ou à la mode, alors qu'il existe pourtant d'autres solutions et entre autre la sublimation de l'Amitraze associée et diluée très faiblement à de la paraffine (ce qui nous vient également d'Italie) et qui procure par sublimation d'excellents résultats instantanément et dans une facilité et rapidité d'exécution déconcertante !!

Comme ceci peut répondre aux mêmes exigences et de la même façon sur essaims et colonies hors couvain, ou tout aussi bien pour réaliser un contrôle après traitement, c'est donc un peu étonnant que pratiquement personne n'en discute pour comparaison sur ce fil ??


La sublimation de l'Amitraze est sans doute un moyen efficace de traiter varroa mais quid de la santé de l’apiculteur qui va être en contact avec ces gaz ? Se passer de balancer de l'Amitraze à tour de bras dans les ruches me semble un objectif plutôt sympa à atteindre.
En comparaison le sublimation de l'AO est certes irritante pour les bronches, les yeux et la peau mais incomparablement moins toxique que l'Amitraze.
Finalement ce ne me semble pas si étonnant que personne ne compare ces deux solutions ...
Dernière édition: 24 Nov 2017 08:19 par bencha.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoann, Sam, caliméro, maya79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 08:31 #124491 par delpe12

au bout de combien de millénaires... , tu es en sédentaire...... si tu en est dépourvu et tu nous expliqueras pourquoi....et tu verras juste ......

J'adore les gens qui souffle le chaud et le froid caricatural en même temps sans aucun argument tangible. Cela fait plus de 10 ans que le séquençage du génome de l'abeille a été réalisé aux états unis et l'on sait aujourd'hui que l'hérédité chez l'abeille ne met pas des millénaires à se transmettre. Certes la migration de ces dernières a pris des millénaires et est à l'origine de notre palette de 4 lignées d'abeilles: Source : www.apiservices.biz/fr/articles/1929-genome-abeille-sequence

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 08:52 #124493 par maya79

sublimation de l'amitraz donc de tactic avec de la paraffine: hummm:whistle:

pour faire des tests, ok mais pas pour traiter!


Tu pourrais développer ??

Oui en principe c'est paraffine (ou isopar) + 1% d'AZ !!


Deja que l'amitraz en laniere je suis pas fier, mais acheter du tactic avec ses excipients, de l'isopar ou paraffine en faire un brouillard dans les ruches: c'est crade et sans amm donc pas possible de traiter.
pour faire des test sur essaim pour comparer les chutes ok mais pas chez moi...
C'est quand meme bizarre de vendre des furets et autre pour mettre des produits non autorisés dans les ruches de production et de vendre du miel pur et naturel....
Moi je fais pas les marchés, mais les gens imagine ça de leur api préféré????tu leur dit que ton miel est "meilleur" que de l'importation??vous vous cacher pour traiter??si un randonneur passe et que sa sent le produit dans le rucher, quelle pub!!!
enfin je pourrais encore developer...
Donc couper le couvain de males, faire des flashs d'acides et des sublimations pour eviter, si possible les inserts.
c'est mon opinion!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho, bencha

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 13:09 #124494 par ardecho
+1000 avec Maya79 !
et attendez un peu que des journalistes viennent mettre leur nez là-dedans (ou tout simplement lisent les forum...) et là on y sera jusqu'au cou !
et les négociants/importateurs pourront se frotter les mains et en rajouter des couches sur le miel français pourri, adultéré et pollué par des pratiques illicites
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bencha

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 13:10 #124495 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

au bout de combien de millénaires... , tu es en sédentaire...... si tu en est dépourvu et tu nous expliqueras pourquoi....et tu verras juste ......

J'adore les gens qui souffle le chaud et le froid caricatural en même temps sans aucun argument tangible. Cela fait plus de 10 ans que le séquençage du génome de l'abeille a été réalisé aux états unis et l'on sait aujourd'hui que l'hérédité chez l'abeille ne met pas des millénaires à se transmettre. Certes la migration de ces dernières a pris des millénaires et est à l'origine de notre palette de 4 lignées d'abeilles: Source : www.apiservices.biz/fr/articles/1929-genome-abeille-sequence


Tu vois nous avons un point commun, moi j'adore les gens qui ont expérimenté ce dont ils parlent et à défaut, qui apprécient ce que d'autres auraient fait et constaté à leur place !!
Pour info. si par hérédité l'abeille conserve la totalité de ses gènes il n'y a aucune raisons pour que mes explications ne te suffisent pas et qu'une fois déplacée une abeille ne se comporte pas exactement comme elle le faisait dans sa région d'origine, (d'ou elle est partie) et si tu veux t'en convaincre je te conseille d'essayer ?

Pour confirmation, je vais chercher presque chaque année des reines Anatolienne et des Ligustica, dans leur berceaux respectifs et je peux te garantir que arrivée chez moi en Provence, je retrouvent exactement le même comportement chez leurs filles, d'ailleurs, si je te disais des sottises et que seul le milieu importerait, aucun croisement ne modifierait quoi que ce soit ??
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 13:27 #124497 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Deja que l'amitraz en laniere je suis pas fier, mais acheter du tactic avec ses excipients, de l'isopar ou paraffine en faire un brouillard dans les ruches: c'est crade et sans amm donc pas possible de traiter.
pour faire des test sur essaim pour comparer les chutes ok mais pas chez moi...
C'est quand meme bizarre de vendre des furets et autre pour mettre des produits non autorisés dans les ruches de production et de vendre du miel pur et naturel....
Moi je fais pas les marchés, mais les gens imagine ça de leur api préféré????tu leur dit que ton miel est "meilleur" que de l'importation??vous vous cacher pour traiter??si un randonneur passe et que sa sent le produit dans le rucher, quelle pub!!!
enfin je pourrais encore developer...
Donc couper le couvain de males, faire des flashs d'acides et des sublimations pour eviter, si possible les inserts.
c'est mon opinion!


@ Maya (et Bencha également)

Que ce soit ton choix, c'est infiniment respectable, mais, en rapport de certains objectifs, tu ne peux pas incriminer pour autant ceux qui utilisent l'Amitraze (et qui sont les plus nombreux) ??

En prime, dans les traitements AZ, ceux hors AMM, sont largement les plus nombreux, fatalement puisque extrêmement moins couteux et autant efficaces si utilisé correctement, pour info et surtout pour revenir au sujet, une sublimation à 1% avec furet qui dure quelques minutes, ne laisse certainement pas plus de résidus que des lanières AMM laissées 12 semaines, quand ce n'est que 12 semaines, pour ceux qui ne les retirent qu'au printemps suivant ??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 13:33 #124498 par delpe12
Après c'est peut être juste un problème de communication, c'est exact pour ce qui est avancé on est d'accord tu parles plus de millénaire là..... Apres la fixation de ces caractères d'abeilles dont tu nous parles je suis pas certain non plus qu'elles mettent des millénaires à se réadapter à l'écotype provençal.
Pour revenir aux sublimation d'acides organiques c'est éthiquement et naturellement plus respectueux que de se fourvoyer avec un produit pesticide qu'est l'ami....AZ..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 14:25 #124500 par stf

correctement, pour info et surtout pour revenir au sujet, une sublimation à 1% avec furet qui dure quelques minutes, ne laisse certainement pas plus de résidus que des lanières AMM laissées 12 semaines,


il parait que de tout facon il n'y a pas de residu.... :P


le probleme avec furet est de savoir a quelle periode certainS l' utilisent..................................................:S

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Super bourdon
  • Super bourdon
  • Api pro retraité et fatigué
Plus d'informations
24 Nov 2017 14:57 - 24 Nov 2017 15:31 #124502 par du luy
à delpe ,

Je ne serai pas aussi affirmatif en ce qui concerne ta derniére phrase . Les acides organiques ne sont pas moins dangereux par le seul fait qu'ils soient organiques parce que tu pourrais en dire tout autant pour les huiles essentielles ou les purins . Ce qui est faux .
Tout ces produits sont dangereux si l'usage n'est pas au top . Et je remarque que c'est souvent ce qui se passe , à vrai dire cela me fait presque peur pour les apis qui pratiquent avec ses outils .
Si tu regardes tous les sujets liés à ces usages , tu vois de tout en pourcentage , en produit , en mélange , en quantité , en protection ( pour l'api ) , en résultat , en température . Je sais qu'il y a des apis qui utilisent parfaitement ces outils et qui ont de bons résultats , mais franchement ne faudrait il pas instaurer une formation pour ces maniéres de traiter ! .

Le titre du sujet est : retour d'expérience et s'il s'agit d'expérience le mieux est de ne pas le faire sur la totalité du cheptel .

Pour ceux que cela intérrésse , je mets un petit mot sur la pyrale du buis et la lutte en isothérapie dans la rubrique fleurs mélliféres .
Dernière édition: 24 Nov 2017 15:31 par du luy.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 15:40 #124503 par delpe12
Merci du luy mais tu ne reprends pas ma phrase exacte , je n'ai jamais écrit que les acides organiques n'était pas dangereux dans leur usage.... mais plutôt éthiquement et naturellement plus respectueux en terme d'image pour l'apiculture que d'autres produits chimiques utilisés souvent dans certaines pratiques qui sont pour moi d'une autre époque.....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Super bourdon
  • Super bourdon
  • Api pro retraité et fatigué
Plus d'informations
24 Nov 2017 16:03 #124505 par du luy
à delpe ,
Tu as raison , tu n'as pas écrit cela . Si je ne trouve pas éthique et naturel de traiter avec les laniéres , je ne le trouve guére plus dans les acides organiques et pas uniquement dans la notion de dangerosité que j'ai exprimé .

Un acide , respectueux en terme d'image ??? . Mais un acide , c'est un produit chimique aussi .
Si tu veux poursuivre , pour éviter le hors sujet , il est possible d'en ouvrir un plus approprié , dis moi .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 16:06 #124506 par bencha
Apinoire, par ma remarque je voulais surtout souligner le risque pour l'utilisateur de sublimer de l'Amitraze. J'ai eu l'occasion d'en parler il y a peu avec un collègue qui utilise cette méthode et franchement je me pose des questions sur son espérance de vie quant à l'exposition avec les vapeurs d'Amitraze qu'il se prend en pleine poire pendant les traitements.

Du Luy ta remarque sur la formation est judicieuse et je suis également étonné des différences de protocoles et dosages utilisés par les uns et les autres. Les apiculteurs sont de savants expérimentateurs mais personnellement je n'accorde que peu de crédit aux discussions ou chacun est certain d'avoir la meilleure solution surtout en matière de varroa.
J'ai pris l'habitude de lire et d'écouter les résultats de l'ADAPI, d'abord parce qu’ils travaillent avec des méthodes reproductibles, quantifiées donc difficilement soumises à interprétations. Ensuite parcqu'ils ont l'intelligence de confronter leurs méthodologies avec des apiculteurs qui ont de la bouteille. Nous avons la chance d'avoir de très bon techniciens ADAPI qui dispensent formations et retour d’expérience il faut en profiter.
Je ne vois pas l’intérêt de réinventer la roue en permanence.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: abeille64, du luy, gfass, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 16:42 #124508 par dom25
A louiseluc
Documentation du sublimateur ( décapeur thermique ) publié par le constructeur
www.legaitaly.com/fr/catalogue/le-rucher/anti-varroa/sublimateur-professionnel-d-acide-oxalique-a-air-chaud-detail
Dans annexes Techniques
Que pense tu de leur explication ?
merci
Dom

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 17:39 #124511 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Après c'est peut être juste un problème de communication, c'est exact pour ce qui est avancé on est d'accord tu parles plus de millénaire là..... Apres la fixation de ces caractères d'abeilles dont tu nous parles je suis pas certain non plus qu'elles mettent des millénaires à se réadapter à l'écotype provençal.
Pour revenir aux sublimation d'acides organiques c'est éthiquement et naturellement plus respectueux que de se fourvoyer avec un produit pesticide qu'est l'ami....AZ..


c'est éthiquement et naturellement plus respectueux que de "se fourvoyer",

Delphe,
Je ne sais pas si tu te rends bien compte de ce que tu écris, mais au sens littéral, "se fourvoyer" veut dire se tromper !!

dans ce cas il faudrait que tu nous expliques pourquoi selon toi, en apiculture et pour lutter contre le fléau de la varroase, l'immense majorité se "fourvoierait" et donc se tromperait, à utiliser ce qui pourtant fonctionne actuellement incontestablement le mieux, même si comme toi, ça ne me fait pas plaisir de l'admettre ?

Et sans m’étendre dans ta confusion, ce que du luy aura suffisamment développé,
Pour ce qui dépendra toujours et qui doit correspondre au respect de l’apiculture, ce n'est pas en regardant chez soi crever plus de caisses que chez ses voisins qu'on pourrait revendiquer quoi que ce soit au nom de l'éthique, jusqu’à nouvel ordre un apiculteur (au sens littéral du terme) est un éleveur d’abeilles qu’il soignent pour le mieux (et donc par les meilleurs moyens), même si pour cela ce n’est pas forcément de gaité de coeur ??

Je ne vois donc pas, comment il serait irrespectueux (que par obligation) de lutter contre une maladie précise dans le but de bien débarrasser ses abeilles de la varroase ??
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 18:14 #124513 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Apinoire, par ma remarque je voulais surtout souligner le risque pour l'utilisateur de sublimer de l'Amitraze. J'ai eu l'occasion d'en parler il y a peu avec un collègue qui utilise cette méthode et franchement je me pose des questions sur son espérance de vie quant à l'exposition avec les vapeurs d'Amitraze qu'il se prend en pleine poire pendant les traitements.

Du Luy ta remarque sur la formation est judicieuse et je suis également étonné des différences de protocoles et dosages utilisés par les uns et les autres. Les apiculteurs sont de savants expérimentateurs mais personnellement je n'accorde que peu de crédit aux discussions ou chacun est certain d'avoir la meilleure solution surtout en matière de varroa.
J'ai pris l'habitude de lire et d'écouter les résultats de l'ADAPI, d'abord parce qu’ils travaillent avec des méthodes reproductibles, quantifiées donc difficilement soumises à interprétations. Ensuite parcqu'ils ont l'intelligence de confronter leurs méthodologies avec des apiculteurs qui ont de la bouteille. Nous avons la chance d'avoir de très bon techniciens ADAPI qui dispensent formations et retour d’expérience il faut en profiter.
Je ne vois pas l’intérêt de réinventer la roue en permanence.


Tout à fait, mais même si rien n'est anodin, en principe si cette exposition doit être très brève, rien n'oblige d'avoir les narines collées à la caisse à traiter ?
perso j'utilise ce recours (sans couvain) très performant pour l'élevage et il m'arrive fréquemment de traiter 200 essaims en moins d'une heure et en prenant bien soin d'éviter de me trouver sous le vent, tu diras d'ailleurs à ton ami de ma part que je lui garanti que c'est tout à fait possible surtout par chez nous !!:lol:

Pour ce qui concerne l'Adapi (ou je suis également adhérent et depuis le tout début) sans contester aucunement la qualité de certains techniciens, tu me permettras de te dire un vieux dicton, qu'en matière de conseils, "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" et personnellement, j'ai toujours préféré bien mieux apprécier les conseils de gens de bons conseils, mais très impliqués dans le métier pour leur expérience sur le terrain, mais ceci étant dit, l'un n'empêche pas l'autre bien évidemment !!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bencha

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 18:59 #124514 par delpe12
Je préfère pas approfondir car on n’est pas d’avis sur pas mal de chose quand j vois que mes arguments sont démontés avec tant d’application...apres vous me direz c’est le principe d’un forum, mais j n’ai aucune prétention à être suivi ou avoir raison sur tous les sujets_ simplement quelques idees peut être mauvaise peut être bonne aussi issues d’une pratique api depuis qqes décennies et non pas millénaires....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 20:25 #124518 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

A louiseluc
Dans annexes Techniques
Que pense tu de leur explication ?
merci
Dom

je fais comme ils disent !! au prochain traitement, je re-ferai un contrôle de quantité/ruche plus rigoureux, histoire de voir !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dom25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2017 22:28 - 25 Nov 2017 10:51 #124520 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

+1000 avec Maya79 !
et attendez un peu que des journalistes viennent mettre leur nez là-dedans (ou tout simplement lisent les forum...) et là on y sera jusqu'au cou !
et les négociants/importateurs pourront se frotter les mains et en rajouter des couches sur le miel français pourri, adultéré et pollué par des pratiques illicites


j’avais pas vu ta réponse Ardecho, mais ce que tu veux nous dire, bien entendu que tout le monde est d’accord avec ça, !!
Mais avons nous encore les moyens de snober la vérité ou de cracher dans la soupe en acceptant des pertes qu’on voudrait toujours "multifactorielles" , mais malheureusement en augmentation cuisantes, ce dont découle naturellement l’année suivante des récoltes en berne faute de contingents suffisants ??

Tu ne crois donc pas que rajouté à tous les problèmes qui touche actuellement la profession à travers l’abeille et ou nous ne pouvons rien, météo, pesticides, je ne vais pas tous te les énumérer, tu les connais aussi bien que moi, l’apiculteur à l’époque présente aurait selon toi les moyens de faire la fine bouche et de ne pas agir dans le peu de domaines ou il pourrait encore limiter les dégâts et même si pour une réelle efficacité les moyens à employer ne seraient pas idéalement ceux qu’il aurait préféré ?…, vas te balader chez nos voisins qui sont également les principaux fournisseurs de nos grossistes et explique leur au besoin que les caisses ça doit se traiter à la mode "bobo" comme avec quelques ruches au fond du jardin, tu vas voir comment tu vas les faire rigoler, ils sauront même te répondre qu’ils en mesure les résultats et que ça fait très bien leurs affaires !!!

Voilà la bonne question Ardecho, plutôt que de se voiler la face en refusant d’admettre que actuellement, les colonies affaiblies par diverses raisons ne supporteraient plus et de moins en moins la tolérance à varroas qu’elles auraient pu supporter il y a encore peu de temps, ?…., quand à penser mal faire et donc ne rien faire de concret de peur des rumeurs, tu penses sincèrement que ça serait mieux de continuer à se lamenter sur notre sort, ??
Pour bien te rassurer du contraire, passe demain une petite annonce selon laquelle tu aurais encore quelques futs "d’Ardèche" de cette année à 8,00€ et tu nous diras après combien tu aurais pu en vendre, ou alors si au contraire ils ont été boudés par la méfiance influencée par les rumeurs ??
Dernière édition: 25 Nov 2017 10:51 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.237 secondes
Propulsé par Kunena