× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

compress Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Plus d'informations
07 Nov 2017 06:36 - 07 Nov 2017 08:03 #124106 par Sam

Ouais merci les mec, j'ai un petit groupe, mais si je dois me trainer l'appareil, plus le petit groupe elec que j'ai sur un diable ou une brouette, je dis pas que c'est pas pratique ou efficace, mais si je cherche à aller plus vite et avec un petit appareil à gaz, y'a rien??????


J'ai une rallonge de 30 mètres, je ne déplace jamais le groupe, j'ai juste la rallonge à faire suivre de temps en temps.
Pour les appareils à gaz, perso je ne connais pas mais ce qui m’apparaît important c'est la régulation de température, d'ou le sublimox. Je suis à environ 45 secondes à la ruche avec cette configuration.
Si jamais tu utilise un appareil à gaz cet hiver fait nous un retour...
A+
Dernière édition: 07 Nov 2017 08:03 par Sam.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2017 07:29 #124109 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Sam, qu'est ce qui te fait dire que la régulation de la température est importante ?
Merci pour ta réponse

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2017 08:16 #124110 par Sam
Parce qu'en fonction de la température soit tu sublime l'acide oxalique (passage de solide à gazeux) soit tu en transforme une grande partie en acide formique, ce qui n'est pas le but dans ce cas là.
Dans le post "traitement acide oxalique" www.apiservices.biz/fr/component/kunena/4-f-a-q-foire-aux-questions/75619-traitement-acide-oxalique?start=30#124097 il y a des liens qu'ont mis Olivier et stf (merci à eux), notamment vers le site suisse agroscope, ou l'on voit que certains appareils de sublimation (entre autre un au gaz) on des efficacité beaucoup plus faible que d'autres. Par exemple : www.agroscope.admin.ch/dam/agroscope/fr/dokumente/themen/nutztiere/bienen/os-verdampf.pdf.download.pdf/osverdampfen_f.pdf
(bon ça date pas d'hier...)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2017 11:48 - 09 Nov 2017 07:53 #124112 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Sam,
Tes liens font surtout la comparaison entre les appareils, il en résulte d'ailleurs une meilleure efficacité avec les appareils à ventilateur, mais rien de nouveau sur l'importance du respect de température en fonction du résultat obtenu. Concernant le passage d'AO en AF, les documents que j'ai consulté s'accordent sur 160°, mais quid de la proportion et de l'éventuel danger pour la colo ou la reine? (pas évidant selon ma modeste expérience d'utilisateur d'appareil type décapeur).
Cette fiche nous dit 1% d'AF mais ne parle pas de T°: www.cari.be/medias/abcie_articles/103_technique.pdf
Pour l'AO dihydraté, cette fiche nous dit sublimation à 150° et fusion avec début de décomposition (AF ??) à 101°): www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_110§ion=caracteristiques
La suivante nous parle d'une sublimation à 157°, ce qui laisserait 3° de marge de manoeuvre avant l'eventuel danger de passage à l'AF, ce qui me semble difficilement applicable: www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn0707.html
Bonne lecture
Dernière édition: 09 Nov 2017 07:53 par louiseluc.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2017 16:22 #124115 par Sam
Salut Louiseluc,
Je n'ai pas de données sous la main, si tant est qu'il ait des données sur l'efficacité en fonction de la température ?
Je n'ai jamais vu de résultat d'une expé sublimox vs "compteur d'eau" type lega, je ne sais pas si ça a déjà été fait par une ada.
:unsure:
Pour les risques sur les reines ou les colonies je ne pense pas qu'il y ait de soucis au final, voilà quand même quelques années que la sublimation est pratiqué avec un paquet d'appareil différents, et aucune remontée négative n'a été faite à ma connaissance. Alors qu'avec l'AF en flash ou MAQS il y a quand même quelques soucis parfois...
Je ne l'ai pas sous la main des adas avaient bossées sur la comparaison sublimation/dégouttement, en dégoutement ça abîmait un peu les abeilles, en sublimation il n'y avait aucune différence par rapport au lot témoin. (bon avec un sublimox :P )
a+
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: louiseluc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2017 17:38 #124116 par Philippe_30
Réponse de Philippe_30 sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Pour les risques sur les reines ou les colonies je ne pense pas qu'il y ait de soucis au final, voilà quand même quelques années que la sublimation est pratiqué avec un paquet d'appareil différents, et aucune remontée négative n'a été faite à ma connaissance.
a+


Le seul souci serait que si le sublimateur transforme l'intégralité de la dose d'acide oxalique en acide formique, soit environ 2 grammes, cette faible quantité d'acide formique n'aurait certainement pas l'efficacité nécessaire pour obtenir un bon résultat.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: louiseluc, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Nov 2017 18:26 #124124 par Sam
Oui bien sur, je parlais plutôt de risque directs liés à l'utilisation de l'AO, pour l'efficacité c'est autre chose...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2017 00:46 - 10 Nov 2017 00:48 #124145 par apilolo

Pour les risques sur les reines ou les colonies je ne pense pas qu'il y ait de soucis au final, voilà quand même quelques années que la sublimation est pratiqué avec un paquet d'appareil différents, et aucune remontée négative n'a été faite à ma connaissance.
a+


Le seul souci serait que si le sublimateur transforme l'intégralité de la dose d'acide oxalique en acide formique, soit environ 2 grammes, cette faible quantité d'acide formique n'aurait certainement pas l'efficacité nécessaire pour obtenir un bon résultat.

et oui mais comme il n'y a pas vraiment d'étude la dessus, on ne peut, ni infirmer, ni affirmer, notamment sur un pourcentage d'AF au delà de tel température
par exemple sur le Oxavap la température plafond est de 230°c

One Love! One Heart! Let's get together and feel all right
Dernière édition: 10 Nov 2017 00:48 par apilolo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2017 14:38 #124362 par Vigouroux M
Réponse de Vigouroux M sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Bonjour,
Concernant le traitement à l’acide oxalique, je suis tenté par une sublimation par l’intermediaire Du Fogger , car ce système fonctionne au gaz et il est donc plus facile de l’utiliser (pas besoin de groupe électrogène)
Quelqu’un a t’il déjà utiliser ce système? Quels sont les avantages et inconvénients vis à vis du Sublimox , (plus cher) par exemple. Autre question que pensez vous de la sublimation d’AO vis à vis du degoutement, pour moi c’est mieux car on n’ouvre pas les ruches donc moins de stress en hiver.
Merci pour vos retours.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Super bourdon
  • Super bourdon
  • Api pro retraité et fatigué
Plus d'informations
19 Nov 2017 15:23 #124363 par du luy
à vigouroux ,
Qu'as tu fait comme traitement jusqu'à ce jour?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2017 17:38 #124367 par Vigouroux M
Réponse de Vigouroux M sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Du luy,
J’ai fait plusieurs passage au thymol juste après la récolte, cela n’a toute fois pas suffit à stopper suffisamment les varroas. Au niveau du comptage, certaines avaient très peu de varroas, d’autres beaucoup plus ( comptage sur langes posés 24h :entre 10 varoas et + de 200)
Un apiculteur de longue date et qui a un rucher proche du mien à traité mes ruches au Tactic (amitraze)
Ça a été efficace, même si je n’étais pas très chaud pour utiliser ce genre de produit...mais c’est mieux que de condamner ses colonies.
Pas d’experience sur les traitements à l’acide oxalique.
Mais la sublimation me paraît moins agressive pour la colonie, que le dégouttement...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2017 18:06 #124368 par samdu47
l'ennui avec les fogger ou furet, c'est qu'ils ont une bouteille de butane. et qu'après 30 ruches la bouteille géle et ca ne chauffe plus assez. pas de problème en été mais l'hiver c'est pas triste...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Super bourdon
  • Super bourdon
  • Api pro retraité et fatigué
Plus d'informations
19 Nov 2017 19:05 #124372 par du luy
à vigouroux ,
Tu as donc fait plusieurs passages thymol , ensuite laniéres maison tactic et maintenant de l'Ao .Ta question est pour l'année prochaine ou te reste t il beaucoup de varroas à ce jour dans tes ruches ?
Si c'est pour maintenant , tes abeilles vont en voir de toutes les couleurs , cela fait beaucoup de traitements . As tu fait une vérification ou comptage de résiduels

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2017 21:34 #124379 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

l'ennui avec les fogger ou furet, c'est qu'ils ont une bouteille de butane. et qu'après 30 ruches la bouteille géle et ca ne chauffe plus assez. pas de problème en été mais l'hiver c'est pas triste...


???
Pour ces traitements visants à agir sur varroas phorétiques, si envisagé quand le gaz risque de gèler, ce n'est certainement pas le meilleur moment choisi, puisque les colonies seront grappées, ce qui n'est pas le plan idéal pour une parfaite efficacité !!
En principe en hiver, c'est de pratiquer dans l'après midi ou fin d'aprem pour essayer au contraire de l'éviter ??
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2017 06:11 #124381 par Vigouroux M
Réponse de Vigouroux M sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Du luy,
En effet j’envisage de faire un comptage avant de toute façon.
Traitement thymol et tactic on été fait en août- septembre.
Le traitement à l’acide oxalique ce serai pour cet hiver, par un après midi ensoleillé, froid sec et sans vent.

Autrement, à tous comment traitez vous et selon quel calendrier?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2017 06:36 #124382 par samdu47


???
Pour ces traitements visants à agir sur varroas phorétiques, si envisagé quand le gaz risque de gèler, ce n'est certainement pas le meilleur moment choisi, puisque les colonies seront grappées, ce qui n'est pas le plan idéal pour une parfaite efficacité !!
En principe en hiver, c'est de pratiquer dans l'après midi ou fin d'aprem pour essayer au contraire de l'éviter ??


N'est ce pas en hiver, quand les abeilles sont grappees, que l'on administre l'acide oxalique par sublimation ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2017 07:37 #124383 par louiseluc
Réponse de louiseluc sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Si, mais parce qu'on est théoriquement hors couvain. Sans parler d'une efficacité aléatoire, est-ce une bonne idée de les déranger pendant qu'elles sont en grappes ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2017 19:21 - 21 Nov 2017 07:04 #124389 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes


???
Pour ces traitements visants à agir sur varroas phorétiques, si envisagé quand le gaz risque de gèler, ce n'est certainement pas le meilleur moment choisi, puisque les colonies seront grappées, ce qui n'est pas le plan idéal pour une parfaite efficacité !!
En principe en hiver, c'est de pratiquer dans l'après midi ou fin d'aprem pour essayer au contraire de l'éviter ??


N'est ce pas en hiver, quand les abeilles sont grappees, que l'on administre l'acide oxalique par sublimation ?



Non pas du tout, mais tout simplement, plutôt quand la colonie est hors couvain ?

Mais ma réponse répondait surtout à ceci et à l’utilisation de ces appareils !! :

samdu47 écrit: l'ennui avec les fogger ou furet, c'est qu'ils ont une bouteille de butane. et qu'après 30 ruches la bouteille géle et ca ne chauffe plus assez. pas de problème en été mais l'hiver c'est pas triste...
Dernière édition: 21 Nov 2017 07:04 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 09:24 #124397 par samdu47
C'est vrai en décembre les colonies ont beaucoup de couvain . Donc selon toi, les apis qui font de la sublimation en hiver perdent leur temps? Ils sont pourtant nombreux....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 09:54 #124398 par gfass
Pour avoir observé une colonie "grappée", je pense que le dégouttement devrait pouvoir pénétrer plus au coeur de la grappe que la sublimation non?

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Franck Einstein).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 10:19 #124401 par delpe12
Salut les apis, j'ai acheté il maintenant deux ans un sublimateur gaz des pays de l'est qui permet de réaliser des traitements avec une logistique moins contraignante que le câblage d'un sublimateur électrique que je possède aussi sur le modèle de pierrot version décapeur... Maintenant je pose la question de l'efficacité entre les deux car perso je n'y pas vu de différence si ce n'est le mode d'application plus rapide et moins contraignant avec le gaz: le gaz sublime un mélange d'alcool avec 15% d'acide oxalique et 15% de thymol alors que l'électrique 1 à 2gr d'acide oxalique pure suivant la taille de ruche...
Qu'en pensez vous?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 17:51 #124411 par Vigouroux M
Réponse de Vigouroux M sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Bonjour Delpe 12,
Quel est ton retour sur ce traitement par sublimation, à quelle date le pratiques tu, comment réagi la colonie et as tu fait des comptages varroas avant et après?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 19:21 - 21 Nov 2017 19:22 #124412 par delpe12
Bonsoir Vigouroux, j pratique le plus souvent la sublimation hors couvain par une Belle journée de décembre ou janvier. J’utilse Un sublimateur gaz qui transforme grâce à un serpentin autour de la flamme ma dose d’acide oxa et thymol christaux dilue ds alcool 95°envoyé par une petite pompette en un nuage de vapeur non brulant_ les abeilles sont très peu perturbée par le procédé qui est très rapide_Pour les chutes il y a mais c’est assez variable suivant les ruches et j n’y accorde pas une grande importance_ l’essentiel c’est que cela constitue un dégraissage pour préparer le printemps sereinement. Avec le changement climatique, j’ai décidé d lever les hausses plus tôt si c possible sur la miellée et surtout l’etat de développement de la colonie mi juillet Max et commencer un protocole longue durée au acide organique à cette période ,Je préfère ensuite effectuer un comptage en flash formique en septembre octobre pour contrôler mon protocole longue durée de l’ete_
Dernière édition: 21 Nov 2017 19:22 par delpe12. Raison: Ne pas parler de traitement mais de protocole à modérateur d’ambiance
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vigouroux M

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Nov 2017 22:02 #124417 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

C'est vrai en décembre les colonies ont beaucoup de couvain . Donc selon toi, les apis qui font de la sublimation en hiver perdent leur temps? Ils sont pourtant nombreux....


Absolument et d'ailleurs, je te confirme encore plus nombreux que tu ne crois à suivre le calendrier Grégorien plutôt que celui des abeilles !! :woohoo:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2017 05:54 #124423 par samdu47
et les taux d'efficacité vérifiés par les techniciens dans les ADA c'est du pipeau?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam, bencha

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2017 18:20 - 22 Nov 2017 18:27 #124443 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

et les taux d'efficacité vérifiés par les techniciens dans les ADA c'est du pipeau?


Pourquoi le taux d’efficacité que j'aurai pu vérifier par moi même et comme je le fais depuis des années ça serait forcément quoi: de la flûte traversière ou de la flûte à bec ? :lol:
Et bien entendu, j’aurai donc selon toi besoin de l’avis de techniciens, mais pour finalement venir constater quoi ?
Que nous sommes fin Novembre et que déjà toutes mes colonies (contrôlées) ne me demandent qu’une seule chose c'est que je leur fiche la paix ??

Pour te faire une confidence afin d’éviter toute confusion et pour que ça puisse éventuellement servir à d'autres, en apiculture il faut déjà pour chacun bien cerner son propre but recherché, pour mon compte fort heureusement qu’il en est ainsi fin Novembre, sinon déjà mon hivernage (très court) serait compromis, mais par voie de conséquence surtout la reprise (très précoce chez moi) et de fait le début de saison 2018 fortement hypothéqué !!

Donc pour info Sam, si je n’ai certes pas de méthode miracle à opposer à la varroase, y’à heureusement très longtemps que j’ai compris une chose très importante, c’est que dès sa constitution, si le contingent d’abeilles d’hiver n’était pas parfaitement sain ou sous une autre forme, s’il devait supporter tout l’automne une charge de varroas trop importante, sa vocation d’assurer la reprise était compromise, car la durée de vie de la majorité de ces abeilles (parasitées et donc très affaiblies) ne leur permettrait plus d’arriver seulement à la reprise de début de l’année, ce qui explique ce qui se nomme communément les pertes hivernales dues à la varroase ou dans le meilleur des cas, des colonies qui rament pour redémarrer !!

Donc, si tu m’a bien suivi, être supposé obligé de courir après des varroas phorétiques à la fin Décembre ou courant Janvier et pour finalement débarrasser de leurs varroas une majorité d’abeilles ou le mal est fait et qui n’auraient pas plus d’un mois à vivre, ou si ce n’est que pour espérer de sauver quelques colonies faiblardes pour qu’elles puissent éventuellement servir plus tard, ce n’est pas du tout ma tasse de thé, ni le but recherché puisque ma saison commence très tôt (dès les Amandiers), ce qui serait bien entendu rendu impossible sans population adéquate !!

Mais je ne critique aucunement ceux pour qui la chasse aux varroas doit se faire en hiver, ce qu'ils pourraient croire facilité (puisque hors couvain) en définitive, si ça ne peut et ne doit concerner (pour moi) que les éventuels Résiduels, pour ceux qui supposent le contraire et dans la mesure ou le mal est fait, ça ne pourra jamais que permettre d’assainir, mais uniquement pour ambitionner de servir que bien plus tard en saison ??

C'est donc en toute connaissance de cause, un choix délibéré, sommes nous bien d'accord ??
Dernière édition: 22 Nov 2017 18:27 par Apinoires.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho, du luy, gfass, Risson

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2017 19:41 #124444 par ardecho
je met de l'AO par dégouttement vers la mi-Aout, elles sont hors-couvain et au moins elles ne risquent pas de prendre un coup de froid...
avant je le faisais fin Décembre mais ça me foutait les boules de les déranger alors qu'elles étaient en grappe et surtout de décoller la propolis
qu'elles avaient collés pour hermétiser la ruche :(
il y a parfois un tout petit peu de couvain mais je préfère perdre en efficacité plutôt que de les faire c..... en plein hiver. d'autant plus qu'il peut y avoir aussi un peu de couvain en hiver si c'est doux. et là on peut pas sortir les cadres pour y regarder...
en été on peut et on galère pas à tenir le sirop au chaud !
faut juste avoir des étés bien secs et sans fleurs (ici ni tournesol, ni lavande, ni sarrasin...)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Risson

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2017 20:33 #124448 par Risson
J'approuve le fait de faire le nécessaire en fin de belle saison, ce qui permet aux abeilles d'hiver d'être saines et de passer l'hiver au mieux.
En ce moment au rucher il fait presque zéro degré en journée et températures négatives la nuit, donc pas question pour moi d'ouvrir pour quelques varroas résiduels : le mieux est l'ennemi du bien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 09:03 #124456 par delpe12
C'est l'avantage de la sublimation par le bas tu n'ouvres pas les colonies......

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 09:04 - 23 Nov 2017 09:07 #124457 par gfass
Sacré papynoires. Je lis depuis pas mal de temps tes conseils et je pense sincèrement qu'à force de te répéter et encore te répéter tu vas finir par atteindre ton objectif; éviter à des débutants ou des mal informés (moi le premier du coup) de croire n’importe quoi et de bien comprendre une fois pour toutes que traiter en hiver hors couvain, ne représente qu'un seul avantage, terminer un boulot mal fait ou, réagir à une ré-infestation afin d'avoir le minimum de varroas dans la colonie lors de la reprise au printemps. Ok, j'ai imprimé.:blink:
Donc, en hiver, quand on décide après comptage de faire un traitement (quel qu'il soit) hors couvain, on peut se dire quelque part que le mal est fait. Ce traitement va dézinguer, on espère, l'essentiel des varroas phorétiques mais, la colonie infestée a vraisemblablement souffert et elle n'est pas, (au moment du traitement) ce qu'elle "aurait pu" être si elle avait été traitée correctement plus en amont comme tu dis. C'est sur que pour une entrée en hivernage, c'est pas un avantage et ça se comprend.
Mon apiculture de loisir à moi, c'est un empilage de hausse tout au long de la saison jusqu'à la mi-octobre et donc, par rapport à varroa ça demande un peu de manutention. Du hors couvain j'en ai en plein été avec l'arrêt de ponte caractéristique de ma presque noire locale. Donc, si j'ai bien capté, à ce moment s'offre à moi la possibilité de l'encagement de la reine ou du retrait du couvain (ou les deux), la pulvérisation des cadres à l'AO (et peut être une autre méthode?) pour ne pas d’attendre l'hiver et éviter justement cette pression automnale dévastatrice.

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Franck Einstein).
Dernière édition: 23 Nov 2017 09:07 par gfass.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho, du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.188 secondes
Propulsé par Kunena