× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

compress Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Plus d'informations
25 Nov 2017 00:10 #124523 par Yoann
Ce n'est pas parce qu'une grande majorité utilise l'amitraze que cela justifie son utilisation. Certes cette molécule a eu une très bonne efficacité pendant longtemps mais il semble apparaître une baisse ces dernières années.
Oui l'acide oxalique est mauvais à respirer sous une forme concentrée comle le degouttement ou la sublimation. Mais il suffit de se protéger pour commmencer. Ensuite son efficacité après encagement semble être une bonne solution. On manque de recul certes. Mais les études sont quand même encourageante. Pour ma part depuis deux je vois bien que les colonies se retapent bien.
Pas de trace dans les cires ni dans le miel, ce n'est pas rien quand même?
Même si ça ne m'enchante pas de mettre le même masque que les vitis pour traiter, je me sens plus propre que quand je balançais de l'amitraze.
J'ai eu une discussion avec des jeunes du syndicat JA récemment et eux aussi trouvent que le glyphosate n'est pas si grave que ça.
Une transition doit se mettre en place.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam, maya79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2017 08:01 #124528 par ardecho
@ Apinoires :
bien sur que mon miel se vend comme des petits pains, là je suis d'accord avec toi ! j'arrive pas à suivre la demande !
mais ce que je voulais dire c'est qu'il y a une marge entre traiter avec des produits chimiques avec AMM et tester toutes sortes de recettes maisons avec tk-tk, lanières artisanales, sublimations avec tout ce qu'on voudra, etc... et surtout d'étaler ça sur un forum lu chaque jour par des milliers de personnes...

comprend moi bien, même si je suis d'accord que les caisses supportent de moins en moins le varroa et qu'il faut traiter en conséquence, ça n'empéchera pas un jour ou l'autre qu'il y aura un scandale des api qui mettent des traitements "maison" et toxiques dans leurs ruches, et les consommateurs s'en fiche de nos problèmes de varroa, ils veulent (et de + en +) des produits "100% purs et naturels" ;)
sur les marchés j'ai souvent des gens qui me pose la question du traitement : "vous mettez pas de produits chimiques au moins ?"
il y a une clientèle qui s'en fout et achète du miel d'import au supermarché, il y en a une autre qui est prète à mettre plus cher pour avoir de la qualité et du local. c'est la seconde que je vise, et celle là, si elle lit ces histoires de sublimateurs à gaz elle va prendre ses jambes à son coup !

c'est tout ce que je voulais dire, c'est comme les légumes, les gens qui prennent du bio, il ne s'occupe pas des problèmes de pucerons des maraichers...
pour moi vaux mieux produire moins et vendre plus cher (et en circuit court), on ne gagnera rien à essayer de s'aligner sur les gros producteurs étrangers qui ont des couts de production 2 ou 3 fois plus bas que nous (merci l'UE...)
après je suis d'accord que pour de belles caisses il faut des traitements sérieux mais c'est un autre problème, il y a l'élevage, la production, la communication, le commerce.....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: delpe12, bencha, du luy, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2017 08:39 #124529 par delpe12
100% d'accord avec toi Ardecho, on ne se rend pas compte dans nos discours enflammés de notre auditoire et justement de l'image que l'on véhicule. Sans rentrer dans les détails, Je pense donc que nous devons rester prudent sur les mots employés et qui peuvent être contraire qu'attentent nos consommateurs aujourd'hui (idem le scandale des œufs...), maintenant je crois pas qu'il faille sacrifier les méthodes alternatives avec les acides organiques pour autant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2017 10:30 #124531 par stf
je crois que ce n'est pas en cachant ce que l'on fait que l'on améliore l'image du miel

au contraire , je pense qu'il faut informer ainsi les personnes achetent en connaissance de cause (chimique ou bio)

et de tout facon comme leurs expliquer que l'on trouve de l'amitraze dans le miel si on n'explique pas d'ou il vient ??

www.60millions-mag.com/web_plus_outils/images/464-miels_mille_fleurs.pdf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam, apilolo, maya79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2017 10:42 - 25 Nov 2017 18:57 #124532 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

@
comprend moi bien, même si je suis d'accord que les caisses supportent de moins en moins le varroa et qu'il faut traiter en conséquence, ça n'empéchera pas un jour ou l'autre qu'il y aura un scandale des api qui mettent des traitements "maison" et toxiques dans leurs ruches, et les consommateurs s'en fiche de nos problèmes de varroa, ils veulent (et de + en +) des produits "100% purs et naturels" ;)
sur les marchés j'ai souvent des gens qui me pose la question du traitement : "vous mettez pas de produits chimiques au moins ?"
il y a une clientèle qui s'en fout et achète du miel d'import au supermarché, il y en a une autre qui est prète à mettre plus cher pour avoir de la qualité et du local. c'est la seconde que je vise, et celle là, si elle lit ces histoires de sublimateurs à gaz elle va prendre ses jambes à son coup !

après je suis d'accord que pour de belles caisses il faut des traitements sérieux mais c'est un autre problème, il y a l'élevage, la production, la communication, le commerce.....


Mais tu prêches un converti et tu le sais très bien Ardecho, je suis parmi ceux qui ne nourrissent pratiquement pas et qui ont toujours traité le plus soft possible les caisses de production (partie désormais confiée à mon fils et conduites de la même manière), sur ces deux postes j’ai toujours privilégié uniquement le "quand nécessaire" en favorisant tout ceci prioritairement grâce à la sélection puisque j’élève même sur 2 ruchers qui ne reçoivent absolument aucun traitement depuis des années et même pendant leurs coupures de ponte, nous en avons déjà amplement discuté !!

Donc quelques précisions sur ce que j’ai pu écrire et qui peut sembler mal saisi :
pour tout ce qui concerne mes analyses tu devines bien que je suis serein envers ma clientèle, puisque toutes mes ventes (1/2 gros) en sont accompagnées, quand à la partie élevage qui chez nous devra assurer la relève et dans les meilleures conditions, je suis désolé, mais je ne pense pas qu’on puisse y parvenir sans certaines contraintes et traitements, ce qui peut se dérouler en prime à des périodes qui ne pénalise en rien la suite et la production, à ce stade il est donc permis de s’organiser pour que ces futures colonies soient traitées et du mieux possible en amont afin de ne pas être gênées (ou le moins possible) dans leur développement !!

Je suis personnellement convaincu que ce sont les conditions essentielles et incontournables : 1/ au maintien du cheptel et 2/ d’avoir des caisses en état de produire ce qui sera permis, il n’est bien entendu pas question de recourir à des traitements et encore moins des nourrissements inopinés en saison et en production, comme savent pourtant le faire pour le pratiquer nos voisins qui sont indirectement devenus les plus gros fournisseurs de nos clients potentiels, !!

Donc pouvoir répondre clairement et honnêtement ceci à ses clients ne devrait pas représenter le moindre complexe, sinon il faudra accepter soit de mentir, soit d'accepter que l'abeille via une apiculture actuelle décadente et non productrice, soit en train de vivre les dernières années, c'est effectivement un choix, il n'y à qu'à voir les petites annonces de ventes de matériel pour cause de cessation d'activité, pour en être convaincu !!

je crois que ce n'est pas en cachant ce que l'on fait que l'on améliore l'image du miel
au contraire , je pense qu'il faut informer ainsi les personnes achetent en connaissance de cause (chimique ou bio)
et de tout facon comme leurs expliquer que l'on trouve de l'amitraze dans le miel si on n'explique pas d'ou il vient ??

www.60millions-mag.com/web_plus_outils/images/464-miels_mille_fleurs.pdf


Tout à fait Stf, mais alors il faudrait publier l'intégralité des analyses et non pas que la partie qu'on souhaite critiquer et d'ailleurs d'une manière malhabile, ce qui crève les yeux, puisque l'AZ tel que et en son état ne se retrouve pas du tout !!

Tu sera certainement d'accord, pour quelle raison on ne publierait pas non plus la teneur en pesticides néonico qui est souvent de l'ordre de 8/10 fois supérieure que les résidus supposés d'acaricides, voire parfois même beaucoup plus et y compris dans les miels Bio ?..., pour la seule bonne et simple raison que ça proviendrait des récoltes et ça suffirait à être un bon argument ?

www.liberation.fr/futurs/2017/10/06/pesticides-des-neonicotinoides-dans-trois-quarts-des-miels-mondiaux_1601293
Dernière édition: 25 Nov 2017 18:57 par Apinoires.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 09:45 #124545 par delpe12
On noit le sujet dans un flot d’Informations qui ne collent plus a la sublimation et qui se contredisent.Apinoires tu ne peux pas sublimer de l’az Et puis constater que les résidus d ce procédé soit dénoncé au même titre que les néo même en quantité infime... les acides organiques qui peuvent être sublimés ne présentent aucun résidu, peut être moins efficace mais si un comptage rigoureux est fait cela peut être une bonne alternative_ maintenant suivant les contraintes de quantité à suivre et à surveiller les méthodes peuvent varier. On est pas tous pro avec 400 caisses et pas forcément suivi par un veto compétent_ maintenant des structures comme le Gds de votre département peuvent vous aider_

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 12:11 - 26 Nov 2017 13:38 #124557 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
@Delphe,
Il faudrait peut être éviter les amalgames et des suspicions hasardeuses ou systématiques, fort heureusement les miels sont contrôlés et analysés et les résultats, même provenants de colonies traitées, fort heureusement plus encourageants que la plupart des réfections sur ce fil le laisseraient entendre !!

bulletinepidemiologique.mag.anses.fr/sites/default/files/SSA10bfinal.pdf

En quelques mots j'espère bien t'expliquer et te faire bien comprendre (par ma modeste expérience), que s''il est permis de faire n'importe quoi (je te l'accorde) et de le retrouver forcément ensuite, il est également possible que les traitements "acaricides" et même avec AZ soient correctement fait et surtout suffisamment fait en amont des récoltes, pour ne devoir absolument rien laisser transpirer ni supposer ??
et je vais t'expliquer pourquoi, Exemple:
un essaim créé en Mai/juin sur abeilles traitées (parfaitement) à cette époque et développé ensuite dans un milieu sain et au milieu d'essaims dans le même état, ne doit présenter lors de son contrôle d'avant hivernage aucun soucis de varroase et donc aucun besoin de traitement supplémentaire à prévoir pour hiverner sereinement, sommes nous d'accord ??
Donc si ensuite ce même essaim devenu colonie reçoit des hausses à partir de mi Mars (hausses qui n'ont bien entendu jamais reçues de traitement) et collecte en pleine garrigue un nectar de Romarin pendant tout le mois d'Avril et naturellement sans aucune forme de nourrissement, dans ce concept, que voudrais tu que l'analyse de ce miel de romarin récolté en Mai, puisse te dire de négatif et j'ai pris en référence une miellée précoce, alors pour la suite ??

Et si ensuite ce même essaim de l'année précédente te donne deux ou trois essaims qui seront encore à traiter (même avec AZ) et à élever selon le même principe, pourquoi ça devrait être différent pour la suite et te donner des soucis lors d'analyses ??
Dernière édition: 26 Nov 2017 13:38 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 13:44 #124563 par stf
heu!! Apinoires je ne vois pas bien ou dans l'etude ils parlent de residus supposés de l'acaricide. Moi je lis" presence" , apres je n'ai pas mis mes lunettes....

ppour ce qui est des taux tu imagines qu'ils ne vont pas les donner sur ce genre de tableau grand public,(je pense qui doit etre possible de leur demander)

autrement:
On compte parmi les néonicotinoïdes actuels :

l'acétamipride
commercialisé par Scootts et Bayier CropScience pour les formulations commerciales Suprême, Polysect, Bambi, Equinoxe etc. et principalement pour le traitement des arbres (fruitiers ou non), légumes, pomme de terre, tabac, rosiers etc.



le thiaclopride
utilisé par Bayier CropScience dans le Prooteus ou Prooteus (mention abeille), c'est-à-dire emploi autorisé durant la floraison


le thiaméthoxame

utilisé par Synnngenta dans le Cruiiser9
utilisé par Synnngenta dans l'Actaara10
utilisé par Synnngenta dans le Luzzindo11 (usage autorisé provisoirement en France sur la vigne12)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 14:22 #124566 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
@ STF.
Oui tu as besoin de lunettes ou alors tu es autant objectif que ton tableau qui indique de l'amitraze pratiquement partout ?
va lire plutôt celui que j'ai posté (aussi sérieux) et qui t'indique que sur 50, 35 analyses seraient négatives et seulement moins de 10 sujettes à soucis !!

Mais à bien te lire stf, bientôt on devra tous croire que le miel est devenu un poison violent ?
pour toi, ce dont je suis convaincu, c'est que tu devrais essayer un jour d'avoir vraiment des abeilles, mais pour en vivre et pour ce faire, d'être obligé d'essayer de les conserver en vie et suffisamment populeuses ?...Car pour moi les gars qui tiennent tes propos, juste pour baver sur la profession, s'ils ne sont pas capables par leur exemple d'avoir des pertes en dessous de 5%, ils ne sont pas objectifs ni crédibles !

Note de la modération : on se doit de respecter les règles de ce Forum donc pas d'attaque personnelle SVP !!![ On se cantonne au factuel avec sources à l'appui (liens, PDF, etc. d'études scientifiques). Ici ce n'est pas une place publique pour crier qu'on est le plus fort et qu'on détient la vérité... Si le fond de vos écris peuvent être approuvés ou débattus, la forme prise dans certains paragraphes est inadmissible ici

Vois tu, exactement comme pas mal de médias qui ne savent pas non plus ce qu'est une abeille ni comment elle vit, jouer au bobo-écolo qui critique systématiquement l'AZ qui n'est pas stable et qui ne peut se retrouver dans le miel, sauf si badigeonnée dans les caisses moins d'un mois avant récolte, j'appelle ça de la désinformation !!

Et toi, même si tu penses grâce à ça informer, démontre nous plutôt (sur le terrain) comment il faut traiter et réussir à rester à moins de 5%, pour ma part je n'en ai pas besoin, mais si tu souhaites prendre un de mes miels ou une de mes analyses en défaut, c'est sans soucis !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 14:53 #124567 par delpe12
Si je résume avec apinoire si on n’est pas d’accord avec lui sur l’az et q l’on préfère des procédés alternatifs plus naturel On est un bobo-écolo qui est incapable d’hivrner ses ruches.... c’est assez réduit comme vision des choses , après je comprend et respecte de par sa position de pro avec un nombre important de caisse mais j crois aussi qu’il à de la place pour des procédés plus respectueux de l’environnement pour ceux qui ont moins de caisses. et pour l’az Il y a des amm en lanière très bien pour les néophytes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 15:07 #124568 par stf
moi ce qui m'embete c'est que des pro pas bobo ecolo dénigrent les solutions alternatives, peut etre pour se rassurer sur leurs pratiques; mais en plus nous propose un traitement au tktk comme LA solution, ca m'embete!...

on retrouve le meme discours en agriculture intensive sur leur fonctionnement, ou ils nous retrounent que l'on pu pas faire autrement pour la survie de leur entreprise, mais ce pose pas la question de notre survie ....

pour reprendre ton lien je te rappel que

certains pesticides
liposolubles (amitraze, tau-fluvalinate, coumaphos par exemple)
ont tendance à s’accumuler dans la cire, et certains sont stables et
persistent dans la cire.

et si on prend, comme tu le dis, qu'il y a que 10 analyses sur 50 on des soucis ca fait quand meme 20% ....

ceci dit j'arrete là

bonne journée
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 15:26 - 26 Nov 2017 15:27 #124570 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Non Delphe,
ce que t'explique Apinoires et pour que ça profite à tous ceux qui se poseraient la question, c'est que depuis plus de 35 années maintenant qu'on doit faire face à cette saleté, on à eu amplement le temps de tester (et Apinoires aussi) tous les fameux procédés plus naturels et plus respectueux que tu supposes et même la poudre de perlimpinpin ?? :lol:

Mais jusqu'à la la preuve du contraire ou d'une nouveauté (et je dis bien, malheureusement), ça ne marche pas ou pas suffisamment !! ... et ce que je rajoute (que tu ne dois pas lire) c'est qu'il est tout à fait possible d'utiliser des Amm et pratiquer d'une manière suffisamment soft, pour que les productions n'en pâtissent pas du tout !!

Maintenant, si tu peux nous citer un de tes procédés et nous garantir des résultats plus propres et donc plus respectueux, mais avec résultats, je serais le premier à t'en remercier, sinon si c'est pour nous présenter ce dont résulte des 40/50 ou même 80% de pertes ou non valeurs, tu comprendras aisément que je ne pourrai pas cautionner, puisque tu as bien compris que dans mon cas si je devais me permettre de perdre plus de 200 caisses, ma saison prochaine serait fortement compromise ?..., ce qui je suis désolé, n'exclu pas non plus ceux qui n'ont que 10 caisses et chez qui, en perdre la moitié, n'a jamais fait plaisir à personne ?
Dernière édition: 26 Nov 2017 15:27 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 15:42 #124572 par delpe12
J n’ai pas besoin de démontrer une technique avec a.organique qui fonctionne puisque toutes les molécules compose d’acide ont été agréé en amm et on fait l,objet de test pour cela qui ont bien du se révéler concluant pour qu’il soient mis en vente.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 16:29 - 26 Nov 2017 16:35 #124574 par apilolo

c'est qu'il est tout à fait possible d'utiliser des Amm et pratiquer d'une manière suffisamment soft, pour que les productions n'en pâtissent pas du tout !!

quoi par exemple ?


les protocoles d'autorisation des AMM sont tout a fait discutable... quand on voit comment ça c'est passé pour les 2 pseudo néo passé en douce...
Sinon voir problèmes avec le MAQS; Apibioxal en sublimation, ça a vraiment été testé ? on se foutrait pas de notre gueule, un peu ?
@delpe12 : et il faut pas confondre molécule brut et mode d'application utilisé avec tel molécules, pour les AMM

One Love! One Heart! Let's get together and feel all right
Dernière édition: 26 Nov 2017 16:35 par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 16:39 #124576 par ardecho
l'AO hors-couvain ok c'est efficace mais franchement, l'AF même en respectant scupuleusement les protocoles et les températures,ça fait plus de mal aux abeilles qu'aux varroa, faut vraiment pas compter là-dessus. j'en ai même pas acheté cette année. en plus c'est dangereux à utiliser

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 17:11 #124578 par maya79

Deja que l'amitraz en laniere je suis pas fier, mais acheter du tactic avec ses excipients, de l'isopar ou paraffine en faire un brouillard dans les ruches: c'est crade et sans amm donc pas possible de traiter.
pour faire des test sur essaim pour comparer les chutes ok mais pas chez moi...
C'est quand meme bizarre de vendre des furets et autre pour mettre des produits non autorisés dans les ruches de production et de vendre du miel pur et naturel....
Moi je fais pas les marchés, mais les gens imagine ça de leur api préféré????tu leur dit que ton miel est "meilleur" que de l'importation??vous vous cacher pour traiter??si un randonneur passe et que sa sent le produit dans le rucher, quelle pub!!!
enfin je pourrais encore developer...
Donc couper le couvain de males, faire des flashs d'acides et des sublimations pour eviter, si possible les inserts.
c'est mon opinion!


@ Maya (et Bencha également)

Que ce soit ton choix, c'est infiniment respectable, mais, en rapport de certains objectifs, tu ne peux pas incriminer pour autant ceux qui utilisent l'Amitraze (et qui sont les plus nombreux) ??

En prime, dans les traitements AZ, ceux hors AMM, sont largement les plus nombreux, fatalement puisque extrêmement moins couteux et autant efficaces si utilisé correctement, pour info et surtout pour revenir au sujet, une sublimation à 1% avec furet qui dure quelques minutes, ne laisse certainement pas plus de résidus que des lanières AMM laissées 12 semaines, quand ce n'est que 12 semaines, pour ceux qui ne les retirent qu'au printemps suivant ??


rapport certains de mon objectif: 12t avec 400 ruches
Je n'incrimine pas ceux qui utilise l'amitraz car moi aussi, si tu lis bien...
"ceux hors amm sont largement les plus nombreux"?? : ben c bien le problem non?
"extremement moins couteux" c'est vrai et faux quand on voit qu'il faut 1kg de colza pour payer le traitement a la ruche...
"ne laisse certainement pas plus de résidus" ben tu n'en sais rien et moi non plus!

Le probleme c'est qu'on doit respecter les regles si l'on veut que les agris joue le jeu aussi...

Je me vois un peu comme un agri qui met encore du glypho sur ces champ mais qui sent le vent tourner, et qui doit donc regarder ce qui se fait en bio sans forcément se convertir... tu sent rien toi???

Donc si possible, ya t'il sur ce forum?, un api pro qui tourne bien?, et qui pourrai nous decrire son protocole de sublimation avec sublimox, ect... parce qu'il parait que c'est le sujet!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: samdu47, Sam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Nov 2017 21:37 #124593 par vince76
Bonjour,
On trouve sur Ebay un vaporisateur d'acide oxalique à gaz qui est conçu pour vaporiser une solution d'acide oxalique (ou amitraze) dans l'alcool. Voir le produit ici. : www.ebay.fr/itm/Fumigator-Vaporizer-Evaporator-treatment-bee-varroa-mites-Beekeeping-/162568420816?hash=item25d9d53dd0:g:lgAAAOSwRXRZUooA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Nov 2017 08:50 #124604 par Yoann
Je n'arrive pas à trouver se trace sur le net de l'intervention d'Yves Goïc au séminaire de l'adapro en 2015, mais on doit pouvoir y avoir accès quelque part.
Il y présentait un rapport de tests effectués sur environ 3200 colonies, dans différentes exploitations, professionnelles ou non. Chaque apiculteur applicant son protocole en fonction de son système et du parcours des ruches.
Il s'agissait donc d'encager environ 3 semaines (entre 21 et 24 jours selon) et de sublimer l'acide oxalique deux fois.
Les résultats avant, pendant et après le protocole étaient très encourageants en terme de résultats d'efficacité et de perte de reines.

Au séminaire 2016, un italien est venu présenter aussi sa pratique de l'encagement avec sublimation d'acide oxalique. Mêmes résultats. Ils ont 10 ans d'avance sur nous en Italie à ce sujet là. Lui passe jusqu'a 5 ou 6 fois en saison, entre deux miellées, en fin d'été, l'hiver et après analyses cires et miels, aucune trace d'acide oxalique.

Je sais que je ne fournis aucun document pour attester ce que je dis mais c'est une réalité.

Oui l'encagement est chronophage. La sublimation en elle-même ne prend pas trop de temps et l'acide oxalique est peu onéreuse.

Il ne faut peut être pas espérer un produit qui :
- ne demande pas plus de temps
- ne coûte pas plus cher
- soit aussi efficace

Mais l'acide oxalique semble être un bon compromis. On manque un peu de recul ici.

Concernant le temps d'encagement, un pro chez qui j'ai bossé il y a 15 ans, qui tourne avec un miller de colonies en moyenne veut passer à l'encagement l'année prochaine donc on en a beaucoup parlé. Je connais ses capacités d'organisation et ne doute pas qu'il puisse le faire. Ils travaillent à deux.

Concernant les traces d'amitraze, un collègue, en bio depuis son installation, en a retrouvé dans ses cires d'opercules. Il n'en utilise pas et je lui fais entièrement confiance.
Comment donc ceux qui en utilisent tous les ans n'en auraient pas dans leurs ruches?
A moins qu'il soit "tout à fait possible d'utiliser des Amm et pratiquer d'une manière suffisamment soft"... je n'y crois pas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam, mariearmelleniels, apilolo, caliméro, maya79, Dadoo64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Nov 2017 13:51 #124611 par Sam
Yoann, une partie des données est ici dans ce dossier :

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF



Ça date de 2016, la synthèse de 2017 devrait arriver dans l'hiver.
Cette année il y a eu plus de déboire suite aux encagements, mais c'est assez disparate suivant les exploitations, quoi qu'il en soit le nombre de colonies encagées va croissant chaque année.

Oui a mon sens on est en retard en France sur ces technique, après il y a différents programmes franco-italiens en cours, dont InovApi qui compare un traitement "retrait/supression de couvain" versus Apivar. Ça a démarré cet été, à l'heure actuelle en Italie le lot retrait est plus clean que le lot apivar en varroa/100 abeilles, en France pas de différences. (pour le moment)
Les colonies, 2 ruchers transhumant et un sédentaire, seront suivies sur 3 ans avec mesures de varroas phorétiques et de la charge virale à différents moments de la saison, et pesées des récoltes.

Je pense aussi comme Maya79 qu'il peux y avoir une analogie entre les agris dépendant au glyphosate comme les apis à l'amitraze,
On entend toujours la même analogie "vous les gentils et petits agri bio, c'est facile de vous en passer, mais moi qui doit produire, avec mes 500 ruches ou mes 500 hectares etc etc"
il ne faut pas jeter la pierre mais si il est impossible de se passer de ces molécules pour le moment sur bon nombres d'exploitations, il y a quand même des exploitations qui tournent très bien économiquement sans les utiliser...

Et même si un certain nombre le pratique, pulvériser du pétrole lampant ou de la paraffine aditionné d'amitraze dans les caisses et dire que c'est soft, ça me fait bondir !
Et au passage qu'on ne s'étonne pas de la qualité des cires :sick:
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoann, mariearmelleniels, maya79, bencha, Dadoo64, Fred du 30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Nov 2017 14:25 #124612 par mariearmelleniels
Réponse de mariearmelleniels sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Merci pour la PJ.

Très instructive !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Nov 2017 19:42 #124624 par Yoann
Ah merci Sam, je ne pense jamais à ranger ces dossiers numériques...
Cette synthèse est assez récente en plus.
Demain le séminaire ada occitane commence et il y a une intervention sur ce sujet.
Je vais essayer de mettre à profit mes talents de sténo...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro, Fred du 30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Nov 2017 12:10 #124649 par Sam
Oui le programme parait pas mal, Fanny et Alban sont des pointures sur le sujet...
Mais cool si tu nous fais un retour, pour ceux qui sont loin ;)
A+
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Nov 2017 20:18 #124657 par Yoann
Déjà sur une première journée non consacrée spécifiquement au sujet, l'acide oxalique a beaucoup été cité dans les moyens de lutte contre varroa dans différents systèmes d'exploitation, associé ou non à l'amitraze.
Ça se répand de plus en plus donc on devrait progresser à ce niveau là et profiter d'expériences variées.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro, maya79, Fred du 30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Nov 2017 18:48 #124674 par Vigouroux M
Réponse de Vigouroux M sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Ok, si on résume:
Tout le monde a sa propre façon de faire, ses habitudes, ses convictions, ses doutes et son propre environnement que l’on soit dans les Cévennes, en Provence, dans les Landes, ou comme moi en haute Loire.
Le fait est que nous avons tous un ennemi commun, Varroa, et que l’on est pas aidé...
Ne devrions nous pas, regrouper les RETOURS D’EXPERIENCES de chacun et mettre ça en commun afin de confronter les résultats ...
Peur être pourrait on proposer une matrice type, mois par mois ou autre à remplir par chacun d’entre nous et comparer les résultat? Si il y’a un api qui maîtrise Excel ou un logiciel qui serai adapté...
Voire une rubrique spéciale à remplir sur APISERVICES et que chacun se fasse sa propre conclusion sur le bien-fondé de sa façon de faire ou non.

Je pense que ça nous aiderai tous , mais je suis quasi sûr que ça a déjà été fait
- sans doute- dans ce cas , ma vision des choses, c’est qu’il ne faut pas être fermé ou obtu mais ce sera une question à régler entre apiculteurs car je ne pense pas que les différents gouvernements ou autre subventions mettent beaucoup de tunes sur la table pour faire avancer la recherche anti varroa.

Certains d’ebtre Vous on une très grande expérience, d’autre moins, mais si on avait chacun le même barème pour chiffrer tout ça se serai comparable, et plus efficace.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Nov 2017 19:29 #124681 par Yoann
Finalement c'est un retour sur Aluen Cap et les langes d'acide oxalique qui a été fait.
Il semble que le produit argentin ait une efficacité acceptable, mais pas d'amm en France...
Concernant les langes (en gros cartons imbibés d'un mélange glycérine/AO pour une diffusion lente), c'est encore à taton et avec un retour moins intéressant.
Un retour d'essais encagement hivernal aussi (cages mega) mais très empirique pour le moment. Cela semble encourageant pour les régions sans arrêt de ponte.
En tous cas, encore une fois l'acide oxalique donne un peu d'espoir dans cette lutte contre varroa. Mais rien n'est gagné...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sam, Fred du 30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Nov 2017 19:34 - 29 Nov 2017 21:28 #124684 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Tout à fait Vigouroux et comme tu dis cela à déjà été fait par les Ada aidées par des groupes d'apiculteurs mis à contribution,
mais dans ce registre, même si il ressort en tête et fatalement à conseiller ce qui aura été démontré comme le plus performant, non seulement chaque région ou climat peut imposer des différences notoires, ce qui est déjà un premier problème, mais surtout, selon la volonté de chacun de pouvoir opter selon ses convictions ou l'option (bio ou pas) tu ne pourras jamais fédérer toute une profession à cause de ce libre choix, puisqu'il est même permis de ne pas traiter du tout ??

Tiens pour exemple, si par chez nous ceci est amplement diffusé et recommandé, tu pourrais penser qu'en Paca la majorité l'applique et pourtant ça ne dépasse pas la moitié des exploitations !!!

gdsa83.fr/wp-content/uploads/2015/08/fiche-technique-médicament-83.pdf
Dernière édition: 29 Nov 2017 21:28 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Nov 2017 07:26 #124696 par ardecho
+ 1 avec Apinoires et personnellement j'ajouterais que ça se complique encore plus car d'une année sur l'autre et d'un rucher à l'autre les résultats sont toujours différents...
et les ruches ne réagissent pas toute pareil non plus.
des méthode qui marche pendant x années peuvent tout à coup se révéler innéficace.
les seuls apis que je connais qui n'ont jamais de problèmes sont ceux qui mettent des lanières amitraze pendant 4 ou 5 mois, de Aout à Décembre...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Nov 2017 08:03 #124698 par Fred du 30
Réponse de Fred du 30 sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
Malheureusement, les apis qui dépassent aussi largement les délais d'application favorisent l'apparition de varroas résistants.
Ils se tirent une balle dans le pied et par la même occasion une balle dans le pied des autres...
Je comprends parfaitement le désarroi des pro en matière de lutte contre cette sale bestiole mais cette stratégie n'est probablement pas la plus salutaire, surtout pour ceux qui vivent de l'apiculture.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yoann, Sam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Nov 2017 10:13 - 30 Nov 2017 10:16 #124704 par Apinoires
Réponse de Apinoires sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes

Malheureusement, les apis qui dépassent aussi largement les délais d'application favorisent l'apparition de varroas résistants.
Ils se tirent une balle dans le pied et par la même occasion une balle dans le pied des autres...
Je comprends parfaitement le désarroi des pro en matière de lutte contre cette sale bestiole mais cette stratégie n'est probablement pas la plus salutaire, surtout pour ceux qui vivent de l'apiculture.


Tout à fait, mais c'est principalement pour limiter l'espace temps entre traitements et récoltes, permettant d'éviter ou de minimiser les présences infinitésimales pour les limites maximales de résidus (LMR) définies sur le miel !!

Pour ce qui est de l'accoutumance, si la crainte par traitements prolongés pourrait le laisser supposer, rien n'est fort heureusement constaté pour l'instant, mais il paraît évident, aussi bien pour l'espacement traitement-récoltes, que pour une éventuelle accoutumance, que les traitements les plus brefs et pratiqués le plus tôt en fin se saison, seraient à privilégier ??
Dernière édition: 30 Nov 2017 10:16 par Apinoires.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fred du 30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Nov 2017 12:24 #124706 par Fred du 30
Réponse de Fred du 30 sur le sujet Retour d'expérience sur Sublimox et autres systèmes
J'ai vu qu'Arpeli qui dispose d'un compte sur ce forum et d'une chaîne Youtube utilise l'appareil Sublimox sur ses ruches. Il semble faire un traitement aux alentours de Noël pour des ruches hivernées en garrigue dans le sud est. S' il passe par là, peut être pourrait-il nous faire profiter d'un retour d'expérience. Merci d'avance.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.227 secondes
Propulsé par Kunena