× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

file Thèse de pharmacie sur la disparition des abeilles

Plus d'informations
24 Mar 2012 04:28 #44346 par ZAZA
Je viens de lire d'un coup les 5 pages et je vois que comme tout "débutant" tu as reçu ton "bizutage" de la part des api , c'est normal ne t'inquiète pas! C'est tellement douloureux de voir une colonie morte malgré tout les bons soins apportés que quelquefois cela rend électrique.Pour en venir directement au sujet, cela fait un an que je cherche des pistes "scientifiquement démontrées" sur tout ce qui se dit sur la mort des abeilles tout en manipulant et en observant les ruches des autres. J'ai trouvé une piste, je te transmets le dernier mail que j'ai reçu du conseil général de l'Isère (CG38 et ADARA) :

"Dans le cadre du rucher observatoire qu'il a mis en place en 2008, le Conseil général de l'Isère a effectué des recherches de métaux lourds, HAP, et pesticides. Des prélèvement de cire, de butineuses et de pollen ont été réalisés sur 4 ruchers situés à St Siméon de Bressiseux, Miribel les Echelles, Salaise sur Sanne et Seyssins.
Les résultats de ces recherches ont pour l'instant été transmis aux seuls membres du comité de pilotage du rucher observatoire et ont fait l'objet d'information lors de deux réunions organisées en 2010 à st Siméon de Bressieux et en 2011 à Salaise sur Sanne.
La communication "grand public" interviendra dans un deuxième temps (2012/2013), des décisions à ce sujet seront prises prochainement.Aussi, je vous invite à me recontacter en juin / juillet prochain".
Hélas, cela arrive trop tard pour ta thèse mais tu peux essayer d'avoir les infos avant???.
Je suis très intéressée pour avoir le pdf de ta thèse.
Merci d'avance et bon courage.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 07:45 #44350 par noxrom
Bon alors je peux quand même vous dévoiler les prémisces de ma conclusion vu que j'ai pas mal avancé:
Il faut distinguer 2 phenomènes qui se télescopent et qui sont nuisibles aux abeilles: le premier est l'intoxication chronique des abeilles à des doses sublétales qui perturben leur metabolisme (perte de repere, desorientation, duree de vie raccourcie) et qui cree une immunosuppression, permettant à certains parasite (virus associés au varroas et nosema entre autre) de se developper. Une ruche qui perira de la sorte va mourir a cause d'un parasite (officiellement) et non pas à cause de l'intoxication, pourtant la cause première (un peu comme on ne meurt pas du VIH mais des maladie opportuniste qu'il entraine). J'ai pas mal de biblio sur les effets subletaux des insecticides, j'ai demonté la non objectivité de certains organismes, demontré la puissance du lobbying phytosanitaire (une note qui montre que la non homologation du cruiser en 2009 aurait fait perdre 0,5 milliard au PIB francais et detruit directement ou indirectement + ou - 20000 emploi en aquitaine, sujet auxquels les politiques sont tres sensibles). La majorité de mes ref viennent de publication internationales (plosOne, Science, american bee journal, et autre, donc difficile de les remettre en cause comme on pourrait le faire avec un article de science et vie ;) )
Le deuxième phénomène est la migration des parasites et prédateurs: cela peux paraitre anecdotique, mais ca ne l'est pas: varroas en 82 en france, 92 au canada (responsable de 50% de pertes en 2003 la bas), le frelon asiatique en 2005 en France, qui decime plus de 30% des ruches de certains ruchers du sud ouest, le petit coleoptère de la ruche aux USA, responsable lui aussi de pertes enormes...
Bref voila ou j'en suis + ou -, j'ai totalement finis la partie sur les insecticides, me reste les conditions d'élevage à aborder (surtout les grandes transhumances aux USA et le nourrissage artificiel qui pourrait affaiblir les abeilles, j'en dit pas plus), les degradations environnementales et perturbations electromagnetiques (anecdotique) et surtout les consequences economiques.

@ fab: oui je suis dsl pour le gaucho, j'ai fait pas mal de recherches dessus depuis les premiers posts, avec plusieurs publi à l'appui et les DL50 des principaux neonicotinoides (semblable à celle du fipronil, meme si ce dernier n'en est pas un)et surtout la remanence longue du gaucho et la possibilité de ces insecticides systemique de se retrouver dans l'eau de guttation :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 18:59 #44356 par mardec
les degradations environnementales

Salut
Dans La santé de l'abeille":
En 1971: 106 variétés de pollen identifiées au cours de l'année.
En 2010: 72
Même si la quantité est toujours la même
Et en 1971, 12 à 13 pollens constituent 93 à 95% des apports de pollen.
En 2010, 11 à 15 constituent 92 à 95 % des apports.
LSA n°247, janv-févr 2012,p73à 98, Louis Méline, agrégé, 71520 Léger sous Buissière.

Apiscalement


Marcel / mardec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • thierry aube
  • Portrait de thierry aube
  • Hors Ligne
  • Jeune ouvrière
  • Jeune ouvrière
  • Amateur, pour le Fun et le pire...
Plus d'informations
13 Avr 2012 20:09 #44864 par thierry aube
Réponse de thierry aube sur le sujet Re: Thèse de pharmacie sur la disparition des abeilles
Hello,

sur le sujet des doses Sublétales qui deviennent "létales", je vous conseille la lecture du dernier numéro de la santé de l'abeille. il y à partir de la page 169 (numéro 248), un très bon résumé sur les synergies en toxicologie.

A +

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Avr 2012 21:40 #44874 par noxrom
Je le lirais avec attention, merci :)
Cependant la rédaction de la thèse est finie, il ne me reste que la relecture/mise en page à effectuer, du coup je vous la ferais passer d'ici un mois je pense :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2012 14:47 #45448 par Gaardenier
Réponse de Gaardenier sur le sujet Re: Thèse de pharmacie sur la disparition des abeilles
Il faut surtout pas trop nombriliser aux melliferes. Les abeilles solitaires sont beaucoup mieux, en ce qui concerne pollinisation.
Cordialement,
Gaardenier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2012 18:42 #45462 par noxrom
je l'ai signalé, mais les études portant sur les mellifera, je me suis focalisées sur elles. Mais j'ai signalé que les solitaires disparaissaient de la meme facon que les mellifera, avec un facteur aggravant qui est du a "l'invasion" mondiale d'A. mellifera.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2012 20:19 #45464 par Gaardenier
Réponse de Gaardenier sur le sujet Re: Thèse de pharmacie sur la disparition des abeilles
Il n'y a que a proteger, mais action active est demandé.
Question abeilles solitaires, svp. regardez BEE-O-Topic.
Cela est bien mon point de vue.
Gaardenier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2012 09:57 #46154 par noxrom
thèse finie et déposée... je fais un nouveau topic pour ceux qui la veulent :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.111 secondes
Propulsé par Kunena