× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

exclamation-circle 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

Plus d'informations
15 Fév 2018 12:15 #126416 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

du luy écrit: à puyloubier ,
Sur ton message 126405 tu écris" miel de la terre " . Les IGP , Aoc et Aop ne suffisent elles pas ! Pourquoi dans ces conditions de crainte d'imports adultérés , une marque française n'a pas été crée ?


oui les igp sont une bonne réponse mais elle ne suffisent pas car tous les miels ne pourront pas en bénéficier, même le label rouge pose question, car il sous entend une qualité supérieure, qu'il faut justifier.

Pour ce qui est de la marque "miel de France" elle est effectivement a l'étude et fait partie des sujets qui seront traité en priorité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 12:57 #126417 par happy.bee
happy.bee a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Ca y est ,nous n'avons plus le choix ,l'interpro est mise en place et l'on voudrait nous faire croire qu'avec cet outil , le dialogue sera renforce avec le monde agricole et le pouvoir politique .
Sachant que le pouvoir et le monde agricole ont les mêmes intérêts et qu'ils ne sont pas forcement les nôtres .
Pour moi l' interapi est une mascarade protocolaire, qui ne fera que continuer a diviser le monde apicole .
C'est la dernière fois que je donne mon avis concernant ce sujet et je vous donne rendez vous dans quelques temps, pour faire le point sur les grand travaux de sauvetage qui vont forcement aboutir .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, Eric25, du luy, gfass, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 14:09 #126419 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Pour que ce soit clair, en préambule :
-Je ne tire pas sur l'ITSAP, et j'utilise régulièrement ses études pour mes protocoles sur les colonies.
-Je ne prétends pas parler au nom de quiconque, ni représenter qui que ce soit à part moi même.
-Je ne crois pas que l'interapi doive ou puisse "tout résoudre", bien au contraire, je serais content qu'elle résolve quelque chose mais j'ai des doutes!
-Je n'essaye pas de "faire croire" quoi que ce soit. Je constate simplement que c'est d'une volonté de l'Etat, et pressé par lui que l'interpro s'est mise en place.

Je n'ai pas l'impression d'être un grand révolutionnaire en disant que commencer par balancer 80 000€ par an dans une normalisation qui dira qu'on a pas le droit de mettre du sucre dans le miel c'est un peu fort!
Je ne suis pas totalement idiot et je comprends bien l'intérêt de cette norme... Mais ça ressemble tout juste à du racket...
...et ça va servir qui?
A la petite dizaine de gros apiculteurs/négociants qui sauront jusqu'à quelle limite ils peuvent trafiquer/mentir?
La majorité des apis qui ont leur 200 colonies et leur petite miellerie et vendent en direct, sincèrement, ça va changer leur quotidien? ça va valoriser leur produit?
Redescendons sur terre.

Oui c'est très compliqué de mobiliser les apiculteurs. Oui c'est très compliqué de les amener à se syndiquer et encore plus qu'ils s'y investissent... Mais pourquoi?
Un élément de réponse que j'entends très souvent : "On ne peut rien y faire, notre parole syndiqué ou pas ne passe pas."
Et le peu de com faite par les syndicats vers leur base vient confirmer cette supposition... Et l'organisation syndicale, qui contrairement à ce qu'on entend parfois peut très bien être en démocratie directe (si on sort du fantasme e qu'on s'intéresse un peu à comment faire pour la mettre concrètement en place...)
Et si on ne peut pas causer dans nos syndicats, sur internet et dans les troquet, et au final autour d'une table à l'interpro, de l'intérêt pour les apiculteurs (pas ceux autour de la table, qui ne sont que représentant du reste, mais autant que possible tous), si on ne peut pas causer de l'intérêt de cette norme ISO à what millions d'euros... Ben alors on passe à côté de l'essentiel!

Alors soit tu me traite d'anar et moi je te traite de réac, et puis on a terminé le débat, soit on accepte de s'attaquer à cette question parce qu'elle est centrale dans la réussite de l'interpro.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, Yoann, ardecho, caliméro, du luy, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 14:11 #126420 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Puyloubier tu nous répète à l'envie que "on n'y peut rien c'est comme ça".
je trouve ça triste de voir les choses comme ça, tu imagine si tout le monde s'était toujours arrété à ça !
"c'est comme ça" c'est tout de même le degré zéro de l'argumentation (même si je comprend ce que tu veux dire, les contraintes existent, il faut faire avec...)
mais il faut se dire qu'on y peut toujours quelque-chose ! sinon rien ne change jamais...
par exemple quand tu parle de démocratie représentative, tu oubli que ce système à ses limites.
ses limites se trouvent lorsque les représentés se sentent floués par leur représentant et le disent haut et fort.
combien de fois des mesures décidées par des gouvernements démocratiquement élus ont-elles été annulées sous la pression des citoyens ? (manifestations, grèves, pétitions...)
combien de fois les élus ont-ils du reculer bien qu'ils soient justement élus ?

pour en revenir au concret tu nous dit que l'interpro doit composer avec le monde agricole et politique hors l'interpro est présidée par un membre de la fnsea !
donc il n'y a pas une opposition entre interapi et le monde agricole ! interapi fait d'emblée partie du monde agricole; et la fnsea via son siège et via le président d'interapi pourrait nous dire quel sont ces projets, sa vision...
d'où ma question : est ce que dans vos réunions, il est question d'agir sur la conso des phyto en général et des néonics en particulier ?
est-ce que les syndicats agricoles reconnaissent la nécéssité de changer les pratiques de traitements pour sauvegarder l'apiculture ?
c'est hors de question et la filière apicole devra composer avec les traitements curatifs et préventifs sur les champs, vignes, vergers, bétails, bâtiments d'élevage, etc... où bien on peut discuter d'un changement de cap ? même léger ?
que sont-ils prèts à consentir pour la santé des abeilles ?
il n'y a pas besoin que les molécules soient interdites par la loi pour qu'on en réduise les doses utilisées, non ?
de la même manière, que disent les négociants de l'actuel marché du miel ?
est-ce qu'une marque "miel de France" permettrait d'absorber les stocks des apis français à un prix acceptable pour eux ?
ou bien le libre marché laisserait la production nationale plus chère sur le carreau même estampillé "miel de France" ?

tu comprend bien que sans réponse à ces questions fondamentales, on reste dubitatif devant cette interpro sortie d'un chapeau !
et ce serait bien aussi que tu ne soit pas ainsi tout seul et que des apis représentant les syndicats ayant voté Interapi viennent expliquer leur opinion et argumenter.
ne serait-ce qu'un ou deux...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, Eric25, du luy, gfass, frederic64, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 18:20 #126427 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
il y plusieurs faon de faire entendre sa voie pour l'interpro, de la plus efficace a la plus inutile
etre au CA: c'est mon cas
se faire représenter au CA et donner son avis a son représentant
donner son avis sur les forums et dans les revues, en espérant etre lu et en donnant des idées pertinentes et argumentées.
en parler autour de soi autour d'une biére au bistrot
ruminer seul dans son coin
s'en foutre et continuer sa petite vie pernarde

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 18:34 #126429 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Et les mecs mettez donc votre énergie dans des propositions

Et deuxio je me répète, je n'ais pas dis qu'il ne fallait rien changer, j'ai dis que l'interpro est un lieux contraint avec des règles et que c'est illusoire et faux de croire que c'est là que l'on va changer le monde, relis STP mon message.

Arretez de faire dans la provocation et l'opposition, cet outil existe il faut maintenant le faire vivre avec toutes les composantes de notre filière.

Et ce n'est pas l'Etat qui l'a voulu détrompez vous, ce sont les responsables de structures techniques d'accompagnement qui sont mis devant l'évidence des besoins qui ont été a la manœuvre pour que enfin on y arrive. Cela fait 4 ans que l'on y travaille et bousculons les syndicats pour les mettre devant leur responsabilités!

J'ai retenu quelques idée et attentes, mais cela est bien maigre au regard des enjeux:

Sur la question de la formation et de l'installation n'avez vous pas d'idées de solutions a mettre en place?? faut il mettre en place une formation diplômante? faut il favoriser la professionnalisation des apis de loisirs?
Soyez imaginatif, faites des propositions d'action: Qu'est ce qui est prioritaire selon vous?
Mais je rappelle le cadre: L’Inter profession,

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 19:01 #126431 par dom25
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 19:56 #126432 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

puyloubier écrit: Sur la question de la formation et de l'installation n'avez vous pas d'idées de solutions a mettre en place?? faut il mettre en place une formation diplômante? faut il favoriser la professionnalisation des apis de loisirs?
Soyez imaginatif, faites des propositions d'action: Qu'est ce qui est prioritaire selon vous?
Mais je rappelle le cadre: L’Inter profession,

Le truc c'est que perso je n'ai pas attendu une interpro pour m'y coller! Et j'espère ne pas être le seul! Après si il y a un truc à faire je pense que c'est pas de sous, mais plutôt du temps qu'il faut, soit un salarié (30 000€/an c'est pas la mort).
Je m'explique : le CFPPA chez nous vient de monter une formation (car pas de budget pour le CS, et trop peu decandidats pour le BPREA apicole) ou ils nous finance (pas des prix mirobolants mais on est pas là pour ça) à 2 pro 24 journées pour former des apiculteurs de loisirs et peut-être les faire passer à
1)des bonnes pratiques (pour certains, tous n'en on pas besoin)
2)passer à une voie semi-pro voire pro

ça ne débouche sur aucun diplôme, c'est bien dommage, mais ceux qui viendront ne viendront pas pour ça.
Ben organiser des trucs comme ça ne demande pas de budget, juste une mise en relation des apis et des structures de formation, avec une écoute des besoins des uns et des autres.
Je pense que des exemples comme ça il y en a plusieurs. Je trouve ça bien que les gens apprennent chez les apis déjà en place et pour le coup dans deux structures très différentes en ce qui nous concerne.
C'est pas de l'utopie mais du bon sens.

Faire pression au nom de la filière sur les députés pour qu'ils votent une loi (la loi 588 qui sera soumise au vote un de ces jours) pour contraindre l'origine du miel sur le pots c'est pareil, ça demande un salarié qui est le même que celui de la formation et qui se charge de rédiger une bafouille et de la faire valider par les différentes instances... Charges aux syndicats de communiquer là dessus s'il y a refus de la part de certains...

Y'en des choses à faire, à mon avis, pour légitimer cette structure, avant de parler de l'ISO.
Si toi Puyloubier tu as mieux compris que moi cette histoire d'ISO et notre intérêt là dedans, n'hésite pas à m'expliquer! Parce que j'ai eut la visite d'une collègue à toi de la conf ce soir, elle a pas su m'expliquer mieux!!!
Peut-être peut-on créer un sujet là dessus?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 20:08 #126433 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

dom25 écrit: Interpro imposé par l'état pour renflouer l'ITSAP ????
[ www.google.com/url?rct=j&sa=t&url=https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/l-itsap-l-institut-technique-et-scientifique-de-l-abeille-et-de-la-pollinisation-remis-a-flot-par-l-1518545211&ct=ga&cd=CAEYACoUMTU2NzU2NTkwNTQ3NjAxMzM4OTQyGWM2OGUwNWU0ZWYzMGIwYjA6ZnI6ZnI6RlI&usg=AFQjCNEWX7K1nHO90Yv7VGuTgcL7rW9r7A ]


n'oublie pas une chose mon cher ami:le faire valoir

adopte un autre point de vue!

On (dont je fais partie) sommes convaincu de la nécessité de l'interpro, ca fait 4 ans qu'on s'y colle!!
mettons tout en oeuvre pour mettre les syndicats devant leur responsabilités,
Sauvez l'ITSAP: Quel enjeu!il y a les salariés les compétences, le travail déjà réalisé (tout de même),

Bingo: L'interpro s'impose pour sauver l'Itsap!

L'Etat devant ses responsabilités, les syndicats apicoles au pied du mur!

résultat: L'interpro voit le jour et l'Etat mat au pot pour sauver l'interpro!!

gagnant gagnant!

maintenant tu penses ce que tu veut, moi mon objectif est atteint: L'Itsap est sorti de l'impasse et l'Interpro est en place! (et en plus ça rime)

Cela n’empêche maintenant qu'on a l'outil il faut s'en servir!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 20:22 #126435 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
merci mathieu tu es dans le vrai! sincèrement!!
Oui c'est localement que l'on met en oeuvre des solutions et tu l'as dis c'est pas la mère a boire, juste un salarié: 40 000 euros par an pour animer une structure et développer des actions:
Bingo: L’inter pro permettra le financement d'actions de ce type! Evidemment.
La contrainte est l'appel a projet:
En voila un:
"accompagner la professionnalisation de l'apiculture et l'accompagnement des installations en apiculture:"
Les ADEAR, la FNSEA, les ruchers écoles, les adas, peuvent répondre a un appel a projet de ce type: A la clé: le financement d'un poste d'animateur pour accompagné les porteurs de projets et les aider a réussir leur installation.
on le fait déja dans les adas, mais si l'interpro permet de financer et de pérenniser un poste pour répondre a ce besoin concret: c'est 40 000 euros par ans et par région qu'il faut soit 400 a 500 000 euros par ans. rien que ca.!
c'est un exemple, cela fait parti des projets que je souhaite défendre,
A vous de proposer des actions concrétes

merci de vos contributions.

Pour ce qui est de la norme iso et de la marque miel de france: c'est une contrainte et je ne sais pas comment on peut s'y soustraire, pour moi c'est trop risquer de ne pas être a la table des négociations sur la norme iso

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 21:33 #126439 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
puyloubier, mon message ne s'adresse pas à toi personnellement,désolé si c'est toi qui prends,mais puisque les acteurs de l’inter profession ont décidé de n’être que des lecteurs,c'est toi qui encaisse...

Alors,marre de te lire que nous ne sommes pas dans une démocratie directe,si une inter profession doit naître,si une taxe doit être exigé auprès des professionnels,il est bien possible que ces derniers veulent pouvoir décider démocratiquement des réflexions ou décisions de l’inter profession.
Je ne parle qu'en mon nom,mais je ne suis pas contre une cvo,même difficile à payer vu ma situation et je me rangerai toujours du coté de la majorité si j'ai au moins l'impression d’être dans un débat démocratique.
Si pour toi,ou pour les décideurs ,cela n'est pas prioritaire,si c'est pour lire encore qu'en france ça ne se passe pas comme ça ,inutile de dialoguer plus longtemps.

Si je demande aussi aux amateurs de ne pas intervenir dans ce débat,c'est parce que sur les 4500 cotisants à la msa,je vous dis faites nous confiance,nous ne sommes pas 4500 abrutis,nous sommes aussi des passionnés de l'apiculture.
Les amateurs même si parfois peuvent être mal informés,même s'ils sont souvent des mauvais commerciaux qui peuvent énervés ceux qui veulent vivrent de ce métier, ils ne sont pas nos ennemis.
Alors marre aussi de lire que les amateurs sont prêt a participer financièrement à l'inter profession,le problème n'est pas que l'inter profession est un budget pour vivre,le problème est que l'inter profession doit rendre des comptes.

Exemple:Quand je lis qu'une des priorités "devrait" être d'investir 80 000 euros pour défendre la définition du mot "miel" (ou dit différemment "que de ne pas vouloir être à la table de négociations est une connerie sans nom"),je ne suis pas d'accord, vouloir se battre contre les chinois est a mon avis une mauvaise idée,la langue française est suffisamment riche pour informé nos clients de la différence entre nos "miels" de production national et le miel d'importation,réfléchir à un étiquetage précis me parait plus important.
Inutile des réunions,peut être agréable ou justifiable pour certains mais du pot de fer contre le pot de terre ,financièrement très coûteuse et finalement complètement hors sujet.
C'est mon avis sur cette question, mais si la majorité des 4500 décide que c'est la voie à suivre,aucun soucis je soutiendrais cette décision.

J’espère avoir été clair et dans le débat ,sans être agressif envers qui que se soit...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 21:56 - 15 Fév 2018 22:02 #126440 par Apinoires
Apinoires a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

dom25 écrit: Interpro imposé par l'état pour renflouer l'ITSAP ????
[ www.google.com/url?rct=j&sa=t&url=https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/l-itsap-l-institut-technique-et-scientifique-de-l-abeille-et-de-la-pollinisation-remis-a-flot-par-l-1518545211&ct=ga&cd=CAEYACoUMTU2NzU2NTkwNTQ3NjAxMzM4OTQyGWM2OGUwNWU0ZWYzMGIwYjA6ZnI6ZnI6RlI&usg=AFQjCNEWX7K1nHO90Yv7VGuTgcL7rW9r7A ]


Quand je te disais que Apinoires avait le nez creux, ;) hein ?
Et on voulait lui faire avaler que ce n'était qu'une pure coïncidence !!! :lol:

Mais mieux encore, ça ne vas malheureusement servir QUE et uniquement à ça et donc à conserver les salaires des pseudos fonctionnaires mobilisés actuellement à promouvoir la chose et vu qu'une fois liquidé les affaires courantes (avec notre contribution), ils n’auront réellement plus rien, à part com' d'ab : des promesses, !!

prenez bien note: Apinoires n'est paraît il juste bon qu'à alimenter la polémique, alors il attend donc impatiemment les chiffres "même optimistes" de la collecte, qui par une simple soustraction, vous permettra de compter ce qu'il vous reste pour vos projets les plus chers et les plus fous !! :lol:

Ardecho, moi même et quelques autres du coin Sud-est avons demandé une machine pour nous réguler la pluviométrie sur la région et vu que nous allons payer, mais que pour des promesses, nul doute que nous allons avoir entière satisfaction !! :P
Dernière édition: 15 Fév 2018 22:02 par Apinoires.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho, jojo46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Fév 2018 22:01 - 17 Fév 2018 23:52 #126481 par Grostony
Grostony a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Salut Puyloubier,

Il y a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre, peut être pourrais tu éclairer ma lanterne. Je vais essayer de te formuler ça simplement.

- D'après ce que je lis de tes posts tu es apiculteur depuis pas mal de temps, tu connais donc parfaitement les tenants et les aboutissants de la dernière tentative d'interprofession. Et je pense que les autres apiculteurs présents lors de l'AG constitutive sont dans le même cas que toi.

- Si interapi doit permettre de financer des actions qui seront au final bénéfiques pour les apiculteurs (en théorie), tu sais que son fonctionnement passe par la mise en place d'une CVO.
Et tu te doutes que faire accepter cette taxe aux apiculteurs, pour qu'elle soit aussi volontaire qu'obligatoire ce ne sera pas une mince affaire.
Donc lors des réflexions préliminaires et de l'AG en question vous avez du vous dire un truc du genre: "Les gars, tout le monde nous attends au tournant, si on veut que ça passe il va falloir faire ça bien et soigner la forme autant que le fond!!".

Pourtant quand je regarde les faits, on a quoi:

- Alors que la conf' s'était montrée offensive lors de la création de l'itsap et d'adafrance en parvenant à occuper la présidence de ces structures, là on se retrouve avec un président étiqueté FNSEA!
Je pense qu'il n'est pas utile d'avoir fait sciences po pour se douter qu'il n'y avait pas de choix plus mauvais en termes de communication. Tu connais le ressenti d'un très grand nombre d'apiculteurs à propos de ce syndicat... J'ai cru comprendre que tu es adhérent de la conf'. Est ce que tu ne penses pas que si il y avait une présidence qui présentait un enjeu majeur c'était celle là?

- Si on pousse un peu plus loin l'analyse du CA, on voit que le SPMF est représenté par Joël Schiro. Une des attentes de la profession est la clarification des règles d'étiquetage. C'est une demande qui va à l'encontre des intérêts financiers du collège aval. Or Mr Schiro est aussi négociant en miel, et dans le cadre de cette activité, il entretien des relations commerciales avec des membres de ce collège aval!
Est ce que je suis le seul à y voir un conflit d'intérêt ou est ce que ça t'a aussi traversé l'esprit?

Bref, même en ayant envie d'y croire, sur la forme et la com', ça commence mal.

Concernant le fond maintenant, Matthieu A et toi vous parlez de syndicats et vous nous dites que vous avez choisi d'adhérer à l'un d'eux. L'adhésion est même souvent présentée comme la seule manière d'être représenté et de défendre ses opinions et ses intérêts.
Or en apiculture on a 7 syndicats pour 4000 bonhommes. Et quand on y regarde de plus près, il n'y a pas 7 positionnements radicalement différents. Non, si il y en a 7 c'est qu'untel ne peux pas encadrer untel. Quand un acte militant est à ce point dévoyé au profit de querelles d'égo, excuses moi l'expression, mais ça sent la merde!

J'en viens à ma dernière question: si après avoir fait le tour de l'offre syndicale existante, on choisit de n'adhérer à aucune d'entre elle, a t on quand même le droit d'être informé? J'ai appris la création d'interapi et la composition du CA sur ce forum!!!
On parle souvent du fait qu'on ne peut pas communiquer directement avec tous les apiculteurs de France car la MSA fait de la rétention.
Je pense pour ma part que ce n'est pas compliqué: des apiculteurs qui fabriquent leurs ruches j'en connais, mais qui fabriquent leurs enfumoirs et cousent leurs combis eux mêmes j'en ai jamais vu.
Donc si tu veux obtenir l'adresse de toutes les personnes à qui il faut envoyer les infos relatives à interapi, demande à ton collègue représentant le syndicat des vendeurs de matériel. Ça te permettra d'engager doucement le dialogue avec ton voisin ;)

Je finis en te disant que je trouve anormal que tu sois le seul à faire la com'! En tant que président de l'adapi tu as du te rendre compte que même quand une structure, comme par exemple une ADA, réalise un travail intéressant, ce travail n'est jamais communiqué à sa juste valeur.
Résultat: l'info n'arrive pas aux apis, ou alors elle arrive par d'autres canaux, et quand tu leur demandes ensuite une participation financière pour faire vivre cette structure ils n'en voient pas tous l'intérêt.
Dernière édition: 17 Fév 2018 23:52 par Grostony.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, Eric25, ardecho, louiseluc, bencha, du luy, frederic64, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 07:49 #126484 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
sinon pour informer tous les apis on ne pourrait pas simplement demander à la MSA d'envoyer un mail type à tous ceux affiliés en apiculture ? (c'est 149Z donc tous les éleveurs "d'autres animaux" recevraient aussi mais bon pas grave)
ou demander aux chambres d'agriculture (CFE) de transmettre ? ils savent qui a un siret en apiculture.
peut-être que de les mobiliser souvent c'est abusé mais juste une fois, pour informer de la création d'Interapi ça aurait été possible...?
ou même une simple info sur le site de la MSA.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 08:52 #126486 par dom25
dom25 a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Quoi en penser ????
Compte rendu de la Fédération Française des apiculteur professionnels :

Pour ce qui concerne l’élection des 6 membres du comité exécutif (3/collège), guère de surprise : nous avons eu la confirmation de ce qu’on a vu à l’oeuvre depuis plusieurs mois.
Comme l’a souligné un collègue en fin de journée : nous avons assisté à la victoire d’une belle coalition entre la FNSEA et les marchands de miel !

Ont été élus :


Président : Eric Lelong (FNSEA)
Vice président : V. Michaud (SFM)
Trésorier : Marc Duret (FCD- carrefour)
Secrétaire : Franck Aletru (SNA)
Membres : Joël Schiro (SPMF)
Bertrand Freslon (Syndicat des Grossistes et Fabricants de matériel - Ets Route d’or)

Ils ont été élus d’autant plus facilement que les modalités de vote choisies ne laissaient guère de chance à d’autres candidats, en l’occurrence MF Roux qui s’est présentée 2 fois (secrétaire et membre) ; il n’y a eu aucun autre candidat face à ceux élus.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, claude

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 09:22 #126487 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
A Grostony
Merci pour ta communication ; et sur le fond, et sur la forme.
Je me pose les mêmes questions que toi, mais tant que les choses ne sont pas en place, il est un peu tôt pour porter un jugement définitif.
C'est sûr que tous les intérêts ne seront pas identiques mais tout le monde à un intérêt commun : la bonne santé de l'apiculture francaise et au travers de celle ci, celui de l'abeille.
Je crois savoir que la personne que tu cites dans la rubrique négoce est en position "retraite" ce qui va lui donner du temps pour la représentativité.
Sur ce forum, il est de bon ton de tirer à boulet rouge sur le négoce.
Je ne partage pas du tout parce que c'est grâce au négoce que vit notre exploitation, comme des centaines d'autres en France, qui sont parmi les plus performantes ; le négoce il achète notre miel, il le met en pot, et le met à disposition de personnes que le commerce de détail n'atteint pas.
On peut quand même lui reprocher de ne pas assez mettre notre production en valeur, voire pour certains, d'avoir abandonné l'achat de miel français pour ne plus conditionner que du miel venu "d'ailleurs" parce que la marge est plus intéressante.
Cet aparté pour dire que le négoce à sa place au sein de l'interprofession et qu'il y est aussi légitime que le collège producteurs ; il faut que chacun ait sa place, ni plus ni moins.
Sur le fait que le président appartienne à un syndicat qui n'a pas bonne presse ici, bon, il y a des personnes syndiquées qui pratiquent l'apiculture et ont les mêmes soucis que nous, attendons de voir avant de jeter la pierre ; un président ne décide pas de tout non plus (ricanements) et si les choses ne vont pas dans le sens que vous souhaitez, il vous reste à cotiser et mettre la pression sur votre représentant.
Enfin, pour l'image, c'est pas le fun effectivement.
Je suis surpris de cette question : les organismes officiels ou syndicats doivent tenir informés les forums ?
Pour moi c'est non. Nous payons des cotisations, c'est entre autres pour être informés (souvent peu) ; s'ils souhaitent le faire pour des raisons qui vont dans le sens de leur intérêt, c'est tant mieux.
Ce qui est donné ici n'engage que nous, personnes.
Je comprends tout à fait le souhait de chacun de vouloir être informé de tout ce qui se passe sur la planète apicole mais voilà ; il y a des info qui sont destinées aux bureaux, d'autres aux C.A, d'autres aux adhérents ou affiliés, le reste peut être communiqué au grand public ou pas.
Ce sont ces dernières communications qui sont accessibles sur divers sites au travers d'articles que votre sagacité ne manque pas de découvrir, et qui, via le forum, vous informent.
Ayons l'oeuil et le bon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ian, puyloubier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 09:43 #126488 par Risson
Risson a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Une chose est sûre : la communication est lamentable : je suis syndiquée et j'ai appris la création d'Interapi sur le forum.
Il est vrai que les documents joints au formulaire de renouvellement d'adhésion sont antérieurs à la création de l'Interapi, mais le projet était en préparation et donc connu ... il aurait pu être mentionné, même à l'état de projet ...

Une AG du syndic aura lieu prochainement, et si le sujet de l'Interapi n'est pas abordé en séance, je vais pas me gêner pour prendre la parole et leur demander de nous en parler.
Quel que soit le résultat, je vous rendrai compte de ce qui se dira.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: du luy, gfass, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 10:35 #126489 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
pour répondre à Cdsjo, reste à savoir ce qu'est une filière apicole en bonne santé :whistle:
est-ce que c'est une filière où le CA les marges des revendeurs finaux sont très bons et vont augmentant ?
une filière où les investissements sont lourds et les vendeurs de matos prospères ?
si on jette un oeil sur d'autres filières agricoles structurées avec interpro on voit souvent plusieurs choses :
- les très petites structures tendent à disparaitre
- les très grosses se font plus nombreuses.
- les producteurs survivent difficilement, gagnent peu voire parfois vendent à perte...
- de l'autre coté le négoce "fait" les prix, fait péter de grosses marges.
est ce que c'est ce qu'on veut pour l'apiculture ?

c'est là qu'il est le débat, qu'est ce qu'on veut comme situation finale ?
notre 1er problème c'est la production.
pour l'instant on nous parle aides à l'installation, norme pour le miel, analyses, campagne publicitaire, label "miel de France"...
tout ça ce sont les problèmes du collège aval mais en quoi tout ça va-t-il résoudre les problèmes de production ?

je vois pas bien le sens et l'utilité de vouloir structurer et professionnaliser la filière si la production globale continu à s'effondrer et que des exploitations disparaissent suite aux découragement de producteurs en manque de récoltes...
la crise de l'apiculture à la base elle vient des problèmes de pertes de cheptel et de récolte, pas d'un manque de structure !
faut pas mettre la charrue avant les boeufs !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, thierry84, louiseluc, gfass, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 11:16 #126490 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
réponse aux derniers messages
Je fais simplement des constats en disant par exemple que la démocratie directe n'existe pas et que cela fonctionne autrement.
Je suis pragmatique: C'est a dire que j'observe mon environnement (socio environemento, syndicalo politico culturel) j'essaye de comprendre comment ça marche, ou et comment je peux apporter ma pierre ou influer.
Mais oui je ne cherche pas a le modifier structurellement en revendiquant par exemple une démocratie directe; Parce que je n'en ai personnellement moi tout seul pas l'énergie, les moyens ni les compétences.
Et je pense que ce n'est pas le lieu, si non je me serais présenté aux élections politiques.
Bref, j'ai décidé de faire avec et de m'investir là ou il est possible d'influer.
Je crois que les ADAs et l'interpro qui se met en place, sont des lieux ou moi en tant qu'apiculteur je peut influer et apporter mon aide et faire valoir mon point de vue. mais pour cela j'intégre le mode de fonctionnement et je fait avec. Si vous voulez attendre la démocratie directe et le référendum permanent pour agir, c'est votre choix, mais alors faites en sortes que cette démocratie là voie le jour, et il ne suffit pas pour cela de le dire sur un forum, ou de se servir de cet argument pour ne pas s'investir.
Moi j'ai décidé que je n'avais ni le courage ni le temps ni l’énergie ni la compétence pour mener une révolution. Par contre j'ai choisi de m'investir dans des structures qui existe avec un mode de fonctionnement, j'essaye d'influer en interne pour que ça change et je me bouge pour faire entendre mes idées.

l'interpro se met en place et le règlement intérieur n'est pas encore voté, nous avons un CA le 23 prochain, soyez patients.

Pour ce qui est de s'informer: Je dirais que cela est un peu facile de toujours réclamer sans rien donner, je trouve que la première chose a faire est de se syndiquer de participer financièrement et personnellement.
C'est trop facile de râler sur un forum, surtout auprès de ceux qui mouillent la chemise.
Il y a des places a prendre partout et si vous voulez faire entendre votre voix alors il faut s'investir. Trop facile de critiquer surtout en utilisant des arguments totalement fallacieux comme l'absence de démocratie directe!

pour ce qui est du fonctionnement des interpro il faut se comparer au filières de tailles semblable comme AFIDOL par exemple et il y a beaucoup de petit prod d'olive pluri-actif, une concurrence exacerbé des huiles étrangères, des prob climatiques, et des signes de qualité. Je crois pas que les petits prod se plaignent de AFIDOL et l'huile d'olive de Provence se vends trés cher et bien valorisée.

Merci de prendre les bons exemple, on ne fait ni du lait ni de la viande

Le problème n'est pas que la production, il y a des lots de miels qui ne trouvent pas preneurs au bon prix, il y a de la fraude, il y a des prob sanitaire et environnementaux et oui c'est bien en unissant nos efforts donc en se "structurant" que nous augmenteront nos moyens et les chances de trouver des solutions et de mettre en oeuvre des moyens. je rentre pas dans le détail, mais il ne suffit pas de localement faire une jachère fleurie et une fête du miel, même si cela est très utile et participe a l'effort global, cela ne suffit pas si derrière la DDE débroussaille a tout va y compris ta jachère fleurie (rigolez pas cela m'est arrivé!!!) ou que des petits malin vendent du miel chinois a ta fête du miel

les actions locales sont utiles mais pas suffisantes, et il faut aussi se défendre a l'internationale, que pensez du CETA par exemple??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia
  • Absent
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
18 Fév 2018 11:26 #126491 par Gilles Ratia
Gilles Ratia a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Un autre lien pour enrichir votre réflexion : Statuts de l'InterApi (Dite "Interprofession des Produits de la Ruche")

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 14:03 #126492 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
A Ardecho
Une filière apicole en bonne santé est une filière où l'ensemble des acteurs est globalement satisfaite.
Or, ce n'est pas le cas, la situation ne satisfait personne d'où le souhait d'essayer de trouver des solutions.
Si la filière apicole était en bonne santé, on pourrait zapper la case interprofession.
Ou tu te trompes, c'est dans la définition du paysage, du moins dans le collège producteurs, il y a de moins en moins de grosses structures, lesquelles ont besoin de plus en plus de main d'oeuvre et il y a de plus en plus de personnes qui se lancent dans l'apiculture, or la production ne suit pas.
Plus de monde, mais pas plus de miel ; ce n'est pas ce que je pense mais ce que l'on constate lorsqu'on prend la peine de s'informer.
J'ai connu une époque où l'apiculture n'intéressait personne , des marginaux que nous étions, et nous étions peu pour produire beaucoup de miel fort mal rémunéré ; seuls les enfants d'apiculteurs étaient intéressés (et encore) ; dans mon département je les connaissais tous par leur prénom ; maintenant il y en a 4 fois plus qui produisent deux fois moins et dont j'ignore même l'existence (heureusement que le forum).
Une bonne partie arrive sans apport, sans expérience sans formation et sans motivation, simplement parce que l'abeille c'est sympa et qu'il faut faire quelque chose.
Sauf que ce métier véhicule de véritables valeurs, pas souvent à la mode mais.... et c'est pourquoi sauf perfusion artificielle par le biais d'aides, il y aura de la casse, je note qu'il y a déjà des apiculteurs en difficulté depuis des decénies, et ce n'est pas toujours en raison de la conjoncture, et la météo à parfois bon dos.
Je sais que tout ça ne va pas plaire, ça tombe bien parce que ce n'est pas le but ; le but c'est d'essayer de voir les choses en face y compris si ça fâche et je précise que je parle içi de la profession et rien que de la profession ; le fait que de plus en plus d'amateurs s'intéressent à l'abeille est par contre une très bonne nouvelle.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Grostony

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 22:02 - 18 Fév 2018 22:11 #126504 par Grostony
Grostony a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Cdsjo: il n'est pas question pour moi de tirer à boulet rouge sur le négoce ni sur le SPMF parce que c'est la tendance du forum.

- Pour ce qui est du négoce, je pense comme toi qu'il a une part entière dans la filière et qu'il fait vivre bon nombre d'exploitations. Je regrette juste le déséquilibre de sa structure, sa vision court termiste, ses effets de manche, et l'importance qu'il accorde au rapport de force avec les producteurs. Producteurs qui se comportent de la même façon je te l'accorde, mais pourquoi ne pas sortir de cette situation par le haut? Quand on se pose en Mr propre et qu'en pratique on est plus que borderline sur l'étiquetage de ses produits, on perd tout crédit! C'est sur les actes qu'on juge, pas sur des allégations publicitaires ;)

- Pour ce qui est de Joël Schiro, puisque c'est de lui qu'il s'agit, appelons le par son nom. Je sais que le SPMF n'a pas bonne presse et qu'il est de bon ton d'être en désaccord avec son président. En ce qui me concerne, tu l'auras compris je l'espère, le politiquement correct m'importe peu.
Si je m'interroge sur un éventuel conflit d’intérêt à son sujet c'est qu'il porte 2 casquettes. Si un bras de fer s'engageait entre l'amont et l'aval, avec l'obligation finale de trouver un compromis, compte tenu des enjeux financiers, je pense que les pressions exercées sur chacune des parties seraient énormes. Comment savoir dans ce cas l'attitude qu'adopterait une personne ayant des intérêts dans les 2 collèges?
La seule solution que je vois est de côtoyer suffisamment l'homme pour se faire une opinion personnelle. Peut être est ce ton cas? Tu as l'air confiant. Pour ma part je ne le connais pas. Je reste donc dans le doute.
Le temps parlera.

Pour ce qui est de la communication. Je pense qu'il faut distinguer les infos privées et les infos publiques.
Qu'un syndicat ou une ADA ne transmette des informations qu'à ses adhérents à jour de leur cotisation, rien de plus normal.
Par contre l'interprofession, elle, concerne tout le monde et la CVO s'appliquera à tous!
De même, un parti politique ne communiquera qu'auprès de ses membres, mais tous les citoyens inscrits sur les listes électorales seront avertis de la date de l'élection, recevront le programme de chaque candidat, et les résultats seront largement diffusés.

Puyloubier: je n'ai pas une âme de Don Quichotte, et tout comme toi j'essaie de m'adapter à mon environnement. Mais tu ne réponds à aucune de mes questions. Puisque jusqu'ici tu as joué la carte pédagogique, j'aimerais avoir ton opinion!
Dernière édition: 18 Fév 2018 22:11 par Grostony.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Fév 2018 08:01 #126512 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Encore une fois, je suis en accord avec toi.
J'ai entendu, de près, une explication qui ne m'a pas entièrement convaincu sur cet épisode qui a fait que le consommateur en est arrivé à se poser des questions sur les qualités de notre miel.
Je ne sais pas quels moyens et combien de milliers d'heures de communication il faudra employer pour lever le doute.
Le consommateur avait, globalement à juste titre je crois une image positive du miel et elle a été ternie.
Au départ il y a une législation, qui n'est pas spécifique au miel, ni même aux produits alimentaires qui permet d'étiqueter bleu blanc rouge, dés lors qu'une partie d'un produit est assemblé ou partiellement élaboré en France. Les lobbys au niveau européen sont passés par là et on ne s'étonnera plus du peu d'empathie que le citoyen éprouve pour ce genre de fonctionnement.
Pour ce qui concerne le miel, lorsqu'il a été défini, pas de problème l'abeille était quasi totalement responsable de ce que l'on trouvait dans le pot.
Il semble que ce ne soit plus le cas, donc, une première réaction ; est ce que c'était la bonne ? a été d'indiquer que le vendeur garantissait la qualité de ce miel "naturel'.
Sauf qu'à partir de là, le consommateur s'est dit : ah bon, il y a donc du miel qui n'est pas naturel ; et de penser que si celà n'était pas précisé, c'est qu'il y avait peut être un problème.
Et le monde apicole s'en est ému, on peut comprendre.
Je ne suis chargé de défendre personne sinon ma personne et au passage tous ceux qui font ce métier dans des conditions identiques.
Sur la personne que tu cites, oui je connais, comme partenaire dans le passé et comme adhèrent d'un syndicat donc je ne rate pas une AG, mais personnellement , non.
Confiant oui, de nature, mais une seule fois et tout en partant du principe que s'il n'y a pas de confiance au départ, on ne fait rien, mais je comprends aussi qu'on ait des doutes.
Un petit différent avec ton analyse: est ce que tout le monde doit payer la CVO ; il va bien falloir fixer un seuil.
La théorie voudrait que seuls les professionnels s'en acquittent ; c'est vrai que si par exemple 20% des ventes se font en dehors, il y a matière à réflexion, c'est un casse tête.
Sur la première partie de mon intervention, je voudrais ajouter qu'en matière de communication, il faut être très prudent, très très prudent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Grostony

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Fév 2018 08:52 #126513 par puyloubier
puyloubier a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Réponses dans le texte :

Grostony écrit: Salut Puyloubier,

Il y a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre, peut être pourrais tu éclairer ma lanterne. Je vais essayer de te formuler ça simplement.

- D'après ce que je lis de tes posts tu es apiculteur depuis pas mal de temps, tu connais donc parfaitement les tenants et les aboutissants de la dernière tentative d'interprofession. Et je pense que les autres apiculteurs présents lors de l'AG constitutive sont dans le même cas que toi.

oui

- Si interapi doit permettre de financer des actions qui seront au final bénéfiques pour les apiculteurs (en théorie), tu sais que son fonctionnement passe par la mise en place d'une CVO.
Et tu te doutes que faire accepter cette taxe aux apiculteurs, pour qu'elle soit aussi volontaire qu'obligatoire ce ne sera pas une mince affaire.
Donc lors des réflexions préliminaires et de l'AG en question vous avez du vous dire un truc du genre: "Les gars, tout le monde nous attends au tournant, si on veut que ça passe il va falloir faire ça bien et soigner la forme autant que le fond!!".

oui

Pourtant quand je regarde les faits, on a quoi:

- Alors que la conf' s'était montrée offensive lors de la création de l'itsap et d'adafrance en parvenant à occuper la présidence de ces structures, là on se retrouve avec un président étiqueté FNSEA!
Je pense qu'il n'est pas utile d'avoir fait sciences po pour se douter qu'il n'y avait pas de choix plus mauvais en termes de communication. Tu connais le ressenti d'un très grand nombre d'apiculteurs à propos de ce syndicat... J'ai cru comprendre que tu es adhérent de la conf'. Est ce que tu ne penses pas que si il y avait une présidence qui présentait un enjeu majeur c'était celle là?

oui, mais la conf n'a présenté aucun candidat a aucun poste, seule Marie France Roux s'est présenté mais compte tenu des positions radicale qu'elle a prise par le passé elle n'avait aucune chance face a Joel et l'aval!!

Il y a un poste de vice président a prendre a l'ITSAP car E Lelong doit démissionné, si la conf présente un candidat il sera surement élu.................

- Si on pousse un peu plus loin l'analyse du CA, on voit que le SPMF est représenté par Joël Schiro. Une des attentes de la profession est la clarification des règles d'étiquetage. C'est une demande qui va à l'encontre des intérêts financiers du collège aval. Or Mr Schiro est aussi négociant en miel, et dans le cadre de cette activité, il entretien des relations commerciales avec des membres de ce collège aval!
Est ce que je suis le seul à y voir un conflit d'intérêt ou est ce que ça t'a aussi traversé l'esprit?

Tout le monde voit des conflu d'interêt partout, ce qu'il faut c'est qu'il ne s'exerce pas Or on a voulu un fonctionnement de Interapi vérouillé par le CA, c'est toujours le CA qui décide, le comité exécutif n'a aucun pouvoir de décision

Bref, même en ayant envie d'y croire, sur la forme et la com', ça commence mal.

Non ce n'est pas vrai, INTERAPI est une association, elle n'a pour l'instant que les moyens de ces membres aucun argent, cela se met en place progressivement, et tout le travail est bénvole. Il ne faut pas etre trop exigeant et il faut accepter que cela prenne du temps pour être construit solidement! on ne veut pas d'un chateau de carte ou d'un maison de paille!

Concernant le fond maintenant, Matthieu A et toi vous parlez de syndicats et vous nous dites que vous avez choisi d'adhérer à l'un d'eux. L'adhésion est même souvent présentée comme la seule manière d'être représenté et de défendre ses opinions et ses intérêts.
Or en apiculture on a 7 syndicats pour 4000 bonhommes. Et quand on y regarde de plus près, il n'y a pas 7 positionnements radicalement différents. Non, si il y en a 7 c'est qu'untel ne peux pas encadrer untel. Quand un acte militant est à ce point dévoyé au profit de querelles d'égo, excuses moi l'expression, mais ça sent la merde!

Complètement d'accord avec toi, en apiculture on est les seuls a avoir un taux de syndicalisation > a 100%! (tous le monde est syndiqué certain dans 2 ou 3 structures, j'en connais qui sont a l'UNAF via les assurances, au SPMF et a la Conf, et oui!!!)

J'en viens à ma dernière question: si après avoir fait le tour de l'offre syndicale existante, on choisit de n'adhérer à aucune d'entre elle, a t on quand même le droit d'être informé? J'ai appris la création d'interapi et la composition du CA sur ce forum!!!
On parle souvent du fait qu'on ne peut pas communiquer directement avec tous les apiculteurs de France car la MSA fait de la rétention.
Je pense pour ma part que ce n'est pas compliqué: des apiculteurs qui fabriquent leurs ruches j'en connais, mais qui fabriquent leurs enfumoirs et cousent leurs combis eux mêmes j'en ai jamais vu.
Donc si tu veux obtenir l'adresse de toutes les personnes à qui il faut envoyer les infos relatives à interapi, demande à ton collègue représentant le syndicat des vendeurs de matériel. Ça te permettra d'engager doucement le dialogue avec ton voisin ;)

je te l'ai dis laisse nous le temps d'organiser la com, ca vient, il y aura surement un site internet on y travaille! et pour l'instant je fais l'effort chaque jour de répondre a vos questions via ce forum.

Je finis en te disant que je trouve anormal que tu sois le seul à faire la com'! En tant que président de l'adapi tu as du te rendre compte que même quand une structure, comme par exemple une ADA, réalise un travail intéressant, ce travail n'est jamais communiqué à sa juste valeur.
Résultat: l'info n'arrive pas aux apis, ou alors elle arrive par d'autres canaux, et quand tu leur demandes ensuite une participation financière pour faire vivre cette structure ils n'en voient pas tous l'intérêt.

a qui le dis tu, et même quand c'est gratuit, les apis ne se déplacent pas!!!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Grostony, jojo46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Fév 2018 09:28 #126516 par gauella
gauella a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
A Puyloubier , pourquoi ne veux tu pas prendre l 'exemple du lait et de la viande?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia
  • Absent
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
19 Fév 2018 11:06 #126517 par Gilles Ratia
Gilles Ratia a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Voilà d'autres précisions qui étaient attendues, cette fois-ci se sont celles du président du SNA, Frank Alétru (lequel est aussi le secrétaire de l'InterApi) :

Interprofession - Genèse d’InterApi

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia
  • Absent
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
19 Fév 2018 11:15 #126518 par Gilles Ratia
Gilles Ratia a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Par plusieurs occasions, dans les messages précédents, des attaques personnelles - ou de syndicat - à peine voilées ont été écrites.

Relisez les règles de ce Forum et mémorisez bien la ligne 4, SVP !

Nous sommes tous ici pour nous entraider, trouver des solutions, projeter sur l'avenir en suggérant des propositions constructives pour le bien de la communauté apicole, certainement pas pour déverser notre fiel. La précarité de certaines exploitations apicoles, due à tout ce que l'on sait déjà, ne légitime en aucune façon le fond et la forme que certains, sous couvert d'anonymat, se permettent dans le serveur d'Apiservices.

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Fév 2018 14:38 #126522 par Sam
Sam a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

gauella écrit: A Puyloubier , pourquoi ne veux tu pas prendre l 'exemple du lait et de la viande?

A gauela, si tu relis un peu plus haut dans la discutions il l'a dit ;)
C'est parce que les volumes de production de lait ou de viande sont sans commune mesure par rapport à la production de miel, on ne peux pas comparer ce qui est incomparable.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Fév 2018 22:07 - 19 Fév 2018 22:28 #126535 par Apinoires
Apinoires a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole

cdsjo écrit: Je crois savoir que la personne que tu cites dans la rubrique négoce est en position "retraite" ce qui va lui donner du temps pour la représentativité.
Sur ce forum, il est de bon ton de tirer à boulet rouge sur le négoce.
Je ne partage pas du tout parce que c'est grâce au négoce que vit notre exploitation, comme des centaines d'autres en France, qui sont parmi les plus performantes ; le négoce il achète notre miel, il le met en pot, et le met à disposition de personnes que le commerce de détail n'atteint pas.
On peut quand même lui reprocher de ne pas assez mettre notre production en valeur, voire pour certains, d'avoir abandonné l'achat de miel français pour ne plus conditionner que du miel venu "d'ailleurs" parce que la marge est plus intéressante..


Oui à part ce petit détail, effectivement tout baigne !! :lol:
Que tu puisses aduler le négoce et plus directement Mimi, puisque tu travailles avec, rassure toi tout le monde avait compris, mais je te met par contre au défi de nous expliquer par exemple ce que l’interpro pourrait changer fondamentalement pour que le négoce fonctionne mieux et si tu penses sincèrement que désormais et comme par enchantement, grâce à l’interpro, le négoce devrait acheter plus et payer mieux que ce qu’il le faisait auparavant, ??? (et selon les avis plutôt mal) !

Tu me permettras tout de même de te faire remarquer que pour le cas typiquement Français, constitué d'une majorité de structures plutôt moyennes, (voire même petites), le négoce ne représente pas du tout un indispensable débouché, pour un api avec 2/300 caisses qui ne sort que 7 ou 8 tonnes de miels de qualité, ça ne représente qu'une bonne centaine de kg à vendre par semaine, ce qui est loin de représenter un exploit ou l'obligation d'aller solliciter le négoce ?

Le négoce serait donc plutôt un mal nécessaire et destiné à un certain créneau, au delà il devient un concurrent direct et gênant, puisqu' il n'est pas évident qu'il remplisse pleinement son rôle et selon les attentes des apis ??

Mais le gros problème de cette discussion et des réactions plus ou moins nuancées qui peuvent en découler, vient uniquement du manque cruel d’info et de clarté de la situation !!…., ce qui ne peut qu’embarrasser les plus sceptiques (dont moi) qui aimeraient logiquement plutôt pouvoir examiner ce qu’on va leur soumettre ou même carrément leur imposer ?,

Nous avons eu connaissance de la création et de la constitution avec nomination (à la hâte) d’une interpro nous concernant, en nous laissant supposer une cvo pour en assumer le fonctionnement, mais absolument sans aucun programme précis ni éventuels avantages sur ce que ça pourrait apporter en retour, !!
c’est plutôt costaud à avaler comme cornet surprise, surtout pour en évaluer le bien fondé, non ??

pour ton cas perso, tu ne nous présente pas les différentes problématiques dans le bon ordre ni surtout en créditant l’interpro d'éventuelles possibilités ‘’nouvelles’’, ce dont tu ignores toi aussi et aussi bien que la plupart ici, absolument tout des éventuels avantages qui seraient à en attendre ?
En ce qui concerne mon sentiment (dont je ne me suis pas caché), si cette mascarade n’a finalement pour but, que celui de justifier une collecte pour relancer ce qui existait déjà mais sans séduire, pour ne reprendre que les résultats des 8 années écoulées et en parallèle d’un certain budget divulgué, j’estime que les 3 millions d’euros que ça réclame en fonctionnement pourraient sans doute, être bien mieux utilisé ?? (mais ce n’est que mon avis) !!

J’attends donc impatiemment de voir si au contraire l’interpro se révèle capable de nous présenter des innovations concises, répondant au moins à certains de nos problèmes, mais si ça ne devait servir à rien d'autre que ce que j'ai écris ci dessus, ça risque de faire un sacré paquet de mécontents ??
Dernière édition: 19 Fév 2018 22:28 par Apinoires.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LE DOEUFF Louis, mathieua, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Fév 2018 09:28 #126537 par gauella
gauella a répondu au sujet : 1. Mise en place de l'InterApi - Interprofession apicole
Bonjour, vous parlez du négoce mais c ' est l' état qui décide et meme si des accords avec l' interpro existe c' est l' état qui a le dernier mot . Voir la filière bovins allaitant et volailles.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.280 secondes
Propulsé par Kunena