× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

lightbulb-o La fin du varroa ?

  • alfa82
  • Portrait de alfa82
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • souvent sur un nuage
Plus d'informations
20 Déc 2018 17:32 #130957 par alfa82
alfa82 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonsoir,
Petit apiculteur amateur..." bon à rien et mauvais en tout", je me pose une question (pour une api familiale et non pro): sans vouloir attendre le "miracle des éprouvettes" et le toujours plus de chimie, n'y aurait il pas d'autre solution ?
Bon nombre d'apiculteurs ne veulent plus entendre de chimie pour leurs zazas et nous parlent d'acides, d'huiles essentiels...d'autres encore ne traitent pas du tout ??? fous, inconscients.....?

C'est bien de souches résistantes que je voudrais parler.
Nous entendons parler des souches résistantes nordiques, d'Avignon, du Mans, mais qu'en est il ?
Qui de nos apiculteurs cueilleurs n'a pas dénichés un essaim d'un mur, d'un vieux tronc qui était là depuis belle lurette. Souvent, ces essaims sont là sous nos yeux depuis plus de 10 ans, dans un christ, un mur d'église, au coin de cimetière...sans surveillance ni traitement. Ils ne demandent rien, mais sont toujours là et avec VJ.

Ne devrions nous pas bichonner ces souches ?
Recueillir leurs essaims, les multiplier ?

Le napalm (j'entends l'artillerie, la chimie lourde) n' a rien résolu en son temps....même nos maladies infantiles sont de retour....
Alors, NON, je ne pense pas à la fin du varroa, mais si CES abeilles peuvent vivre avec, je m'en accommoderais.

Dame Nature aurait elle avancée un peu depuis 35 ans (en France) pour nous faire voir l'émergence des souches résistantes ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2018 19:07 #130958 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Sujet qui reviens tout les ans...
Alors d'abord les "souches résistantes". Imaginons qu'il existe une souche résistance,cela reviendrai à dire que c'est une nouvelle race d'abeille.
Donc pour la préserver il faudrait l'isoler afin que cette nouvelle "race" ne soit pas pollué par des fécondations de mâles qui ne sont pas issus de cette souche résistante,pour l'instant aucun éleveur n'a réussi à développer cette abeille sinon ça se saurait.
Ou alors il faudrait que tout les apis arrêtent les traitement pour qu'il n'y est plus le choix et que le gène "résistant au varroa" puissent se développer.
Cela voudrai dire aussi plus de 90% de pertes pour on ne sait combien de temps avant que des souches résistantes commence a apparaître.

Les essaims dans les murs ou dans les troncs,ne peuvent pas créer une souche résistante,car au printemps les nouvelles reines provenant de ces essaims se feront fécondées par des mâles venant de ruchers environnements,mâles qui n'auront pas forcement le gène 'résistant au varroa,et donc les nouveaux essaims n'aurons pas les mêmes qualités.

Pour en revenir au essaims que l'on voit depuis 10 ans dans le mur de l’Église,on voit aussi des essaims qui viennent se poser tout les ans sur la même branche d'un arbre,c'est donc pas parce que tu vois des abeilles dans un mur qu'il s'agit de la même ligné.Une colonie a pu mourir (a cause du varroa) et être remplacé par une nouvelle.

Et pour finir la fameuse phrase "mais si CES abeilles peuvent vivre avec, je m'en accommoderais" je répondrai,si tu voyais ton chien couvert de tiques tu t'en accommoderai?

Il existe des méthodes,autres que les traitements chimique pour combattre le varroa,mais ne rien faire en espérant développer une résistance n'est pas la solution.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2018 19:41 #130959 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : La fin du varroa ?
100% d'accord avec Thierry,
j'ajouterai, à propos de ces fameux "essaims sauvages" qui vivent dans des troncs d'arbres et autres cheminées désaffectées, qu'ils "résistent " au varroa en abandonnant régulièrement leur nid infesté de varroa pour aller en construire d'autres ailleurs, de manière à laisser les varroa crever dans le couvain abandonné.
puis, l'odeur de cire aidant, d'autres essaims reviennent plus tard se ré-installer dans les même cavités...
recueillir ses essaims et les mettre en ruche donnerai des colonies qui a leur tour finiraient pourries de varroa et sans traitement elles crèveraient ou bien essaimeraient de nouveau pour laisser derrière elles le couvain infesté...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2018 23:26 #130962 par floconblanc
floconblanc a répondu au sujet : La fin du varroa ?
La chose importante à retenir est que les propriétés de chaque colonie sont un résultat de la génétique et que la génétique de la colonie dépend de sa reine. Si vous n'aimez pas une colonie, vous n'avez pas à tuer un groupe d'ouvrières innocentes en les laissant mourir sans traitement, vous devez changer la génétique - c'est-à-dire - remplacer simplement la reine. Il n'est jamais nécessaire de laisser une colonie mourir. Surveiller, traiter les abeilles en cas de problème - sélectionner et élever sur vos meilleures colonies qui n'ont pas besoin de traitement. Toutes vos abeilles restent en bonne santé et vous ne perdez pas de colonies à cause du parasite, ou autre maladie.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2018 23:54 #130963 par LE DOEUFF Louis
LE DOEUFF Louis a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonsoir,
Je connais aussi un essaim dans un poteau métallique cylindrique en plein soleil supportant une enseigne lumineuse d'un garage auto qui essaime mais ne disparait pas. Par contre il souffre tellement de la chaleur l'été que toute la colonie pratiquement sort à l'extérieur certains jours. Je pense que ceci est pour beaucoup dans sa résistance car cette surchauffe doit supprimer une bonne partie des varrois avec le couvain aussi sans doute, mais il résiste (traitement naturel par la chaleur et le vide sanitaire sous l'essaim). Maintenant quant à faire une récolte la dessus c'est une autre histoire...
Donc oui, il y a des essaims dans la nature qui résistent mais il faut tenir compte du cas particulier du logis qui y participe pour beaucoup. Impossible à comparer avec nos caisses auxquelles ont demande de faire entre 3 et 5 hausses sans dire plus, de miel par saison.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Déc 2018 08:08 #130964 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : La fin du varroa ?

floconblanc écrit: La chose importante à retenir est que les propriétés de chaque colonie sont un résultat de la génétique et que la génétique de la colonie dépend de sa reine. Si vous n'aimez pas une colonie, vous n'avez pas à tuer un groupe d'ouvrières innocentes en les laissant mourir sans traitement, vous devez changer la génétique - c'est-à-dire - remplacer simplement la reine. Il n'est jamais nécessaire de laisser une colonie mourir. Surveiller, traiter les abeilles en cas de problème - sélectionner et élever sur vos meilleures colonies qui n'ont pas besoin de traitement. Toutes vos abeilles restent en bonne santé et vous ne perdez pas de colonies à cause du parasite, ou autre maladie.



tout à fait, sauf qu'élever sur une colonie résistante (si ça existe...) donnera des reines qui ne seront pas des clones de la reine de la colonie sélectionnée; car elles porteront en elles les gènes de mâles extérieurs. il y a donc de grandes chances que cette nouvelle génération n'ait pas toutes les caractéristiques de la précédente.
les filles d'une reine résistance ne sont pas forcément résistante elles-même.
bien sur il faut élever sur ce qu'on a de meilleur et de plus sain, mais ça ne résout pas la problématique varroa.

peut-être que dans un environnement parfaitement sain, on pourrait imaginer quelque chose comme ça (comme à Cuba) mais en France, pays de l'agriculture intensive par excellence, on ne peut jouer à laisser les abeilles avec le moindre surplus de varroa vu que les virus et bactéries transmis par ces parasites font un effet cocktail ravageur avec les résidus chimiques présents partout (même au fin fond des montagnes et des forêts ne nous leurront pas)
donc prudence, et toujours penser que les varroa ont vite fait d'aller envahir les ruches des voisins ou des transhumants de passage...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: caliméro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alfa82
  • Portrait de alfa82
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • souvent sur un nuage
Plus d'informations
26 Déc 2018 10:57 #130988 par alfa82
alfa82 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour à tous,
Je vous avez prévenu.... "bon à rien et surtout mauvais.....", voir très mauvais en génétique.
(au risque de m'enfoncer un peu plus, et de recevoir une volée de bois vert...)

@thierry26/07 Je ne cherche pas une nouvelle RACE, je ne fais que souligner des lignes écrites par des scientifiques,
comme quoi, il existe des souches résistantes en France (Avignon...) et en Norvège. Personne ne parle d'avoir trouver
de nouvelle race d'abeille.

si tu voyais ton chien couvert de tiques tu t'en accommoderai?

Le grands cervidés en sont couvert, s'en accommodent et sans ""DTT""

Bonnes fêtes à tous et bonne année.:) :) :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2018 18:19 #130992 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour alpha.
Oui, ces précieuses souches sauvages qui s'accommodent de varroa existent.
Mais elles sont inadaptée pour une production de miel commerciale.
Petits volumes de développement, donc essaimage fréquent. Pas de production de surplus de miel.
...
Je surveille quelques colonies de longue date comme celles là.
Mais si on veut les faire produire, il faut du couvain, et qui dit couvain... Dit varroa!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2018 19:11 #130993 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Alfa,t’inquiètes on discute :)

Pour reprendre tes dires,les grand cervidés qui sont couvert de tiques finissent par en mourir et dans des conditions que personnellement je ne souhaiterai même pas à mon pire ennemi,alors dire que l'on peut s'accommoder ,là je n'ai plus rien à dire ,à chacun sa façon de voir...

Pour en revenir au varroa,il y a une différence entre une résistance face à un parasite et s'en accommoder...
Les colonies sauvages sont en mode survie ,s'en accommodent si tu veux mais n'ont pas développer une résistance.
Peut être en Norvège,dans des secteurs ou il n'y a pas de brassement génetique ,il y a des abeilles résistantes au varroa je ne sais pas,mais en France on ne peut parler que de colonies qui s'en accommodent...

Les apiculteurs font de l'élevage,le but n'étant pas que nos colonies soient en mode survie,et ce n'est pas par facilité que l'on "traitent" les abeilles,c'est pour pouvoir avoir des récoltes.
Sinon on peut arrêter l’élevage et redevenir des chasseurs et des cueilleurs ou mieux encore des végans,mais c'est un autre débat.

Je préférerai qu'on l'on parle des différentes techniques développées ces dernières années qui permettent de nettoyer nos colonies du varroa autrement que chimiquement.j'entends pas là encagement des reines ou destruction du couvain plutôt ,voir d'autres solutions
Mais toujours entendre qu'il faut laisser nos abeilles se débrouiller face à un parasite (introduit par l'homme),et voir des colonies crever,tu peux comprendre que beaucoup d'apiculteurs n'aient plus envie de participer à ce débat qui revient de longue...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alfa82
  • Portrait de alfa82
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • souvent sur un nuage
Plus d'informations
27 Déc 2018 10:19 #130998 par alfa82
alfa82 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Ouf...ça pas était ma fête...

Alfa,t’inquiètes on discute :)

hé!!! j'espère bien.
mais c'est quand même mon anniversaire...la saint des innocents... bah!!! le pov Aller tournée générale :P :P

@ mathieua: J'ai aussi prévenu:

(pour une api familiale et non pro):

donc essaimage fréquent

oui, c'est ce que dit aussi E. Bruneau du CARI.... ""ces colonies essaiment et cassent la prolifération des varroas", donc elles arrivent à vivre avec.

Je préférerai qu'on l'on parle des différentes techniques développées

Oui thierry, et je ne laisse pas mes zazas comme ça. J'ai dit que Si CES abeilles ( et non les miennes) peuvent vivre avec, alors (et alors seulement), je m'en accommoderais.
Je vais m'acheter des cages scalivini et comme je traite tard, cela va très bien m'aller.

Cette année, j'ai traité très tardivement (Apivar) et mes comptages ( 04/07 décembre) sont de ~~1.5 varroa/3 ruches et ~~3.3 v/1 ruche (sur laquelle il faudra faire autre chose.
Il m'arrive aussi de ne pas traité (comme 2017) et de perdre 50/75% de mes ruches .... je pourrais dire :evil::sick: voire ça :( ....mais, au final, sans le prendre :P à la franche rigolade, je fais le dos rond,(ferme ma geuuuuule) refait mon cheptel de 4 ruches avec les ruchettes vivantes.... résultat: 35kg d'un excellent miel tilleul/tournesol/lavande avec 3 ruches. (au lieu d'~~ 100kg dont je ne sais quoi faire)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Déc 2018 11:14 - 27 Déc 2018 11:19 #130999 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Alfa, loin de nous l'idée (je pense que les autres voient les choses pareil) de te dire ce que tu dois faire.
il s'agit d'échanger des avis et éventuellement de donner des conseils.
il est vrai que personnellement je trouve que c'est une drole de manière de faire de l'élevage que de laisser mourir, sans s'en soucier,
une partie de ses animaux...
après encore une fois tu fait comme tu veux, ce sont tes abeilles, mais garde tout de même à l'esprit que la varroase est fortement contagieuse et
donc susceptible d'infester le voisinage. ce qui n'est pas très sympa pour ceux qui soignent leurs ruches de près.
3 chutes de varroa par jour, c'est au minimum plusieurs centaines de varroa dans la colonie...
enfin, quand tu dis que c'est presque tant mieux que beaucoup de tes ruches meurent sans cela tu aurais eu trop de miel, alors là :blink: :blink: :blink:
pour certains (dont je fait partie) les abeilles sont des animaux comme les autres et si ont les adopte, on se doit de les soigner pour leur éviter tant que possible
la souffrance, la maladie et la mort prématurée.
imagine un éleveur de chevaux qui ne les déparasiterait pas et qui attendrait de voir lesquels meurt les intestins remplit de vers, pour refaire des poulains avec
un mâle et une femelle restante. je pense qu'un tel éleveur, si ça se sait, aurait des problèmes avec la justice et les associations de défense des animaux...

et si tu es dans un coin où les étés sont secs (ça semble le cas si tu fait du lavande) tu peux observer si à ce moment tu as des ruches sans couvain et pulvériser de l'eau sucrée avec de l'acide oxalique sur les cadres couverts d'abeilles (c'est bio et efficace) des ruches qui stoppent le ponte plusieurs semaine en été il y en a, j'en ai chez moi et dans ce cas pas besoin de cagettes scalvini ni autres manip... ça demande juste un peu de temps
Dernière édition: 27 Déc 2018 11:19 par ardecho.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cerise11, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alfa82
  • Portrait de alfa82
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • souvent sur un nuage
Plus d'informations
28 Déc 2018 11:08 #131007 par alfa82
alfa82 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
ardécho,
je ne dit pas que je suis content que mes abeilles meurent, (mais je m'exprime très mal), je dit que SI je ne les traitent pas, alors c'est bien fait pour ma gueule si elles meurent. ((jusqu’à présent, j'ai raté deux ans les traitements sur 20 ans "d'amusement apicole"))
et j'ai voulu dire que j'étais très satisfait d'avoir put récolter (avec 3 ruches), 35kg de miel, malgré 4 essaims morts sur 7. en début de saison.

Pour finir, vu que je m'exprime mal, je vous demande de vous plonger dans ma lecture du matin (MERCI à Gilles pour ces publications) qui est en rapport direct avec le fil du sujet sur un rapport d'Etienne Bruneau du congrès: Apprendre des abeilles , paragraphe ; Comment résister au varroa? il est dit:

Thomas Seeley résume la situation. Nous avons appris :
• Que les abeilles européennes peuvent survivre sans traitement chimique contre varroa ;
• Que les colonies sauvages ont bénéficié d’une forte sélection naturelle dans les 20 dernières années, probablement liée au varroa ;
• Que la façon dont on détient des abeilles ne correspond pas à ce qu’elles vivent dans la nature et ne leur est pas vraiment favorable :
- Entassées dans les ruchers (diffusion facile des maladies) ;
- Ruches de grand volume (plus grande production de miel mais moins d’essaimage et moindre santé des colo-nies) ;
- Propolisation des parois découragée (défense naturelle plus faible contre les infections microbiennes).


Ce chercheur aux 160 publications sur les abeilles et leur comportement nous fait aussi des propositions:

Thomas Seeley fait plusieurs propositions pour éviter les traitements :
Prendre des essaims provenant de zones avec des colonies établies à l’état naturel (colonies présentant une résistance au Varroa) ;
• Disperser ses ruches (moins de diffusion des maladies et plus particulièrement des acariens) ;
• Garder les colonies dans de plus petites ruches et les laisser essaimer (moins de miel mais également un niveau d’acariens plus faible)
• Placer du matériel de récolte de la propolis sur les parois intérieures des ruches (stimule la production d’une couche de propolis)
Elever des reines au départ des colonies qui survivent (garder le patrimoine adapté localement) ;
• Donner aux colonies qui survivent un cadre de cellules de mâles par corps de ruche (favorise le succès génétique des survivantes)


Je n'ai aucune prétention sur ce que j'ai fait, ne veux rien prouver non plus, mais je me repose la question:
dans ces dernières décades, la sélection ("génétique") de l'abeille (dite sauvage) aurait elle avancée un tout petit peu pour nous montrer le chemin ?

Alors je redit que non je ne crois pas à la fin du varroa, et (ce qui n'est que ma conviction personnelle) qu'il faudra faire avec..........:(
Alain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2018 10:06 #131028 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Thomas Seeley est très intéressant.
Il a fait un vrai travail de recherche (en grande partie de terrain) sur le fonctionnement de la colonie, la gestion de varroa, et conditions optimale choisies par la colonie en milieu naturel.

Il a également prouvé par une observation assidue que les colonies naturelles ne sont pas des essaims d'élevage "échappés" comme on peut le lire régulièrement ici, mais qu'il existe bel et bien des colonies à l'état naturel depuis parfois 10 ou 20 ans.

Bien sûr, on peut estimer que l'abeille doit être totalement "domestiquée" et sous perfusion humaine, ce qui nous permet en retour de consommer du miel en quantité, et d'en faire une activité économique (il n'y a pas de jugement de ma part, c'est un fait, une vision du rapport homme/nature qui existe et qu'on peut parfaitement assumer).

Mais on ne peut pas nier que Thomas Seeley met le doigt sur nos pratiques apicoles qui "dénaturent" l'abeille, qu'il prouve scientifiquement qu'elle peut vivre sans l'homme, ce qui nous retirerait un bénéfice économique, mais peut nous rassurer sur la "fin de l'espèce" annoncée ici ou là.

Bien entendu, rien n'empêche de vouloir imaginer des "entre deux" dans lesquels une activité économique plus modérée permettrait une exploitation moins intense des colonies...
Bonne réflexion, avec quelques ressources pour vos soirées d'hiver :

www.franceinter.fr/oeuvres/honeybee-democracy-la-democratie-des-abeilles-a-miel

Bonnes fêtes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: alfa82, stf

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alfa82
  • Portrait de alfa82
  • Hors Ligne
  • Couvain operculé
  • Couvain operculé
  • souvent sur un nuage
Plus d'informations
30 Déc 2018 11:40 #131030 par alfa82
alfa82 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
le lien dont j'ai extrait deux passages:
www.apiservices.biz/documents/articles-fr/apprendre_des_abeilles.pdf

Je comprend bien que l'on ne peut pas plaire à tout le monde et la vision d'un pro, ne sera jamais celle d'un amateur (j'ai dit plus haut: pour une api. familiale)

garde tout de même à l'esprit que la varroase est fortement contagieuse et donc susceptible d'infester le voisinage. ce qui n'est pas très sympa pour ceux qui soignent leurs ruches de près.


Oui, oui, deux traitements manqués sur 20ans :silly: il n'y a pas de quoi tomber à la renverse,mais c'est trop. Mais alors que fais ton de tous ces essaims sauvages dans des troncs, murs, églises, christ ......et tant d'autres , qui viennent polluer notre cheptel à notre insu !!!!:ohmy:

Doit on les détruire au risque de perdre à jamais une "solution" (comme le préconise des associations de multiplier les souches résistantes), au seul profit du tout chimique....:-? :woohoo: :evil: c'est pas ma conception de l'apiculture. Revenir à mes début en api., sans traitement, ne me déplairait pas .

Que les pro. travaillent pour faire du miel, c'est très normal, ne les blâmons pas....mais c'est aux amateurs de voir SI il serait possible de créer des assos, des regroupements pour initier cette nouvelle aventure à l'image de Fort Knox...

Que 2019 soit prospère et profitable pour tout le monde . Bonne année. j'ai pas l’émoticône pour payer un coup à tout le monde...désolé

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2018 12:53 #131031 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : La fin du varroa ?
évidemment si on parle de choses différentes (apiculture de production à but lucratif et apiculture de loisir), il est inutile de faire des comparaisons...
pourtant les choses ne sont pas si éloignées qu'elles n'y paraissent. les abeilles des pros restent libres de butiner où elles veulent et éventuellement de se barrer pour aller voir ailleurs !
elles ne sont qu'à moitié domestiquées, si ce n'était pas le cas on n'aurait pas à mettre des tenues de protection pour aller les voir.
un peu comme des éleveurs de vaches qui ne mettraient pas de cloture et iraient traire avec une armure et un fusil chargé de seringues soporifiques :lol:

maintenant concernant les théories qui mettent en avant la question des pratiques apicoles et des modèles de ruches qui seraient contre-nature et nuisibles pour les abeilles, j'avoue que j'ai un peu du mal : pendant près d'un siècle, les abeilles domestiques ont prospéré dans des dadants et des langstroth avec les transhumances et les cadres et le sucre en hiver, etc... des ruches qui débordaient de monde et des piles de hausses pleines à tel point que le miel ne valait rien sur le marché !
donc les histoires de manque de propolis et de nid trop grand je veux bien mais comme par hasard, le déclin de l'apiculture à commencé à devenir sérieux avec l'arrivée des insecticides neurotoxiques et de la dégradation globale de l'environnement (les 80% d'insectes qui ont disparu en 30 ans n'ont pas été victime de manque de propolis ou de nid non adaptés...)
donc je trouve qu'on oublie un peu trop de rôle de l'environnement dans tout ça.
même chose avec le varroa, ce serait les mauvaises pratiques et les mauvaises caisses qui empeĉherait les abeilles d'y résister. oui sauf qu'à Cuba, pays sans pesticides, elles ont très bien résisté au varroa dans des caisses Langstroths et avec une apiculture de production.

pour finir, oui il y a bien des abeilles sauvages mais en nombre limité et qui ont en effet des comportements incompatibles avec la production.
alors oui dans l'idéal, on pourrait imaginer une apiculture non lucrative, respectueuses des comportements naturels des abeilles et sans intrants; mais dans ce cas là il ne resterait plus grand monde sur l'affaire, que de rares passionnés avec de tout petits cheptel et il manquerait bien du monde pour polliniser les cultures et les écosystèmes naturels.
d'un point de vue écologique, il vaux mieux des apis avec beaucoup de ruches (et qui donc y gagnent de l'argent sinon ils ne pourraient pas y consacrer autant de temps) que des apis de loisir avec peu de ruches. idéalement il faut les 2 mais je ne pense pas qu'on puisse encore se passer des pro et semi-pro qui mettent des ruches par centaines dans la nature, vu les effectifs d'insectes pollinisateurs en général...
et pour que des gens consacrent leur temps à soigner des centaines de ruches, il faut bien que ce soit rentable. ou alors il faudrait imaginer un ministère des abeilles qui paie des gens à élever des abeilles en extensif pour maintenir un maillage de colonies sur le territoire.
parce que les essaims sauvages sont très loin de suffire, voire les arboriculteurs, maraichers et semenciers (j'en connais pas mal) qui ont des soucis de pollinisation et doivent recourir au petites boites à bourdons en polystyrène !
ce qui n'empêche bien sur en rien d'étudier les essaims sauvages et de prendre du plaisir avec les abeilles, comme on l'entend...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2018 19:11 #131034 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonsoir ardécho.
Oui la question des pesticides se pose. Quand une colonie prospère, en effet elle est capable du meilleur.
Mais en mauvaise santé, sa fragilité le rend plus sensible... Et les abeilles sauvages y compris.

A Cuba, il a fallu un effondrement du cheptel et une quasi disparition des apiculteurs durant plusieurs années pour voir prospérer les colonies résistante... Et un programme de sélection sur la rusticité imposé par l'État.
Ça fait beaucoup de paramètres autres que l'absence de pesticides.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Déc 2018 20:46 #131038 par dalai54
dalai54 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Paul Junguels, selectionneur d abeilles VSH, aujourd hui est super embete, il n a plus de varroa dans ses ruches et donc il ne traite plus.
Il est oblige d aller chez d autres apiculteurs pour recolter des varroas et les reintroduire dans ses ruches pour continuer sa selection.
La solution est tout simplement la !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jan 2019 09:35 #131041 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
dalai54,je ne trouve aucune information sur ce que tu dis,pourrais tu communiquer tes sources?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jan 2019 13:27 #131046 par dalai54
dalai54 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Paul Jungels, Luxembourg, est en selection depuis 2012 sur VSH, avec Aristabee.
Aux journées d etude Anercea de 57 Forbach fin novembre 2018, il a expose les derniers résultats de ses sélections.
En 2017, il avait 4 reines 100% VSH et en 2018 il en a 23, cad avec colonies a moins de 1 % de varroas en fin de saison
donc plus besoin de traiter.
Comme je suis dans le haut de la Meuthe et Moselle, donc assez proche de cette mouvance VSH, j ai actuellemnt
une centaine de reines avec genetique VSH sur plusieurs pedigrees,
Mais..
pour qu une reine VSH produise des abeilles VSH, il faut quelle soit fecondee pour des males VSH.
Le caractere VSH est recessif, il faudra donc, pour le conserver, avoir des ruchers avec un maximum de reines VSH.
Jusqu a present on ne trouve pas a acheter des reines VSH fecondees par males VSH.
Mais l avenir, et cela n engage que moi et certains enrages VSH, est la.
Paul nous dit que les abeilles VSH sont bien douces et produisent autant que des Buck normales.
Meilleurs Vœux a tous !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: maya76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Jan 2019 20:02 #131056 par corniches48
corniches48 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Je confirme tes dires Dalaï 54,et je travaille sur la piste Vsh aussi avec l'idée de ne plus traiter dans quelques années

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • concors
  • Portrait de concors
  • Hors Ligne
  • Reine mature
  • Reine mature
  • Abeille noire,Buck DT,LG
Plus d'informations
02 Jan 2019 20:55 #131057 par concors
concors a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Chris apiculteur doit sûrement être en train de déposer son brevet !! :woohoo:

Apiculture : Pierre jean-prost, Yves Le Conte, Karl Pfefferle, Hubert Guerriat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mai 2019 18:10 #132575 par f38ob
f38ob a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour, ayant la possibilité de me procurer du carbonate de Li par mon job, je vais traiter mes ruches avec si la pression du varroa devient trop importante. J'ai fait pas mal de recherche et j'ai lu que certaines personnes avait eu des résultats excellents sur leurs ruches. En traitant en dehors des périodes de récoltes, il n'y a aucun risques pour la consommation du miel, le Li est immédiatement éliminé, ne s'accumule pas et même si il restait des traces, nous en absorbons 1mg par jour dans une aimantation équilibré normal. Sans compter les compléments alimentaire en vente libre qui peuvent en contenir jusqu'à 125mg par cp sous forme d'orotate... et certaines personnes dont je m'occupe qui en prennent 600 à 1000mg par jours en carbonate. Ma question était de savoir si certains avait fait d'autres tests? Certains me dirons que c'est pas naturel, mais si j'ai le choix obligatoire entre avaler la dose d'oxalique, la dose de formique, le thymol et le lithium nécessaire pour une ruche, mon choix sera vite fait!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mai 2019 06:37 #132576 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Puisque ton job n'est pas l'apiculture ma question est "En tant qu'amateur pourquoi chercher à remplacer une molécule par une autre?"
Il existe d'autres pistes a développer que la chimie pour lutter contre le varroa:
encagement des reines,suppression du couvain mâle,transvasement etc bref des solutions a développer qui pourrait même apporter une résistance au parasite.
Je suis toujours à l'écoute de nouvelles solutions,c'est toujours mieux que de vouloir laisser faire la nature mais pas forcement dans l'esprit de remplacer un traitement par un autre.

Et je ne connais rien à la chimie,toi c'est peut être ton métier,mais même si tu me dis que le carbone de Li est moins dangereux et plus efficace que les acides ou l'amitraze,sans protocole ou amm ,de toutes façons,je pourrai pas l'utiliser dans mes ruches.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mai 2019 14:13 #132578 par f38ob
f38ob a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour thierry, en fait en tant qu'amateur et avec des ruches que je ne peux visiter que tous les 15 jours, les pistes en dehors des traitements ne sont pas facile à mettre en œuvre. Et pour les traitements je trouve rien de satisfaisant, (efficace et trop toxique ou pour le thymol peux efficace)
Après, je n'encourage personne à se lancer sans savoir de quoi il retourne exactement, et de plus les api pro ne peuvent bien sur rien faire sans AMM, mais je sais que quelques personnes ont faits des essais l'année dernière avec de bon résultats, c'est pour cela que je posait la question pour avoir des nouvelles.
Cette technique étant très peut couteuse je ne sais pas si des labos serai tenté de développer quelque chose. Mais avec une AMM ce pourrai tout a fait entrer dans le cahier des charges bio avec pratiquement 100% d'efficacité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2019 06:11 #132582 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : La fin du varroa ?
oui "quelques personnes on fait des essais l'année dernière",mais cela fini par "à suivre",on ne peut pas dire qu'il s'agit de bons résultats ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2019 10:46 #132587 par francisse
francisse a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Si je peux apporter mon petit témoignage, l'année dernière j'ai découvert ce sujet sur un autre forum ou il a fait tellement polémique que ceux qui voulaient avancer sur le sujet ne pouvaient plus en parler et sont partis [Phrase barrée par la modération qui propose à l'auteur de relire les règles de ce Forum (ligne n°4)].

En juin, j'avais fait un essais sur un essaim bien infesté et sur deux ruches en perdition d'un ami qui croyait encore aux huiles essentielles.
Après avoir donné un litre de sirop 50/50 avec 1 g de chlorure de lithium, nous avons vus des chutes massives de varroas. Jusqu'à 500 par jour alors que les chutes naturelles étaient d'une trentaine auparavant. Après 15 jours, il n'en tombait plus.
Aujourd'hui ces ruches sont en pleine forme, avec la même reine et en plein boulot et .... sans varroas.
Bien évidement ce traitement est pour le moment réservé à des essaims qui ne produisent pas de miel.
Nous attendons des instructions officielles pour l'appliquer à nouveau mais nous pensons que nous attendrons longtemps car les entreprises et laboratoires n'ont pas grand chose à y gagner.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cerise11, f38ob

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2019 22:22 #132591 par f38ob
f38ob a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Merci francisse pour ce témoignage, il va dans le sens de ceux que j'ai lu sur d'autre forum et des personnes qui m'ont contacté en MP. Je ne pensais pas que ce sujet fait autant polémique, je me suis fait éjecte d'un autre forum (sans doute celui dont tu fais allusion) ou il y a beaucoup de pro [Phrase barrée par la modération qui propose à l'auteur de relire les règles de ce Forum (ligne n°4)]. Je comprend que de savoir qu'il y a une solution très peu cher et très simple a mettre en œuvre, mais dont il n'ont pas accès, cela peut les agacer...mais quand même! C'est pas d'une très grande ouverture d'esprit.
Je ne sais d'ailleurs pas si mon hypothèse est la bonne ou si c'est que le lithium peut pour certains paraitre "chimique" ou dangereux. Il y en a un qui (a force de bricoler avec les acides) m'a traité d’inconscient de manipuler le lithium sans masque, lunette et gants...Je me vois bien donner des médicaments avec cet accoutrement:woohoo:
Je reprécise bien que je parle pour ma part de carbonate de lithium produit pour la consommation humaine, pas de lithium pure ou de forme de lithium utilisé dans l'industrie comme les batteries.
Je me pose encore quelques questions sur le fait qu'il pourrai rester des quantités infime de lithium dans le miel.
Cet article suggère que ce ne serai pas bien grave, bien au contraire : www.psychostrategy.net/article-nous-devrions-tous-prendre-un-peu-de-lithium-125304678.html
Pour les abeilles, la question se pose aussi, et j'ai trouvé cette étonnant article : www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-dans-ma-peau/le-lithium-est-il-la-cle-d-une-longue-vie-610752
Autre question, le varroa est il éliminé aussi dans le couvain...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2019 05:03 #132592 par francisse
francisse a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour

Je crois aussi qu'il est évident qu'on ne peut empoisonner personne en donnant 1 gramme de lithium à nos abeilles.
Même en mangeant tout le miel contenu dans la ruche en une seule prise, on serait loin d'atteindre la dose minimale dangereuse.

Néanmoins, si on décide d'essayer ce nouveau traitement avant une AMM, il faut faire cela sérieusement.
- Ne pas en donner à une ruche de production.
- Ne donner qu'une seule dose par an
- Ne pas dépasser la dose de 1 gramme par litre de sirop 50/50 et donner au maximum 1 litre.
- N'utiliser que du chlorure de lithium (c'est ce qui a été utilisé par les scientifiques allemands. C'est la forme la plus efficace et est inoffensive pour les abeilles. Le Lithium ne peut pas exister à l'état pur)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2019 08:04 #132595 par wLz
wLz a répondu au sujet : La fin du varroa ?
Bonjour, je n'ai aucune expérience ni connaissance sur le sujet mais je note que f38ob parle de carbonate de lithium et francisse de chlorure de lithium. Dans tout les cas ce qu'il faudrait savoir c'est si ces produits se dégradent, si oui en quoi et s'il y a accumulation

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2019 11:42 #132597 par francisse
francisse a répondu au sujet : La fin du varroa ?
A notre niveau et en attente de plus d'information, il ne faut pas essayer de refaire le monde.
Comme déjà dit, le lithium n'existe pas pur à l'état naturel. On parle de chlorure de lithium, de carbonate, de sulfate, de citrate, etc...
Les scientifiques Allemands qui ont découvert ce traitement "miraculeux", ont essayé toutes les formes.
" www.nature.com/articles/s41598-017-19137-5 "

Leur conclusion est que toutes les formes ont une action mais le chlorure de lithium est le plus efficace et le plus soluble dans le sirop. Le carbonate qu'on donne en traitement aux humains n'est pas très soluble et fera juste un dépôt au fond du nourrisseur.
Vous me direz que la devise typiquement Française c'est "pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué".

Le chlorure de lithium est très facile à trouver sur Internet et sans ordonnance contrairement au carbonate.
On l'utilise dans les bougies pour faire une jolie flamme rouge lors de l'anniversaire du petit dernier. Il est aussi utilisé comme déshumidifiant.
Le problème de l'accumulation ne se pose pas pour la cire car, étant hydrophile, il ne se dissous pas dans les corps gras.
Pour le miel, nous avons déjà vu que, même si il s'y retrouve entièrement, la dose est infime et même bénéfique pour la santé.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.336 secondes
Propulsé par Kunena