× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

compress Elevage façon essaimage

Plus d'informations
24 Mar 2020 16:23 #135389 par Amalrik
Amalrik a créé le sujet : Elevage façon essaimage
Bonjour a tous et à toute.

Cette année je souhaite agrandir mes colonies par l'élevage de reines.

Je souhaiterais procéder de la façon suivante :

Dans une ruchette 5 cadres mettre :
2 cadre de hausse en miel operculé avec ses abeilles (orpheline)
1 cadre a battir
le cadre d'élevage (10 cupules)
1 nourrisseur rempli d'eau
avec un nourrisseur au dessus avec du sirop

Avant l'éclosion des reines, préparé des ruchettes 5 cadres avec :
2 cadres de hausses de miel avec ses abeilles (orpheline)
1 cadre à jambage
2 cadre de cire à battir
Y incorporer la cellule avec la reine prêt à naitre.

Je ne cherche pas a avoir des essaims productif cette année mais les faire hiverné pour un nouveau rucher l'année prochaine. (ou avant si on me donne le feu vert)

Je voudrais faire "de façon essaimage" c'est à dire ne pas vider ma ruche mère de ses cadres de couvain.
pensez-vous qu'avec deux cadres d'abeilles suffirai pour nourrir 10 cupules de reine ? De même par la suite le temps que la reine se fasse féconder çà leur laisse le temps de battir la cire ?

Je n'arrive pas à avoir un avis positif, sur les autre forums ou les pages facebook on pense "rendement" hors comme je dis je ne voudrais pas vidé ma ruche mère mais refaire des essaims comme si il y avait eu un essaimage : pas de cadre, pas de réserve,... (bien qu'elles auront des cadres mais pas de couvain jusqu'à la première ponte de la reine...)

se sont des buckfasts ...

Merci pour vos réponses.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2020 19:07 #135390 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
plusieurs problèmes dans ta méthode :
déjà, pour élever des reines, il te faut de jeunes abeilles nourrices, celles qui sont sur les cadres de miel dans la hausse sont des ouvrières plus âgées, pas des nourrices.
ensuite pour gaver les larves de gelées-royales et donc obtenir de bonnes reines, il faut un très grand nombre de nourrices.
et pour maintenir tout le cadre d'élevage à bonne température 24h/24, il faut que ta ruchette soit pleine à craquer d'abeilles.
lors d'un essaimage, les larves des futures reines sont élevées avant le départ de l'essaim, quand il y a encore profusion de monde (et de nourrices).
et aussi, pour produire de la gelée en quantité il faut du pollen frais, pas du miel...
et enfin, pour que les rayons de cire soit bâtis rapidement, il faut qu'il y ai une reine en ponte pour stimuler tout ça.
les colonies que tu envisage de créer seront trop faibles, trop peu populeuses et pas assez fournies en pollen frais et en nectar pour faire ce que tu leur demande.
ça risque de ramer sévère... et de donner des reines de qualité médiocre...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, caliméro, larc, jackie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2020 04:14 #135401 par Péré
Péré a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Je te confirme tout ce que Ardécho vient de te dire et je vais ajouter d'autres remarques :
- En plaçant des abeilles dans une boîte sans couvain ni reine il y a un risque de désertion , en effet l'absence conjuguée des phéromones et de la reine et du couvain va diminuer la cohésion du groupe d'abeilles et d'autant plus que ce groupe seras de petite taille . Les apis aguerris pratiquent ce genre de chose , mais en claustrant les abeilles un certain temps pour donner de la cohésion au groupe . On parle alors de starter fermés pour la prise en charge des cupules amorçées et de nucléis de fécondation pour l'obtention des reines . Tout cela n'est pas à la portée d'un débutant car le moindre détail peut faire tout capoter .
- La cohésion de la colonie en saison repose sur les 3 éléments vivants reine + couvain + ouvrières et mâles sans oublier l'habitat et les réserves sur les constructions . Toute division artificielle (pratiquée par l'apiculteur) casse cet équilibre et la colonie ainsi divisée devras faire un gros effort pour se rétablir .
- Dans l'essaimage naturel il y a une reine avec les abeilles ce qui est un atout considérable . Dans certaines pratiques on peut faire des essaims artificiels sans couvain mais en général c'est un assemblage : des cadres bâtis avec provisions ou nourrissement, des abeilles et une reine déjà fécondée . Il faut environ entre 1 kg et 1'5 kg d'abeilles . Dans ton ce seras des micro colonies en attente d'une reine en ponte et dans cette attente elles vont s'économiser afin de garder des capacités de nourricières pour le moment ou la reine commencera la ponte . A ce moment la colonie sera tellement faible car les abeilles auront vieilli et le démarrage sera très laborieux .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jackie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2020 06:20 - 26 Mar 2020 06:21 #135402 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Si tu veux reproduire un essaimage, tu mets une pyramide en contreplaqué au dessus de ta ruche mère, tu enfumés abondamment, reine et abeilles vont grimper...
Tu transvase la population ainsi obtenue dans une ruchette.
Tu vois compliqué et ça ne fonctionnera pas...
Enfin, élever une reine avec du sirop... C'est départ dans la vie avec de grosses carences pour ta pauvre reine...
:(
Dernière édition: 26 Mar 2020 06:21 par mathieua.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2020 18:59 #135409 par Péré
Péré a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Mathieua te suggère l'essaim par la méthode du tapotement . Avec un peu d'habitude combiné à de l'enfumage bien dosé la reine et une partie des abeilles grimpent dans la boîte posée sur le dessus . On obtiens ainsi un essaim qui ressemble par sa composition à un essaim naturel . Dans la ruche privée de reine les jeunes abeilles restantes vont prendre en charge des larves et oeufs en élevage royal .Il seras alors possible un peu plus tard de procéder à de nouvelles divisions si la quantité d'abeilles le permet .Chaque micro -colonie ainsi constituée sera sans aucun doute mieux équilibrée pour démarrer (abeilles + couvain + cellulle bien élevée ) . Ce n'est qu'une suggestion de plus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2020 11:51 - 27 Mar 2020 11:57 #135410 par Parkour
Parkour a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Ta méthode me semble en effet bien compliquée. En plus de cela tu leur demande un travail considérable avec des cadres de hausses plus un jambage à construire.

Si tu ne veux pas fatiguer ta première ruche et faire un essaim qui sera productif l'année prochaine, voila ce que je fais...
QUAND IL Y A des mâles et que la ruche mère à 5 cadres de couvains,

Tu prends une ruchette, dans laquelle tu mets un cadres plein de miel (pouvant venir d'une autre ruche...),
Dans la ruche mère tu prends un cadre de couvain à naitre avec des oeufs (sans la reine), un cadre plein d'abeilles que tu secoues dans ta ruchette (toujours sans la reine),
Tu ajoutes un cadre neuf, un cadre bâti et une partition...

Direction plus de trois kilomètres tu y mets une reines fécondée ou pas ou tu laisses élever tout seul. Tu fais alors une liste 1 bon mois plus tard pour voir si tu as une reine en ponde.
Si oui comme le dit Péré tu pourras refaire un essaim dessus (dans ce cas il te faudra deux ruches mére, voir trois pour faire un nouvel essaim) en juillet si la colonie s'est bien développé.

cette méthode est pour la première quinzaine d'avril...ensuite il te faudra faire des essaims avec plus de cadre de couvain.

En plus de faire des essaims avec pas grand chose, tu "écrémés" tes ruches ce qui à l'avantage de limiter l'essaimage (sans l'éviter hein...), et tu supprimes aussi un peu de varroa (Samuel Bouchet "maladie de l'abeille").
Dernière édition: 27 Mar 2020 11:57 par Parkour.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mar 2020 15:45 #135439 par Amalrik
Amalrik a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
D'accord, merci pour vos réponses.

Du coup cette année j'opte pour l'introduction de reine vierge. J'en ai 5 en commande.

Par contre je n'arrive pas a savoir à quelle moment je dois ouvrir l'entrée de la ruche...
Les abeilles vont être orpheline une demi-journée. J'introduis la cage entre deux cadres, es ce j'ouvre l'entrée de la ruchette au même moment ? Ou dois-je encore laisser quelques jours fermé le temps que les abeilles aient libéré la reine ? (là on me dit qu'il ne faut pas beaucoup d'abeilles pour que la reine soit mieux accepté...) du coup sans couvain çà laissera aux abeilles de ramené du pollen pendant que la reine vierge se fera fécondé)

d'après vos expériences quand ouvrir l'entrée ? vont-elles retourné à la ruche souche ou dans leur ruchette?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mar 2020 18:56 #135441 par Péré
Péré a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Tu veux faire 5 essaims avec une seule ruche puisque tu as commandé 5 reines vierges et cela sans toucher au couvain de la ruche , tu ne te facilite pas la chose . C'est possible mais compliqué .
Tout d'abord si l'opération est réalisée en une seule fois il faut que ta colonie mère soit en super forme bien développée sans avoir essaimée . Quand le développement seras proche de l'optimum (une à deux hausses garnies d'abeilles) tu devras préparer tes ruchettes en y plaçant les cadres bâtis et contenant des provisions et éventuellement quelques cadres neufs . Pour la méthode que je te propose il faut absolument que les ruchettes soient grillagées avec l'entrée fermée . Tu prélèveras à l'avance si nécessaire dans ta ruche les cadres dont tu auras besoin pour tes ruchettes de manière a ne pas stresser trop longtemps cette colonie le jour J . Le jour en question (celui où tu réceptionne tes reines) souhaite qu'il fasse beau temps . Après avoir recherché et isolé la reine de la ruche mère(ce qui n'est pas évident pour un débutant)tu secouera un bon cadre d'abeille jeunes dans chacune de tes ruchettes qui seront aussitôt refermées . Les ruchettes seront ensuite placées dans un endroit frais et plutôt obscur . Le soir venu quelques heures après les micro-colonies se sentiront orpheline et tu pourras introduire les reines . Opération délicate afin qu'un minimum d'abeilles s'échappent à l'occasion . Avec un couvre cadre souple , une lumière d'ambiance rouge ( les abeilles ne se repèrent pas dans cette couleur) et une lueur blanche sous le grillage pour les attirer en direction opposé il faut réaliser l'introduction de la cage très vite (entraîne toi à blanc à l'avance) . Les abeilles devront être claustrée 2 jours et 2 nuits (obligatoire pour donner de la cohésion à la future colonie) .
Le soir du deuxième jour tu sort tes ruchettes sur le lieux de fécondation et tu les ouvres quand l'obscurité commence à arriver ( pour pas que tout ça s'égaye dans tout les sens et tu attends 2 à 3 semaines avant de contrôler la ponte . C'est un peu comme un petit essaim secondaire et il te faudra en cas de mauvais temps mettre un peu de nourriture pour éviter une famine éventuelle .

Pour faciliter les opérations tu peux mettre les reines au moment du remplissage des ruchettes (c'est un peu moins sécurisant mais cela se fait avec bien sûr des cages a libération différée) et au lieu de chercher la reine de la ruche mère (ce qui peut désorganiser totalement cette dernière si elle n'est pas trouvé rapidement) tu inspecte bien chaque face des cadres de couvain avant de les secouer . Secoue un peu plus et laisse s'envoler celles qui le voudront car il te faut des jeunes déjà pour qu'elles ne retournent pas à la ruche mère à la libération et puis ce sont elles qui assureront la soudure avec les futures filles des nouvelles reines .
Si tu choisis cette méthode prépare bien ta colonie ne la laisses pas essaimer procure toi ce qu'il te faut en matériel et surtout les cadres porteurs de provisions et revois à la baisse tes ambitions si ta ruche n'est pas au top . Les reines devront être commandé en fonction du développement de la colonie mère .

Voilà mes explications (un peu longues) mais nécessaires afin que tu puisses bien réfléchir à ce que tu veux faire pour ne pas être déçu au bout du compte . Bonne réussite .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mar 2020 19:38 #135442 par Amalrik
Amalrik a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Non,5 essaims avec deux ruches qui, j'espère fasse comme l'année dernière : très populeuse... des buckfasts.

Donc oui les ruchettes sont grillagé au fond.
C'est vrai que pour trouver la reine quand elle n'est pas marqué c'est compliqué... sur 10 cadres + 9 cadres dans la hausse si je la prend c'est que je n'ai vraiment pas de chance... (J'espère que le confinement sera fini et que je pourrais avoir plus de pratique en marquage (sur des mâles pour tester les marquages) mais surtout arrivé à la trouver lol... (formation en cours)

Je dois introduire le soir ? le matin c'est pas possible ? (orphelinage la veille et introduit le lendemain ?)
Donc je dois vite ouvrir et insérer la boite entre deux cadres. (là aussi je lis plusieurs version : 1 - ne pas laisser les accompagnatrices; 2 - taper fort puis ouvrir rapidement (mais je pensais que c'étais que pour introduire les barrettes de greffage cette manip...) Il y a des videos sur youtube ou ils ouvrent normalement la ruchette orpheline et pose tranquillement la cage dessus, si les abeilles se réunissent en grappe c'est qu'elle est accepté..

Après donc si je suis ton conseil : (les jours c'est à titre d'indication)
dimanche midi orphelinage. Introduction reine le dimanche soir. stocker dans un endroit frais et sombre... le mardi je met mes ruchettes dans le rucher (le soir) et j'ouvre les portes.

La reine doit rester combien de temps dans sa cage ? comment savoir si elle est accepter si j'introduis rapidement et qu'il faut attendre 3 semaine ? Quand retiré la boite du coup? Que deviennent les abeilles qui sortiront quand j'introduirais la reine ? Si j'ai pas assez de nourrisse normalement les plus vielle (hors butineuses) redescendre d'un grade non? par exemple des manutentionnaire redevienne nourrice ? (Mais niveau durée de vie ?)
Es ce gênant si les 5 font leur volent de fécondation en même temps ? (surement que les mâles de mes deux ruches seront à l'affut (reine buck pour male buck)

Il y a tellement de façon de faire et des avis tellement opposé qu'on s'y perd... même au rucher école ils nous expliquent en gros mais ils précisent bien que c'est peut etre pas la meilleur façon... puis toutes les questions n'arrivent pas sur le coup. (j'ai trouvé que c'étais plus façon "pour de la rentabilité" plutot que pour aider les amateurs. (mais bon y'a des modules complémentaire que je vais suivre mais au moins je pourrais arrivé avec mes question) - puis faut bien se lancer un jour .. les erreurs c'est en apprenant ...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2020 08:08 #135446 par Péré
Péré a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Bonjour ; tu disposes de 2 colonies c'est rassurant et je suppose que tu voudrait avoir un peu de miel un peu plus tard d'où ta volonté de ne pas toucher au couvain pour garder à tes abeilles un peu de potentiel de production .

Si tu as le temps de marquer tes 2 reines avant ce seras mieux pour après et ne pas les secouer en même temps dans les ruchettes . Réalise cette opération assez tôt avant le jour J de manière a laisser aux colonies le temps de s'en remettre (toute intervention longue et brutale (parfois) traumatise la colonie qui s'en remet au bout de 1 à 3 jours . Le plus tôt seras le mieux car la population allant en s'accroissant ce sera plus difficile après , mais il faut agir par temps calme et température d'au moins 15 à 20 degrés car il ne faut pas oublier que le couvain est à 35 37 degré et qu'elles vont "ramer" pour réchauffer tout ça et que la qualité des futures abeilles s'en ressentira par la suite .

Bien sur le protocole que je t'indique n'est pas le seul possible , mais c'est celui que j'aurais pratiqué et je ne suis pas à ta place avec ton bagage débutant . A toi de voir après tes recherches et comme tu dit "on apprends de ses erreurs".

Pour ce qui est de la libération des reines dans mon protocole ce sont les abeilles de la ruchette qui le font aidées des accompagnatrices qui consomment le candi réserve dans le compartiment de la cage (cage de transport et d'introduction à la fois). Les accompagnatrices se mélangent à la population par la suite . Il faut casser la languette de sécurité de la cage au préalable et rajouter éventuellement un peu de candi si nécessaire .

Pour mettre le plus de chances de son côté il faut savoir que des abeilles qui se sentent orphelines accepteront mieux et que le soir est le meilleur moment de la journée pour cela . Dans tout les cas une reine vierge est plus difficile à faire accepter q'une fécondée ou même une cellule royale (c'est du B A BA) Dans ton cas il n'y a pas de couvain et c'est bien pour cela . Dans tes vidéos youtube il s'agit très certainement de reine fécondée qui possède contrairement à une vierge une puissance phéromornale qui n'a rien de comparable .
Dans le domaine des abeilles il y a beaucoup de monde et comme partout il faut apprendre à trier entre les co...eries et le bon .

Pour ce qui est de savoir rapidement si tes reines seront acceptées ou pas il te faudra "ronger ton frein" deux à trois semaines" . Une intervention rapidement va un peu plus désorganiser la mini-colonie et la reine (vierge) court très vite partout et est très difficile à repérer (à cause de sa petite taille) . Si les choses sont bien faîtes il faut être confiant et je ne suis pas partisan d'intervenir sans raison sur les colonies ( la curiosité n'est pas une raison valable pour moi car je me répète chaque intervention fait souffrir les abeilles plus ou moins et on en écrase à l'occasion ) . Trois semaines après tu verras soit du couvain de mâles et c'est foutu tu peux tout secouer aux vents soit personne et çà a déserté (foutu aussi) ou ce que je te souhaite du couvain d'ouvrières et tu devras commencer à nourrir à très petite dose rapprochées pour donner toutes les chances à ces abeilles de se développer jusqu'à atteindre une taille suffisante pour assurer leur pérennité .

Il n'est pas du tout gênant que tes 5 reines se fassent "sauter" le même jour . Il y aura toujours assez de mâles pour cela et il vaudrait mieux qu'il fasse beau afin d'obtenir un croisement avec des souches extérieures afin d'éviter une éventuelle consanguinité (possible avec un fournisseur qui t'aura vendu de la même lignée que tes ruches mères) .Une étude sérieuse a révélé que les reines se faisaient féconder beaucoup plus loin en période de beau temps .
Si ton terrain est assez vaste mets de l'espace entre chaque ruchette (çà marche même un peu mieux dans l'herbe) Il sera possible de les surélever par la suite . Cela évite qu'une reine se trompe à un retour de vol et je sais qu'il existe des endroits précis sur le terrain qui ne conviennent pas (faille,courant d'eau souterrain,réseau tellurique négatif etc..) En dispersant tu évite le risque de mettre tout à un endroit pourri .
Les conseils de ceux qui préconisent de ne pas mettre les accompagnatrices se basent sur des précautions sanitaires (propagations des virus ) mais si ton fournisseur est sérieux il ne doit pas utiliser des abeilles à problèmes pour remplir ses cages et pour toutes ses opération d'élevage aussi .

Bonnes réflexions et tient nous au courant de ton "aventure" . Cela peut intéresser d'autres apinautes débutants comme toi .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2020 08:33 #135447 par Péré
Péré a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Je reprends le fil car j'ai oublié de te préciser que les jeunes abeilles sont d'abord nourrices avant de devenir pourvoyeuses dans la deuxième partie de leur existence . Elles ne font pas de retour en arrière sauf dans des cas très extrêmes . Pendant tout le temps que va durer l'attente de leur futures fonctions tes jeunes vont bloquer leur développement et s'économiser pour être prêtes le moment venu : c'est à dire nourrir les larves et quelques unes iront à ce moment là seulement chercher pollen et nectar nécessaire . Butiner pour une colonie en souffrance n'est pas la priorité (je précise que en souffrance veut dire pour moi être dans une situation ou l'équilibre a été rompu comme expliqué dans mon premier message ) . Il faudra assez de stocks pour qu'elles tiennent le temps jusqu'au moment ou tu pourra intervenir : 2 kg par ruchette me semble être une quantité suffisante sinon tu peux rajouter un nourrissement de complément dans le nourrisseur couvre cadres .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2020 09:47 #135449 par Hirondelle25
Hirondelle25 a répondu au sujet : Elevage façon essaimage
Pour marquer tes reines, si tu ne souhaites pas les prendre entre tes doigts il y a le One Hand. Ce truc est vraiment révolutionnaire et marche même avec des gants!!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Foué

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.173 secondes
Propulsé par Kunena