× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

check Premiers bilans de la saison apicole 2019

Plus d'informations
17 Nov 2019 08:34 #133993 par Yoann
Yoann a répondu au sujet : Premiers bilans de la saison apicole 2019
Ardecho je pense que la pluri activité est une prudence indispensable aujourd'hui.
Mais ce n'est pas mon cas hé hé
Effectivement on ne peut rien faire contre l'absence de miellée.
Mais je pense qu'il faut progresser sur des méthodes d'élevage, de sélection (même simple), effectivement utiser les ruches différemment (partitions chaudes par exemple),traitement et suivi plus sérieux de l'infestation varroa.
Le but étant d'avoir les ruches en meilleure santé possible quand l'année est bonne ou quand au milieu d'une année mauvaise une miellée providentielle arrive.
Ça paraît évident, mais il est difficile de maintenir ces conditions réunies.
Les études le montre : selon le nombre de varroas phorétiques pour 100 abeilles en début de saison, la récolte de lavande est presque divisée par trois (27kg de moyenne contre 10). On peut se dire que ça doit être identique sur d'autres miellées.
Donc compter les varroas, estimer s'il est indispensable de traiter, réagir s'il y en a trop, et avoir des abeilles en pleine forme, même si les conditions météorologiques sont mauvaises.
Niveau race, j'étais assez hermetique à l'abeille jaune auparavant. J'ai quand même des abeilles jaune aujourd'hui qui sont économes, douce, et qui font du miel. Il y a des éleveurs qui sélectionnent sérieusement. Et effectivement c'est une abeille orientée apiculture professionnelle.
Sanitairement, une ruche avec peu de varroas s'en sort très bien sauf faiblesse génétique.
Je n'ai pas envie non plus de passer mon temps sur la route, je dois faire 15000 kms max par an. J'ai un petit système, mais il survit pour le moment, et je suis confiant, même si les doutes surgissent à chaque complication. Mais on doit faire face et trouver des solutions. Si un jour arrive où il n'y a plus de solutions, et bien on fera autre chose. Mais pour le moment c'est loin d'être fichu.
Pour moi 2015 et 2018 sont mes bonnes années références. Je pense que j'en ai eu d'autres mais que je manquais de maîtrise pour en bénéficier.
Mon objectif aujourd'hui est de me tenir prêt pour la prochaine bonne qui arrive, et ne rien laisser passer.
En espérant qu'entre temps j'ai de quoi tenir bon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: abeille64, cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.112 secondes
Propulsé par Kunena