× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

times Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?

Plus d'informations
30 Sep 2018 16:56 #130239 par louiseluc
louiseluc a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Moi j'ai pas l'impression de maltraiter mes zazas, au contraire je fais en sorte qu'elles soient le mieux possible dans leur pompes pour faire un max de miel, je les exploite certe mais suis je plus bourreau que certains patrons ou certains états ? ( repondez pas je déconne hein )
Les vegans sont un effets de mode, bien pratique pour les journaleux en mal d'info
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass, Apinoires

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Sep 2018 18:42 - 30 Sep 2018 18:45 #130243 par Apinoires
Apinoires a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?

louiseluc écrit: Moi j'ai pas l'impression de maltraiter mes zazas, au contraire je fais en sorte qu'elles soient le mieux possible dans leur pompes pour faire un max de miel, je les exploite certe mais suis je plus bourreau que certains patrons ou certains états ? ( repondez pas je déconne hein )
Les vegans sont un effets de mode, bien pratique pour les journaleux en mal d'info


tout à fait louiseluc,

dans la majorité des ruchers les abeilles sont loin d'être maltraitées, comme tu dis, bien au contraire !! Sans les apis, les attentions et petits soins que la plupart leur apporte, il resterait quoi comme abeilles ?? il suffit de lire les chiffres sur la disparition des insectes (en général), pour en être convaincu ??

D'ailleurs si vous voulez mon sentiment, en répondant à des attaques aussi nulles, nous sommes en train d'attacher aux végans bien trop d'importance !!
d'autant que pour nous porter préjudice comme le pense Cdsjo, faudrait il encore que nous parvenions à produire suffisamment, voire trop, pour que nos miels nous restent sur le ventre ??

Ce qui semble loin d'être le cas et surtout pour cause d'une éventuelle mauvaise presse, ceux qui galèrent de nos jours (pour certains miels) auraient plutôt à se plaindre de la concurrence déloyale causée par les importations du négoce !!

Alors, ce que peuvent penser et dire les végans..... et "les journaleux en mal d'info"...., comme on dit : les chiens aboient et la caravane passe !!
Dernière édition: 30 Sep 2018 18:45 par Apinoires.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Oct 2018 06:11 #130253 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
oui j'en ai rencontré une qui nourrissait son chat avec des bananes ! le pauvre !
je lui ai gentiment expliqué que les félins étaient canivores mais elle m'a répondu sur un ton théatral que la viande, c'est le sang et la mort...
:blink: :S :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Oct 2018 06:56 #130254 par Corax
Corax a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Son chat ca va rapidement être la mort aussi...

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas..." Geronimo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Oct 2018 16:56 #130255 par gfass
gfass a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Sans compter que si le chat de la dame ne peut pas s'enfiler un petit morceau de viande de temps en temps, il va commencer par se friper et perdre tous ses poils ..... il faut lui dire (à la dame).

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Franck Einstein).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Oct 2018 06:19 #130266 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
pas facile de parler avec cette dame, la dernière fois que je l'ai vu, elle m'a demandé si je n'avais
pas honte d'avoir des enfants, vu que l'humanité gangrène la planète :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Oct 2018 07:58 #130267 par gauella
gauella a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Salut Ardecho, faut juste que tu lui dise a cette dame ,mais que fais tu encore en vie sur notre planète ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Oct 2018 10:01 #130270 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Tu peux aussi lui dire que refuser de donner de la viande à un animal carnivore peut être considéré comme de la maltraitance animale.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles Ratia
  • Portrait de Gilles Ratia
  • Hors Ligne
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Gestionnaire du stock de miel
  • Consultant Apicole International
Plus d'informations
02 Oct 2018 10:08 #130271 par Gilles Ratia
Gilles Ratia a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Peut-on revenir sur le sujet ? Pour les chats maltraités il y a des forums et sites spécialisés :

www.google.com/search?q=forum+maltraitance+chats&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b

Par avance merci :-)

Le monde changera avec nos exemples, pas avec nos opinions :whistle:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Oct 2018 06:45 #130282 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
ah d'acord, mais avec Duluy et Corax on pourrait s'y tromper... :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Oct 2018 08:53 #130288 par apilolo
apilolo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
moi je trouve que c'est kifkif et bourricot a savoir que la connerie humain n'a aucune limite ! et p'être que sa relève plus des nouvelles pathologies psychologiques de notre société d'aujourd'hui ??

One Love! One Heart! Let's get together and feel all right

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Oct 2018 10:07 #130289 par stf
stf a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Let them all pass all their dirty remarks

There is one question I'd really love to ask

Who has hurt all mankind just to save his own beliefs ?

B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Oct 2018 11:07 #130291 par apilolo
apilolo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
évidement je parle de tous ces extrémistes dictateurs en herbe qui veulent imposer leurs visions des choses à tous !

One Love! One Heart! Let's get together and feel all right

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Oct 2018 13:06 #130292 par Flowfly
Flowfly a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Il faut leur expliquer que l'on peut être bourreau (à l'américaine et des milliers de ruches) ou être en bon échange avec les abeilles. De plus souvent ls vegan manquent de vitamine B12 et vont la chercher longtemps alors qu'il y en a dans le pollen frais! entre l'extrémisme et le marketing qui surf sur la vague, on s'éloigne vraiment du contact avec la nature!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Avr 2019 21:50 #132166 par LOR21
LOR21 a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Bonjour , mon intervention est peut être hors sujet, mais je viens de m'inscrire et en lisant ce "apiculteur bourreau d'abeilles ?" que je trouve totalement décalé quelque part , car apiculteurs ne voudrait rien dire tant il y en a à façon, de l'extensif au super intensif. Je pense néanmoins à Steiner qui de mémoire dans son livre abeilles fournis et guêpes, et ce bien avant la disparition chronique des abeilles, évoquait que l'apiculture était trop souvent de l'élevage intensif, que m^me une centaine de ruche en exploitation n'était pas naturel, et que l'on ne s'en apercevait pas , car les abeilles sont libres, mais que cette intensité de culture apporterait les mêmes problèmes: maladies, nivellement, perte de qualité, batardisation, mort de l'espèce. ..;Le miel est à l'abeille à la base pas à l'homme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Avr 2019 05:11 #132167 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Le lait est a la vache.
Les semences sont a la nature.
Etc...

La totalité de ce qu'on mange est issu de l'exploitation de la nature par l'homme.

La question est surtout : jusqu'où peut on aller.

Et il n'y a pas de bonne réponse.
C'est aux individus formant une société que revient de définir la réponse.
Encore faut-il savoir écouter et mettre de côté nos croyances personnelles et les biais cognitifs qui vont avec.

Si tu veux mon avis internet est de loin la plus mauvaise place pour tenter de le faire...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: apilolo, Matlag, cdsjo, caliméro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Avr 2019 08:14 - 25 Avr 2019 08:16 #132168 par Corax
Corax a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Si les vegans et autres pourfendeurs veulent vraiment aider les abeilles, qu'ils commencent par s'attaquer aux monocultures. Nos abeilles meurent surtout de ne plus rien avoir à manger. Et ça n'est pas en éradiquant les apis que ca leur remplira le ventre.

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas..." Geronimo.
Dernière édition: 25 Avr 2019 08:16 par Corax.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Avr 2019 12:00 #132172 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Les vegan ils se nourrissent de soja cultivé sur les cendres de la forêt amazonienne alors...
et ils préfèrent acheter les sandales en plastoc fabriquées par des gosses cambodgiens sous-payés plutot que des sandales en cuir faites par des artisans du coin !
il n'y a aucune logique écologique dans leur truc, juste du sentimentalisme pour les animaux qu'ils n'ont en général jamais rencontré (à part leur chien et leur chat...)
après evidemment je ne cautionne pas les pratiques d'élevage intensif qui sont des horreurs effectivement mais il peut y avoir des relations homme/animal tout à fait acceptables et même parfois très belles.
et puis l'exploitation de la nature ? on en revient toujours au même : soit on est chasseur-cueilleur soit on exploite la nature d'une manière ou d'une autre, qu'on soit monsanto ou Pierre Rabbhi.
en ce qui concerne les abeilles c'est la même chose : soit on est chasseur de miel dans les arbres façon pygmés, soit on exploite les abeilles en faisant de l'apiculture rationnelle.
est-ce que les abeilles souffrent de l'apiculture ? il faudrait qu'elles sachent parler pour nous le dire...
est-ce que les abeilles déclinent et meurent à petit feu à cause de l'apiculture ? perso je ne le pense pas.
ça me parait toujours un peu malhonnète de pointer du doigt les pratiques apicoles en oubliant l'etat de l'environnement en général. au 19eme siècle et dans la première moitié du 20eme il y avait de l'apiculture intensive (il fallait d'ailleurs produire encore plus intensivement qu'aujourd'hui car le miel ne valait rien...) et les abeilles se portaient très bien.
mais c'est toujours pareil, si on veut vivre sans rien abimer ça demande des efforts et des privations que quasiment personne n'est capable de s'imposer.
j'ai eu la chance de cotoyer dans des endroits reculés du monde, des gens qui vivent au plus proche de la nature, sans aucun confort moderne, avec un bilan écologique vraiment neutre, je met au défi n'importe quel donneur de leçon, vegan ou pas, de vivre comme eux, ne serait-ce qu'une seule année !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean louis cannaud, apilolo, Arpeli, cerise11, gauella

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2019 04:40 #132173 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Et entre chasseur cueilleur et surexploitation, il y a quand même une sacrée marge de manœuvre ou je me trompe?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2019 06:30 #132174 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Nous sommes en net progrès.
Depuis la généralisation de la ruche à cadres, on ne tue plus les abeilles pour récolter le miel.
Au point où on en est, si l'abeille ne produisait pas de miel, l'homme s'en désintéresserait et elle serait sur la même pente que quantités d'insectes dont nous n'avons rien à faire.
Et pour relativiser, quel crédit à accorder à des consommateurs d'herbe (pas d'amalgame) qui pénalisent les ruminants en leur volant la nourriture.
A quand la prochaine mode ?
Si la météo n'était pas si néfaste à la miellée d'acacia, il y aurait de quoi être de bonne humeur avec ce sujet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2019 06:54 #132175 par -Manu
-Manu a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Je viens de lire ce thread, je vais essayer d'équilibrer un poil le débat au risque de me faire taper dessus, sinon chacun y va de son anecdote la plus farfelue.

Je ne suis pas vegan mais j'en côtoie et les échanges avec eux sont très riches malgré ce que l'on pourrait penser, comme pour tout il y a des bons et des c*ns.
Je ne suis pas certains que ce soit un phénomène de mode, à vrai dire j'ai beaucoup de mal avec les dénominations "vegan" "végétarien" " végétalien", il faudrait absolument rentrer dans une case. Ce que je constate c'est que grâce à l'accès à l'information nos modes d'elevage et de consommation bougent profondément et à juste titre.

Concernant le soja soit disant issu de champs déforestés, il faux savoir qu'il sert en (très) grande partie à fournir les élevages ( notamment français ), en tourteaux de soja etc. Pour en consommer moi même, je peut affirmer avec certitude que celui que l'on trouve généralement dans les commerces est, d'une part souvent bio, et produit en france, parfois en Allemagne.

Pour en revenir aux abeilles, le problème c'est qu'il est souvent pris pour exemple une fameuse vidéo d'Américains sur les cultures d'amandiers, qui envoient leurs colonies à la mort et qui finissent par récolter le miel en massacrant leurs abeilles. D'où l'intérêt de dialoguer, mais encore une fois certains connaissent leur sujet.
Par contre certaines choses pourraient les déranger sur des pratiques plus courantes, quand on se dit amoureux des abeilles je peut admettre que l'insémination artificielle, le clippage ou le fait de tuer ses reines tous les deux ans peut avoir du mal à passer.

Mais rassurez-vous l'apiculture est loin d'être leur principale préoccupation, vous avez déjà vu une manif contre l'apiculture ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2019 07:30 #132177 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?

cdsjo écrit: Nous sommes en net progrès.
Depuis la généralisation de la ruche à cadres, on ne tue plus les abeilles pour récolter le miel.
Au point où on en est, si l'abeille ne produisait pas de miel, l'homme s'en désintéresserait et elle serait sur la même pente que quantités d'insectes dont nous n'avons rien à faire.
Et pour relativiser, quel crédit à accorder à des consommateurs d'herbe (pas d'amalgame) qui pénalisent les ruminants en leur volant la nourriture.
A quand la prochaine mode ?
Si la météo n'était pas si néfaste à la miellée d'acacia, il y aurait de quoi être de bonne humeur avec ce sujet.



tout à fait d'accord !
et que dire de ceux qui sans aucune pitié, arrachent des légumes à des plantes qui s'en servent pour essayer de se reproduire tranquillement ? parce qu'en plus,un légume mangeable est un légume tout jeune dont les graines ne sont pas encore viables, donc on leur fou en l'air leur tentative de faire des petits ! quelle horreur !
(ne parlons même pas des pieds de pomme de terre et des carottes et autres betteraves carrément déracinés vifs !!)


et pour les acacias, chez nous c'est très simple, ils se sont pris un coup de -5°C pile poil au moment où les premières pousses commençaient à grandir..... adios amigos...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2019 12:30 #132189 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
A ardecho
Désolé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Avr 2019 05:50 #132192 par mathieua
mathieua a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Apiculteur02 :
Aucun apiculteur ne prend "tout le miel"...

Les seuls abeilles autonomes qui peuvent exister ne font pas de miel...
Pour produire du miel, même en petite quantité, il faut limiter l'essaimage et qu'elles fassent du couvain. Plus de couvain c'est plus de varroas...
...a l'État naturel elles se défendent par l'essaimage naturel et tout un tas d'autres choses...
...mais dans une ruche c'est autre chose....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apiculture 02

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Avr 2019 20:12 #132205 par Apiculture 02
Apiculture 02 a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Merci de votre réponses je suis au courent de tout ça.
Ce que je veut essayer sais d'en vivre tout en essayent de ne pas les nourrir.
J'explique comment je vais essayer de mettre cela en place et sais sur ça que je veut une critique constructive^^

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2019 06:59 - 28 Avr 2019 07:03 #132206 par ardecho
ardecho a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
déjà en vivre en nourrissant c'est loin d'être gagné, mais alors sans nourrir...
ce qui va se passer c'est que les années où la météo, les floraisons, l'humidité des sols, etc... ne permet pas aux colonies de se développer correctement au début du printemps, et bien tu ne récoltera rien derrière si tu n'a pas nourris car les miellées qui arriveront pendant la saison serviront juste à ce que tes abeilles soient rassasiées, qu'elles batissent des cires et que les colonies grossissent.
de même, si tu ne nourris pas à l'automne et que c'est la sécheresse ou une longue période de mauvais temps, tu perdra beaucoup de ruches en hiver et aussi beaucoup qui passeront mais arriveront très faibles au printemps (et donc pas de récolte derrière).
on ne nourris jamais de gaieté de coeur, mais pour avoir des colonies en état de produire.
il me semble que tu sous-estime la difficulté de produire une récolte. il faut des colonies très fortes, une floraison intense et une météo favorable.
si on ne réunit pas tout ça, on a des récoltes médiocres qui ne permettent pas de rentabiliser une exploitation.
mettre des ruches en sédentaire dans la campagne et attendre que les hausses se remplissent sans aider les abeilles, ça marche les années où la météo est top du top toute la saison (et encore, si ta campagne a une flore riche et variée...) le reste du temps tu ne récoltera pas grand chose, voire rien du tout.
et la solution consistant à leur laisser beaucoup de miel, ben dans ce cas là c'est beaucoup de miel à vendre en moins... et si tu garde une partie du miel pour le redonner au cas où la météo serait vraiment mauvaise, là tu prend le risque de transmettre des maladies qui sont présentes sous forme de spores dans le miel. tu prend aussi le risque de déclencher des pillages car nourrir au miel en période de disette rend les abeilles très agressives et peut provoquer un vrai massacre !
Dernière édition: 28 Avr 2019 07:03 par ardecho.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2019 07:59 #132210 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Je vais essayer d'être constructif.
Tu vas peut être arriver à vivre dans les conditions que tu souhaites parce que cette pratique va avoir pour conséquence une non production de miel avec pour conséquence un non revenu et l'intervention de la collectivité pour t'aider à survivre.
Dans ce métier, il y a déjà bon nombre de "professionnels" qui n'y arrivent pas même en nourrissant (mévente, production insuffisante, endettement, etc...
Il est impossible de dégager un revenu moyen de l'apiculture si on ne coche pas toutes les cases, et le nourrissement de la colonie lorsqu'elle en a BESOIN est incontournable.
Il n'est même pas certain qu'elles ne soient pas en difficulté à un moment donné sans leur prendre de miel, selon les régions et les périodes.
Des centaines de personnes amateurs ou pro se lancent dans la conduite de ruches chaque année en pensant révolutionner les pratiques ou ne tenir aucun compte de ce que l'homme fait depuis la domestication de l'abeille comme si les anciens cultivaient l'incompétence.
Il y a toujours des choses à tenter d'améliorer mais il y a des incontournables.
Pour prendre le problème par le bon bout et dans l'ordre:
Quel salaire comptes tu te verser pour vivre ?
A partir de là combien de miel dois tu produire pour arriver à ce résultat ? en tenant compte des investissements, et du coût de fonctionnement.
Une fois ce chiffre obtenu, combien de ruches faudra t il conduire pour y arriver.
Parce que moins on prélève de miel à la ruche et plus il faut de ruches pour arriver à un résultat identique.
En apiculture, comme ailleurs, il y a des gens intelligents et réfléchis ; il y a aussi des gens qui abusent, le nourrissement est incontournable, ce n'est pas une doctrine, c'est une adaptation à un état des lieux.
Dans ce domaine, le tout est la juste mesure : nourrir pour passer un cap difficile, pour faire produire du miel à partir d'une colonie qui est en bonne santé et non pour faire du miel à partir de succédanés.
Dés l'utilisation de la ruche à cadres on a donné du sucre aux abeilles alors qu'à l'époque il n'y avait pas d'argent et que cela représentait une dépense, mais il fallait que les abeilles passent l'hiver.
Depuis, les choses se sont beaucoup compliquées et il faut quelquefois intervenir même en cours de saison, chose inimaginable il y a quarante ans à mes débuts.
Pour ne pas nourrir les abeilles, il faut ne placer hors contexte économique, et même, ne pas aimer les abeilles car sans nourrissement elles sont en danger ; nous sommes largement responsables de cette situation certes, mais la conséquence est que maintenant, l'abeille ne peut plus se passer de nous et nous ne pouvons pas nous passer d'elles.
Ceci écrit, je comprends tout à fait ton point de vue et j'y adhèrerai si c'était possible, je fais partie de ceux qui ont été vers le nourrissement à reculons pensant faire des économies et par culture, hélàs, il a fallu mettre la main à la poche et changer de stratégie pour survivre.
Ceci était un avis constructif, rien de plus ; c'est le terrain qui va convaincre, le terrain, toujours le terrain ; et si les idées ont une valeur, c'est le terrain qui le dira.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mathieua, thierry26/07, ardecho, cerise11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2019 18:24 #132221 par Apiculture 02
Apiculture 02 a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
je vous remercie du temps que vous m'avez accordé et malheureusement peut être que je me menti à moi même le nourrissement si je n'ai vraiment pas le choix j'irais mais j'irais vers le moins néfaste.
Désolé j'ai vraiment du mal avec ça.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2019 05:32 - 29 Avr 2019 05:33 #132222 par thierry26/07
thierry26/07 a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Apiculture02,

L'apiculture ne se résume pas à nourrir (ou pas ) les abeilles.Je pense que dans quelques années tu comprendras le sens des citations ci-dessous



ardecho écrit: il me semble que tu sous-estime la difficulté de produire une récolte.

cdsjo écrit: Des centaines de personnes amateurs ou pro se lancent dans la conduite de ruches chaque année en pensant révolutionner les pratiques ou ne tenir aucun compte de ce que l'homme fait depuis la domestication de l'abeille comme si les anciens cultivaient l'incompétence.

Dernière édition: 29 Avr 2019 05:33 par thierry26/07.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mai 2019 06:49 #132350 par cdsjo
cdsjo a répondu au sujet : Apiculteurs, bourreaux d'abeilles ?
Ce n'est pas tout à fait le sujet que j'ai voulu initier.
Certains qui ont l'écoute des médias puisqu'ils font le buzz, prônent la non consommation de miel avec l'argument qu'il provient de l'élevage d'animaux "sous entendre avec de la maltraitance".
Donc il s'agit de jeter un regard sur notre conduite des colonies pour appréhender si nous faisons souffrir nos abeilles.
Pour pouvoir se déterminer, il faut comparer la vie d'une colonie d'abeilles à l'état sauvage "le plus difficile étant d'en trouver" avec la vie d'une colonie domestiquée par l'homme.
Il s'agit pour nos détracteurs de faire un parallèle avec l'élevage d'autres animaux pour assimiler nos pratiques avec des images très perturbantes d'animaux menés à l'abattoir ou vivant en concentration.
Je ne m'étais jamais posé la question en me disant qu'étant heureux avec mes abeilles, elles aussi l'étaient, du moins n'avaient t'elles pas à pâtir de mon action sur elles.
La question posée, sans tabou, presque sans parti pris, je me suis rassuré : mes abeilles n'ont pas la vie des poules pondeuses, pas de miel sans liberté, liberté de travailler certes, mais liberté quand même ; et il n'est possible de récolter qu'avec des colonies en bonne santé;
Tout ce qui nous est possible va dans ce sens, de belles abeilles, en bonne santé, pour faire du bon miel, pour elles et pour nous.
Alors certes, la colonie sauvage n'est pas déplacée et ne subit pas certaines contraintes mais comme personne ne s'occupe de leur santé, elles périclitent au point d'être devenues rarissimes.
Personne ne niera que l'homme domestique les abeilles dans un intérêt économique ; j'argumenterai que pour que cet intérêt persiste et quoiqu'on en dise il y a un parallèle avec un certain respect de l'abeille.
Pour terminer,à l'heure où on nous rebat les oreilles "à juste titre" avec la biodiversité et la disparition des insectes pollinisateurs, il est heureux qu'il y ait des apiculteurs professionnels qui s'échinent à faire vivre des abeilles en bonne santé et des amateurs éclairés qui font de même assurant par leur action une pollinisation qui représente la vie sur la planète, y compris celle de ceux qui voudraient les voir disparaître (les apiculteurs).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ardecho

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.161 secondes
Propulsé par Kunena