× Soyez constructifs et... courtois ! Par avance merci pour les apinautes qui dialoguent avec vous ou qui simplement vous lisent :-)

file Pheromone vespa velutina

Plus d'informations
08 Jui 2012 07:44 #46384 par jeff24
jeff24 a créé le sujet : Pheromone vespa velutina
Bonjour ,est ce que quelqu'un est au courant des avancés sur la recherche de cette pheromone,ou en est on ?il y a t 'il vraiment des gens qui cherchent ?qu'elle sont les difficultés ? merci

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Oct 2013 20:31 #63305 par Quiricou
Quiricou a répondu au sujet : Re: Pheromone vespa velutina
Je trouve dommage de voir ce sujet resté sans réponse.
Denis Thiery de l'INRA de BORDEAUX et son équipe recherche une phéromone spécifique à Vespa Vélutina depuis quelques années. Quelle phéromone??
Sexuelle? On ne sait pas où s'effectue la fécondation des futures fondatrices. Il est fort probable que la fécondation s'effectue à l'intérieur de la colonie, ce qui compliquerait cette voie de recherche.
Les fondatrices en recherche d'un site de nidification, n'ont aucun intérêt à émettre une quelconque phéromone.
Une voie intéressante peut être la phéromone de "marquage" appelée phéromone cuticulaire qui permet aux frelons de marquer une zone de nourriture afin d'y attirer les autres ouvrières de la colonie.
Pour ceux qui en ont déjà fait l'expérience, un piège vidé de ses frelons morts n'a pas besoin d'être réapprovisionné en appât, le marquage cuticulaire fait le reste.
La phéromone fait donc le reste certes ..... mais elle ne fait pas tout puisque devant les planches, les ouvrières en quête de protéine continuent leur prédation.

Je pense personnellement qu'une solution pourrait venir un jour de cette voie.
Un appât protéiné imprégné de cette phéromone cuticulaire (le rendant spécifique au frelon à pattes jaunes) contenant un inhibiteur de croissance, destiné aux larves de la colonie.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Oct 2013 21:11 #63310 par Savélitch
Savélitch a répondu au sujet : Re: Pheromone vespa velutina
C'est intéressant cette remarque sur la phéromone du vespa. Nous sommes plusieurs à y penser en ce moment.

Comme j'ai piègé pas mal de frelon et en ai raquetté d'autres. Je les ai fait sécher.
10 jours plus tard, je les ai moulu. La mixture a dégagé une très sale odeur,
Dans les pièges ad hoc, j'ai déposé un peu de mixture pensant attirer le prédateur.

résultat ? au bout de 6 jours : Je ne sais que penser.
Au rucher, durant septembre, j'avais une escouade de 3 ou 4 frelons toutes les 3 mn.
Hier, au bout de 6 jours donc, 3 frelons en 1 heure. Je ne comprends pas. Je me suis dit que j'avais bien assécher le nid. Mais,

Aurai-je fait un repellant ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Oct 2013 07:38 - 07 Oct 2013 07:40 #63315 par Quiricou
Quiricou a répondu au sujet : Re: Pheromone vespa velutina
Un repellant (répulsif) je ne pense pas car les pièges régulièrement vidés au sol, les cadavres continuent à susciter leur curiosité... "quand ils sont frais" car la protéine dégradée .. ça pue un peu en effet.
Pour ce qui est des variations observées dans le degré de prédation dans le temps, on a quelques pistes avec le recul.
1) Si avec assiduité, on raquette tout ce qui se présente devant les planches, on peut au bout d'un certain temps couper l'information de la source de nourriture pour la colonie. Le piégeage passif y contribue aussi. Bien entendu, ça ne dure pas.
2) La colonie prédatrice a peut-être été tellement mise en difficulté par le manque d'effectif (rivalité, raquette, piège, prédation naturelle) qu'elle s'est éteinte... ou simplement mise en retard, elle redémarre plus tard et c'est reparti.
3) La colonie prédatrice peut avoir été détruite à l'insu de l'apiculteur, voisin distant, on observe un "trou dans la prédation".
4) Des colonies lointaines montant en puissance étendent le champ de leur prospection et arrivent au rucher plus tard en saison. On observe alors une forte montée en puissance que rien ne semble alors pouvoir arrêter compte tenu de l'effectif, ni piège ni raquette.
5) La météo et l'heure de la journée jouent également. Trop chaud trop froid, ils ne sont pas trop présents. Ils semblent préférer le moment de midi et la fin d'après midi.
6) Certains disent qu'ils préfèrent les colonies faibles, c'est une erreur, ils apprécient les colonies très fortes, leurs possibilités de capture sont beaucoup plus faciles.

Et comme on ne sait pas tout, j'ajouterai ... etc ;)
Dernière édition: 07 Oct 2013 07:40 par Quiricou.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Oct 2013 20:06 #63392 par Savélitch
Savélitch a répondu au sujet : Re: Pheromone vespa velutina
Oui, bien, bon je les attends de pieds fermes.

Un type avait dans son cerisier créer l'arrêt de prédation de ses cerises par les étourneaux. IL avait placé un cadavre d'étourneau sur la plus haute branche du cerisier.

Les vols d'étourneaux se sont arrêtés du jour au lendemain. CQFD. Mais rien de comparable avec le Vespa.
a+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.177 secondes
Propulsé par Kunena