Imprimer

Une ruche dans le jardin  “10” bonnes raisons de franchir le pas
par Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica

avec l'aimable autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs

C’est décidé, ce printemps j’installe une ruche dans le jardin ! Mes fruitiers profiteront de la pollinisation, nous aurons un peu de miel pour la famille voire plus, comme du pollen et de la propolis, mais surtout nos abeilles seront une source de découvertes extraordinaires pour les enfants. Rien de tel qu’une ruche pour développer la curiosité de nos petites têtes blondes. Leur rythme de vie deviendra un peu plus harmonieux avec les saisons, ce dont ils ne profitent pas actuellement le nez collé sur leurs écrans. Bien entendu, il y a des règles à respecter (A&F n° 732). Des abeilles dans le jardin, ce n’est pas aussi anodin que des poules ou des lapins. Tenez compte du voisinage et tout se passera bien. Maintenant que tout est en règle, profitez pleinement de votre ruche.

Etape n°1

Rien de mieux pour un enfant que de tremper le doigt dans un rayon de miel frais, aux arômes incomparables.

L’émotion de notre première récolte est pour toujours gravée dans notre mémoire.Si cet événement a lieu en présence des enfants, c’est le bonheur.

L’autosuffisance en miel pour la famille est une grande satisfaction.De plus, notre miel est « toujours » le meilleur.

ruche jardin 1

Etape n°2

Votre ruche peut vous offrir plus que du miel.

Si vous avez la chance d’être dans une zone « propre », pas trop affectée par l’activité humaine et industrielle, le pollen est un complément alimentaire d’exception.

Conservez-le tout simplement au congélateur.

Cette récolte printanière vous permet également de suivre l’évolution des floraisons en observant les différentes couleurs des pelotes de pollen (Abeilles et Fleurs n° 729).

Etape n°3

Toute la flore environnante, et plus particulièrement vos arbres fruitiers, et ceux de vos voisins, profiteront de la pollinisation par vos abeilles.

Certains apiculteurs professionnels louent leurs ruches aux arboriculteurs ou producteurs de semences pour justement assurer une bonne pollinisation.

Les récoltes s’en trouvent augmentées en quantité et qualité.

Une fleur de pomme bien fécondée donnera un fruit parfaitement développé, se conservera plus longtemps et sera plus riche sur le plan gustatif.

Etape n°4

Vos abeilles sont des indicateurs biologiques particulièrement sensibles.

C’est un signe de bonne santé de votre environnement quand elles se développent bien et produisent bien.

Informez vos voisins sur le rôle pollinisateur de vos abeilles et offrez-leur un pot de miel.

Sensibilisez-les aux risques de mortalité s’ils utilisent trop de pesticides.

Etape n°5

Ouvrir une ruche lorsqu’on débute, c’est aussi la satisfaction de surmonter ses craintes, voire une phobie en manipulant un insecte réputé dangereux.

Pensez quand même à prendre toutes les précautions nécessaires, surtout pour votre entourage (A&F n° 724).

            Etape n°6

La ruche dans le jardin permet également de développer la curiosité de nos petites têtes blondes.

Débarrassez les abeilles d’un cadre de couvain, provoquez la naissance d’une abeille ouvrière après avoir déchiré l’opercule et vous observerez leur regard émerveillé.

La ruchette d’observation vitrée, composée d’un seul cadre, permet également aux enfants d’observer nos abeilles sans risque.


Le saviez-vous ?
La production de 80 % des espèces cultivées en Europe dépend directement de la pollinisation par les insectes, en particulier les abeilles. Les estimations actuelles chiffrent la valeur de la production agricole européenne des pollinisateurs à environ 15 milliards d’euros.

Conseil
Nos abeilles ne sont pas les seuls pollinisateurs. On a recensé plus de 20 000 espèces d’abeilles sauvages, la plupart sont solitaires et ne piquent pas. Vous pouvez donc installer des « hôtels à insectes » dans le jardin. Ils sont composés de petits tubes genre bambou où les andrènes et autres osmies viennent se reproduire.

Pour en savoir plus
Hôtels à insectes : http://arthropologia.org et http://urbanbees.eu
« Bien se protéger au rucher », Abeilles et Fleurs n° 724.
« Mes abeilles et la loi », Abeilles et Fleurs n° 732.

Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica

Ce site utilise les cookies pour faciliter la navigation. Aucun traçage à but commercial :-)