Imprimer

SNA
Avec l'aimable autorisation de la revue du SNA - Abonnez-vous à l'Abeille de France

Trichogrammes dans la lutte contre la fausse teigne (2000)
Franz Bollhalder

Les fausses teignes (Galleria mellonella et Achroia grisella) sont les principaux insectes nuisibles qui, en apiculture, doivent être combattus chaque année tout en essayant de minimiser les pertes matérielles et financières. En plus de l'emploi problématique du dichlorobenzol, il existe d'autres méthodes qui permettent de lutter contre les teignes sans laisser de résidus toxiques ou porter préjudice aux abeilles.

Les Trichogrammes : une Nouvelle Solution Biologique
En 1997, la maison Andermatt Biocontrol AG avec l'aide de 12 apiculteurs, a pu tester l'usage de trichogrammes comme nouveaux agents de lutte biologique contre les fausses teignes. Depuis longtemps déjà, les trichogrammes sont utilisés dans les cultures de maïs pour lutter contre la pyrale du maïs. Il s'agit de minuscules guêpes qui ont la capacité de parasiter les oeufs de différentes teignes. En se déplaçant sur les oeufs des teignes, les femelles trichogrammes reconnaissent les oeufs susceptibles d'être parasités. Au moyen d'un ovipositeur, elles introduisent dans chaque oeuf de teigne un de leurs propres oeufs. Plus tard, des oeufs de teigne parasités sortiront des larves de trichogramme au lieu de larves de teigne. L'idée d'utiliser cet agent auxiliaire dans les armoires à cadres pour lutter contre les fausses teignes nous vient d'Allemagne où les premiers essais ont été menés avec succès en 1996.

Recherche 1997
Entre début juin et fin août 1997, on a procédé chez plusieurs apiculteurs suisses à 5 lâchers de trichogrammes à raison d'un lâcher toutes les trois semaines. Dans les armoires à cadres, les trichogrammes ont été introduits sous forme de pupes collées sur un petit carton.

D'après les essais, cette méthode s'est avérée efficace. Dans 7 des 12 ruches testées, les teignes ont été éliminées sans conséquence néfaste pour les cadres. Dans la plupart des cas, les ruches présentaient initialement un haut taux de fausse teigne. En ce qui concerne les 5 autres ruches, on a observé après traitement un très petit nombre de larves de teigne.

Dans un cas seulement, le traitement s'est montré très peu efficace. La ruche n'avait pas été fermée correctement et les trichogrammes s'étaient échappé peu de temps après l'éclosion, attirés par la lumière. Les trichogrammes ne luttent que contre le stade oeuf des teignes. Il faut donc bien faire attention lors du stockage des cadres et contrôler régulièrement la présence de larves de teigne. Les fonds blancs utilisés pour compter la chute naturelle de varroas font très bien l'affaire. Il suffit de les placer sous les cadres et de vérifier si des fèces noires sont déposés. Si c'est le cas, il faudrait envisager d'utiliser un traitement complémentaire comme le B401 (solution de Bacillus thurigiensis) afin d'éviter la multiplication des teignes.

Conclusions des Essais
Les essais réalisés ont démontré que les trichogrammes peuvent combattre efficacement les teignes dans les armoires à cadres. Pour cela, il est important de respecter les points suivants :

Avantages que présentent les trichogrammes dans la lutte contre les teignes :

Pour traiter une double armoire à cadres (volume maximum de 0,8 m3), il faut effectuer 6 lâchers de trichogrammes (450 à 500 trichogrammes par lâcher). Le premier lâcher se fait vers la mi-mai (21e semaine du calendrier), suivi de 5 autres à intervalles de trois semaines. Par rapport à l'année précédente, il a été jugé préférable de procéder à 6 lâchers au lieu de 5. Cette précaution est particulièrement importante pour les régions chaudes de Suisse où la saison des teignes dure plus longtemps. Dans tous les cas, cela permet un contrôle plus efficace des fausses teignes.

Où se procurer les trichogrammes ?
Un programme payant trichogramme peut être commandé auprès de la maison Andermatt BIOCONTROL AG (Unterdorf, 6146 Grossdietwil). Le programme comprend 6 envois de trichogrammes sous forme de pupes collées sur un carton (450-500 trichogrammes par envoi). Au moyen de 6 formulaires de livraison, vous choisissez les 6 semaines de livraison qui vous conviennent entre le 18 mai et le 13 septembre en respectant un intervalle de 3 semaines (2 ou 4 semaines sont aussi possibles en cas d'empêchement).
Franz Bollhalder

Ce site utilise les cookies pour faciliter la navigation. Aucun traçage à but commercial :-)