Imprimer

Mais où est la reine ?
par Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica

avec l'aimable autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs

Pas facile de trouver la reine lorsqu’on débute en apiculture. Même le professionnel, après plusieurs années de pratique, doit parfois appliquer des méthodes radicales pour la localiser. Il y a bien quelques astuces, mais la réussite n’est jamais assurée. On est amené à chercher la reine pour la marquer, la renouveler, pour certaines opérations d’élevage ou bien encore pour faire des divisions sans utiliser de grille à reine. Cette recherche est plus ou moins facile selon la race de vos abeilles !

Etape n°1

Si vous en avez la possibilité, recherchez votre reine en pleine journée, lorsque le maximum de butineuses sont au travail.

Vous faciliterez ainsi l’opération, car une bonne partie de la population se trouve à l’extérieur de la ruche.

Certains apiculteurs travaillent face à l’entrée de la ruche pour que les butineuses de retour restent derrière l’opérateur.

ou est reine 1 

Etape n°2

Placez-vous dos au soleil.

En effet, cet éclairage naturel derrière vous facilitera le repérage de la reine.

Retournez régulièrement votre cadre afin d’éviter que de petites grappes d’abeilles se forment et tombent dans l’herbe.

En général, la reine fuit la lumière et se réfugie souvent sur les bordures ou derrière le cadre.

 
Etape n°3

Enfumez le moins possible.

Un excès de fumée affole la reine qui se réfugie parfois au fond de la ruche, sur les parois, c’est-à-dire loin des cadres de couvain où elle se trouve généralement.

Veillez à ce que la fumée reste bien froide pour ne pas maltraiter les abeilles.

ou est reine 3 

Etape n°4

Après avoir légèrement enfumé l’entrée de votre ruche et retiré le couvre-cadres, sortez un cadre de bordure.

Ensuite, plongez directement dans le nid à couvain : c’est là où la reine pond que vous aurez le plus de chances de la localiser.

Si vous utilisez des cadres de type « Hoffman », le décalage de ceux-ci après avoir retiré celui de bordure se fait très facilement par glissement.

allume enfumoir 2 

Etape n°5

Au cours de ces manipulations de cadres, prenez soin de rester au-dessus de la ruche, ou au-dessus de la toiture retournée, afin de ne pas perdre la reine dans la végétation.

Si la reine est marquée d’une petite tache de peinture, bien sûr l’opération de repérage sera largement facilitée.

D’où l’importance du marquage des reines au moment de l’introduction, ou même plus tard.

abeilles loi 5 
            Etape n°6

Si tout a échoué malgré ces conseils, et qu’il vous faut absolument la trouver, vous pouvez toujours filtrer la colonie à travers une grille à reine.

Placez une hausse bâtie sur la ruche puis recouvrez, enfumez et tapotez le corps (cf. méthode de récolte des paquets d’abeilles).

Une fois la colonie montée, intercalez la grille à reine et faites redescendre la population en enfumant par le haut.

Ainsi, vous trouverez la reine bloquée par la grille.

 ou est reine 6


Précaution
L’excès de fumée pendant une visite de ruche peut entraîner ce que l’on nomme en jargon d’apiculteur « l’emballement » de la reine. Les ouvrières ne reconnaissant plus les phéromones de leur reine (masquées par l’odeur de la fumée) finissent par la tuer.

Astuce
Si l’objectif est de supprimer la reine en vue de l’introduction d’une jeune, vous avez toujours la possibilité de secouer toute la colonie à l’écart du rucher. Le poids d’une reine en ponte ne lui permettant pas de regagner la ruche, elle est de fait éliminée.

Nouveauté
On trouve maintenant dans le commerce apicole le système « Apinaut » basé sur l’aimantation. La reine est équipée d’une petite pastille métallique. Lorsqu’on souhaite la capturer, il suffit d’approcher un stylo aimanté près de la reine qui vient se coller dessus. En aucun cas ce système ne permet de localiser la reine, mais facilite les manipulations.

Conseil
Si, après avoir feuilleté tous les cadres, votre recherche est vaine : plutôt que d’insister, il est préférable de refermer la ruche et de revenir une heure après, une fois le calme de la colonie retrouvé.Pour en savoir plus : « Marquage et “clippage” des reines », Abeilles et Fleurs n° 717, juin 2010

Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica