Imprimer

logo anercea

Cela fera quarante ans en Février prochain, que Charles GOETZ et quelques passionnés se sont lancés dans l’aventure de la création d’une Association dédiée entièrement à l’élevage et la sélection de l’abeille.

Bien sûr les débuts furent difficiles car les buts l’étaient également : être le trait d’union entre les éleveurs, les scientifiques, les C.E.T.A, intervenir dans la formation, inviter des intervenants nationaux comme étrangers, vulgariser à tous les niveaux fut un travail de longue haleine mais combien passionnant pour les apiculteurs qui y ont participé.

Les stages ou conférences furent souvent le seul lieu où l’on pouvait trouver une information qui permette d’asseoir les bases pratiques d’un cheptel rentable.

Bien sûr, nous ne sommes plus en 1979, et comme il appartient toujours aux anciens de regretter le passé, on garde un souvenir ému des temps héroïques ou l’on pouvait s’enfermer à 30 pendant 3 jours dans une salle pour épuiser un sujet comme les « Nucléis ».

Le bulletin n’est plus tiré à la «Ronéo » par un bénévole (pas vrai Guy Dronet !!) C’est une belle revue et surtout, l’ANERCEA a grandie, elle est devenue l’interlocutrice incontournable en matière d’élevage et de sélection de l’abeille.

Pour ma part, je souhaite qu’elle continue, comme par le passé à mettre l’accent sur les méthodes d’élevage européennes ; vous savez bien ! celles qui privilégient la qualité des Reines par rapport à la quantité… car pour nous apiculteurs « ANERCEISTES » (pardonnez le néologisme !) la Reine ne sera jamais un produit bas de gamme mais plutôt le résultat d’une sélection rigoureuse pour obtenir la meilleure en perfectionnant toujours.

Peut-être qu’aujourd’hui avons-nous trop d’informations, et il apparaît difficile de faire le tri dans le domaine spécifique qu’est l’élevage de Reines, mais le fil conducteur de notre recherche doit rester l’obtention d’une Reine de qualité, c’est le gage d’une réussite en
Apiculture.

Il me reste à remercier tous ceux qui ont oeuvrés pour la réussite de l’ANERCEA ; ceux que j’ai connus bien sûr et qui sont ou ne sont plus... Mais aussi tous les autres que je ne connais pas mais qui travaillent dans le même sens pour une ANERCEA forte et indépendante.

Gilles PRADIER ancien président