Imprimer

 

 

      varroatose iran 1

La varroatose en Iran (2006)
Reza Shahrouzi, P.O. Box 34185-451, Qazvin - Iran Tél. : +98 281 33 38 00 3 - Fax : +98 281 22 27 14 4

L'acarien Varroa destructor est un parasite bien connu des apiculteurs, car il est actuellement la première cause de mortalité d'Apis mellifera au niveau mondial. En Iran, il est apparu dans les années 80. Il y a donc maintenant plus deux décennies que nous sommes confrontés à ce problème .Depuis l'apparition de la varroatose, la recherche a beaucoup évolué dans les moyens de lutte mis en oeuvre. Cela a permis notamment la mise au point de plusieurs produits de traitements ayant reçu une homologation (AMM). Le récent problème de la résistance du parasite au fluvalinate, qui se s'est manifesté aussi bien en Iran qu'à l'étranger et qui a conduit à d'importantes mortalités de colonies dans le monde, nous a amené à faire une recherche sur les nouveaux produits proposés sur le marché.

La lutte contre Varroa destructor
Le Ministère de l'Agriculture Iranien a engagé des dépenses importantes pour lutter contre le parasite. Il a notamment acheté de nombreux produits anti-varroa à différentes Firmes (Ciba- Geigy, Bayer, Sandoz, Farma-Kachim, Alvetra, Vita Europe, Elanco). Ce qui a permis de tester l'efficacité des différents types de traitements et leur mode d'action sur parasites : par inhalation (fumigation), par absorption (action systémique) ou par contact. Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau suivant :

varroatose iran t 

Conclusion
La varroatose est une maladie grave. Il faut apprendre à vivre avec elle. En ne conservant dans les ruchers que des colonies fortes, en changeant systématiquement les reines tous les deux ans, en développant des reines sélectionnées pour la résistance aux maladies, on arrive à maîtriser le grave problème de la varroatose. Quand les ruches sont fortes et populeuses, Varroa destructor ne les fait pas périr. A partir de 1996, l'Apistan laissent supposer le développement d'un important phénomène de résistance de varroa à ce pyréthrinoïde. On peut supposer que les raisons principales de la création de cette résistance sont les suivantes.

varroatose iran 3

L'utilisation du thymol s'est développée ces dernières années avec l'Apilifevar, le Thymovar ainsi que l'Apiguard .J’ai déjà testé l'Apiguard entre les année 2000 et 2004 et étudié de nombreux documents apicoles publiés à travers le monde. Un des avantage, c'est d'être un produit naturel, peu toxique pour l'homme. Aucune résistance du parasite vis-à-vis du thymol n'a encore été 'rapportée. Les inconvénients d'Apiguard sont les suivants :

On notera que l'Apiguard est inefficace contre Acarapis woodi agent de l'Acariose des trachées. Par contre, le menthol ainsi que l'acide formique sont efficaces, comme nous avons eu l'occasion de le tester, sur 4 foyers en 2001 et 2002 dans le département de Gillan (nord d'Iran).

Bien que nous abordions le 21éme siécle, Varroa destructor reste sans doute pour plusieurs années encore l'un des principaux agents d'affaiblissement du cheptel apicole.

Bibliographie