Topic-icon Eurofrelon

Plus d'informations
il y a 2 semaines 4 jours #118589 par thierry84
j'ai reçu ça:Bonjour !

Nous développons un projet de recherche européen INRA-CNRS dont l’objectif est d’étudier la dispersion du frelon asiatique (Vespa velutina) prédateur de nos abeilles. Cet envahisseur est une menace directe pour l’apiculture et la biodiversité, et il se répand à une vitesse dramatique à travers l’Europe, depuis la France, vers l'Espagne, L'Italie, Le Portugal, L'Allemagne, la Belgique et le Royaume Uni… Pourquoi cette dispersion est-elle si rapide? Le frelon est-il en train d’évoluer? Peut-on réguler ce phénomène?

Pour répondre à ces questions, nous sollicitons votre participation afin de constituer une banque de reines de frelons capturées à travers l’Europe : ce printemps (mars-mai 2017). Capturez et envoyez-nous les reines de votre région ! Nous rembourserons les frais d’envois de chaque participant et vous tiendrons au courant des avancées de cette étude.

Nous vous invitons à diffuser cet email à un maximum de vos contacts défenseurs des abeilles et de la biodiversité.
Merci par avance pour votre participation !

Pour plus d’informations sur le projet et les modalités d’envoi, visitez notre site internet sites.google.com/site/eurofrelon/home !

Apicalement,

Juliette Poidatz, Denis Thiéry (INRA Bordeaux)
Antoine Wystrach, Cristian Pasquaretta, Tamara Gomez-Moracho, Mathieu Lihoreau (CNRS Toulouse)

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

je n'ai pas vu passer l'info sur le forum.Si ça fait doublon ,ne pas hésiter a supprimer
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Khristine

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 4 jours #118595 par gallus
Merci, très intéressant

Un avion passe dans le ciel
Les abeilles butinent les fleurs de lierre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours - il y a 2 semaines 1 jour #118648 par Khristine
Tout ce qui peut être mis en œuvre pour comprendre et contrer les V V doit être appuyé !
Merci pour ce partage!
Dernière édition: il y a 2 semaines 1 jour par Khristine.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours - il y a 2 semaines 2 jours #118653 par gfass
Oui mais!
Pour ceux qui essaient de suivre, non pas la progression du frelon le MNHN s'en charge, mais la position des "officiels" et apparentés en matière de lutte contre le frelon à pattes jaunes, je relève une certaine incohérence pour ne pas dire une belle cacophonie.
Le MNHN (Musée National Histoire Naturelle) via son prolongement l'INPN ... voir le contexte inpn.mnhn.fr/accueil/presentation-inpn préconise de ne pas piéger les fondatrices au printemps. Il est largement relayé dans cette recommandation par de nombreux organismes non officiels et autres associations impliquées dans l'étude et la connaissance des "insectes". Tous estiment que ce réflexe est pire que le mal et particulièrement néfaste à l'entomofaune.
Alors, je m'étonne, d'observer un appel au piégeage avec moult conseil par des organismes qui devraient, à mon avis accorder leurs violons.
Les FREDON et FDGDON qui sont on le rappelle ""La Fredon est reconnue organisme à vocation sanitaire (OVS). C’est la structure opérationnelle chargée d’intervenir avec l’État dans la surveillance, la prévention et la lutte contre les organismes nuisibles aux végétaux au titre du Code rural.""
L'INRA et le CNRS appellent à un piégeage de prélèvement en vue d'une étude ayant pour vocation "comprendre les adaptations génétiques et morphologiques qui favorisent leur expansion afin de réguler les populations plus efficacement". Le très bon article de Biofutur joint nous dit-on!! Oui excellent mais il n'est pas favorable au piégeage de printemps.

Personnellement, j'aurais bien vu cette demande d'aide au prélèvement comme une action ponctuelle dérogeant à la position nationale du MNHN. De même il serait bien que l'INRA profite de cette campagne pour s'informer sur les dégâts collatéraux causés par le piégeage sur Vespa crabro qui jusqu'à preuve du contraire était le seul à s'opposer à la pénétration du frelon asiatique dans notre pays.

Et pour ceux qui savent.... Si on peut m'expliquer comment, le fait de comprendre les adaptations génétiques et morphologiques de l'espèce de nature à favoriser son expansion peut nous permettre de réguler les populations plus efficacement. L'an dernier, l'Université de Limoges nous annonçait que l'appauvrissement de sa génétique allait précipiter son déclin...

Tout cela manque un peu de sérieux... Mais si c'est pour faire une thèse de plus dont il nous faudra payer pour connaître le contenu et bien allons y!!

Un Gfass pas content... lol!

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)
Dernière édition: il y a 2 semaines 2 jours par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours - il y a 2 semaines 2 jours #118654 par Apinoires

Khristine écrit: Tout ce qui peut être mis en œuvre pour comprendre et les contrer les V V doit être appuyé !
Merci pour ce partage!


Oui mais donc et même si ça risque sans doute encore de ne pas faire plaisir à Gfass, juste une question à 2 balles ?
(à cette époque) une tempête comme cette nuit chez moi ou ça va faire de gros dégâts (à constater demain aux infos) pour les quelques nids "précurseurs" signalés l'année dernière Bouches du Rhône et var, avec ce très fort vent, si les nids se décrochent pour se faire projeter au diable vert, c'est bon pour nous pour lutter ou au contraire ça va favoriser les frelons ?

Si pour une fois le vent servait à quelque chose et devenait intéressant, (car à part soulever les jupes des jolies filles) ??
Dernière édition: il y a 2 semaines 2 jours par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours #118655 par gfass
Ho! Pinaise... Apinoires dans le doute, c'est tellement rare.... Deux balles, non pour toi c'est gratos. :)
Les nids primitifs ou primaires selon les écoles ne sont jamais dans les arbres. La fondatrice commence toujours son nid à l'abri. Si l'abri lui convient la colonie va à son terme sans délocalisation. Au moindre truc, bruit, chaleur, ombre portée, exiguïté, au mois de juillet à peu près.... la colonie délocalise sa position et généralement rejoins les frondaisons... Et là, même ton mistral ne décrochera pas le nid... re lol! ;)

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours #118657 par thierry84
le vent est il un facteur limitant à la propagation du VV? Dans son pays d'origine ,occupe-t-il tout le territoire ou certaines zones sont exemptes et en connait on les raisons si c'est le cas?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours #118658 par Apinoires
Ouais, mais j'avais pourtant souvent entendu dire qu'on supposait que le climat très sec et les épisodes fortement venté faisaient partie des raisons de la non implantation (ou faible) du VV par chez moi ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 2 jours #118659 par gfass
Pour le vent, j'ai vu passer quelques tempêtes ces dernières années et je ne suis intervenu qu'une seule fois (un peu tardivement) pour un nid qui s'était écrasé au sol. C'était en plein été, la branche du peuplier avait cédé et le nid gros comme une "petite bouteille de gaz" s'était explosé au sol. Quand je dis que l'intervention était un peu tardive c'est que le propriétaire ne s'en est aperçu que deux jours après.... et..... ben la colonie s'était reconstituée en trois nids satellites accrochés sous les avant-toits et s’appétait à continuer sa vie avec vraisemblablement un nid fécond et deux orphelins. Bon pour ce dernier point c'est une hypothèse, si je leur avais laissé le temps peut-être se seraient-ils regroupés, ce qui me paraît vraisemblable.
Après, le froid, le chaud, le sec, l'humide, le venteux, le boisé ou le désertique .... je ne sais pas. En revanche, il y a des repères constants. Son nid, sa façon de le faire évoluer est un modèle du genre, tant par l'isolation thermique et mécanique que par sa modularité. Imaginez que les abeilles créent elles mêmes leur habitacle et leurs partitions en fonction de l'effectif, dans un matériau bien plus adapté que le bois.... le rêve.
Sans aucune donnée scientifique je pense que là où il y a des insectes (ne serait-ce que des abeilles), il y aura des frelons.
Mais juste un aparté qui je pense a sa place ici.... Si vous avez des frelons européens (Vespa crabro) vous aurez des frelons à pattes jaunes (Vespa velutina) ils sont de très proches cousins. MAIS si vous vous privez de l'interaction de crabro en capturant ses fondatrices dans les pièges destinés à vélutina .... vous aurez beaucoup de vélutina. (nota... ce dernier point ne ressortant que de mes propres supputations, ne me jetez pas des cailloux tout de suite).
@apinoires... Je sais que dans le midi vous avez pas mal de crabro, c'est peut-être pour cette raison que le jaune rame un peu. Ne l'aidez pas comme ça a été fait partout en France....

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 1 jour #118682 par ricky

gfass écrit: Oui mais!
Personnellement, j'aurais bien vu cette demande d'aide au prélèvement comme une action ponctuelle dérogeant à la position nationale du MNHN. De même il serait bien que l'INRA profite de cette campagne pour s'informer sur les dégâts collatéraux causés par le piégeage sur Vespa crabro qui jusqu'à preuve du contraire était le seul à s'opposer à la pénétration du frelon asiatique dans notre pays.
[.....]
Un Gfass pas content... lol!


Gfass, je partage complètement ton analyse hormis ton affirmation ci-dessus....du moins par rapport aux observations que je fais depuis que le VV est apparu dans le secteur : en effet le vespa crabro vivait ici en maître (mais de façon discrète et équilibrée dirais-je), jusqu'à ce qu'il soit complètement dépassé et "dépossédé" des lieux par l' invasion du VV...c'est vraiment le terme qui correspond je pense :
En 2016, sur ma commune, 160 nids de VV détruits (combien d'autres passés inaperçus) sur une superficie de 40 km2, ce qui fait un nid tous les 500m environ !!! :sick:
Je signale qu'ici personne ou presque ne piège les frelons, que ce soit les VV ou les crabros donc il n'y a pas de dommage collatéral...pas encore...
A l'automne 2016 je surveillais attentivement les buissons de lierre autour de chez moi : des centaines de VV à la chasse, un crabro ou 2 aperçus mais gentiment priés de quitter les lieux illico....inutile de dire que pas une seule abeille en vue.....j'étais d'ailleurs dépité en me disant que mes pauvres abeilles devaient vraiment en baver pour trouver des ressources à cette période cruciale de leur développement !!! les ruchers attaqués ne sont que la partie visible de l'iceberg...

Concernant le vent, ici on déguste pas mal toute l'année, et ça a pas du tout l'air de déranger les bestiaux ! mais alors pas du tout !!! pour l'instant y'a malheureusement pas grand chose qui semble les arrêter.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 1 jour - il y a 2 semaines 1 jour #118687 par gfass
Salut ricky
Merci de ta réponse. Je vois que tu ne partages pas une partie de mon propos, mais j'ai du mal à voir exactement de quoi il s'agit.
Je ne pense pas qu'il faille revenir sur ça "il serait bien que l'INRA profite de cette campagne pour s'informer sur les dégâts collatéraux causés par le piégeage sur Vespa crabro". Donc je pense qu'il s'agit de cette phrase " Vespa crabro qui jusqu'à preuve du contraire était le seul à s'opposer à la pénétration du frelon asiatique dans notre pays".
Comme tu le sais, je suis derrière la bestiole (VV) depuis plus de dix ans avec la possibilité d'observer de très nombreux nids chaque année auxquelles se rajoutent expériences et autre bidouillages. Avant tout, si tu lis bien, ce n'est pas vraiment une affirmation lorsque l'expression est assortie de "jusqu'à preuve du contraire".
L'interaction entre les deux espèces existe, c'est un fait, ne serait-ce que dans la compétition pour la nourriture. Certes, si pour apporter la contradiction sur ce point on se base sur une chamaillerie ponctuelle visant la possession d'un quartier de poire où autre source de nourriture, on peut se tromper. Je m'explique, la domination territoriale d'une colonie est liée à au moins deux facteurs, la proximité de la colonie et son développement. Ces deux facteurs sont de nature à apporter l'effectif nécessaire à la domination. Maintenant, les chicayas entre individus isolés, je pense que ce n'est pas significatif, j'ai vu les deux.
L'interaction quant à la domination territoriale des sites (nidification et nourriture) est un débat que j'ai personnellement ouvert il y a presque dix ans et qui fait toujours l'objet d'une controverse. J'ai apporté une observation photo pour étayer l'idée (ci-jointe). Une fondatrice de crabro retrouvée morte à l'aplomb d'un nid primitif de VV tenu par sa fondatrice. Il y a eu vraisemblablement combat pour la domination de ce site et dans ce cas crabro a perdu, mais es-ce toujours le cas? Accessoirement cette observation bouscule l'hypothèse avancée par certains pour cautionner le "piégeage propre" des fondatrices au printemps supposant que les deux espèces ne sortent pas de diapause en même temps, crabro étant beaucoup plus tardif et là pour le coup sur ce point, je suis catégorique.
Reste que je trouve dommage et j'y reviens que le CNRS et l'INRA ne profitent pas de cette collecte organisée pour procéder à une quantification du nombre de fondatrices de Vespa crabro retrouvées mortes dans les pièges bouteilles. Et juste au passage on rappellera qu'en Allemagne, Vespa crabro est une espèce protégée.

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 semaines 1 jour par gfass.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ricky

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 1 jour #118691 par happy.bee
Dans ma région le crabo a déjà commencer a péricliter bien avant l’arrivée des vv ,l'arrachage des haies et des pommiers pruniers et vignes aux profit des céréales y a contribue .
Le piege bouteille n'est pas récent non plus ,car notre brave frelon n'engendre guère de sympathie et sa chasse est ouverte depuis longtemps .
En gros il est assez rare sur les secteurs de plaines cultivées .
Par contre ou j'habite c'est plus diversifie et les crabos sont assez nombreux .
Et bien le nombre de nids recenses ,est a peu prêt le même et en croissance partout .
Peut on en déduire que frelon européens ou pas ,piégeage ou pas ,l'implantation du frelon a patte jaune se fait de toute façon .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 1 jour - il y a 2 semaines 1 jour #118693 par gfass
Le lien du l'INRA de Bordeaux .... le nouveau www.bordeaux-aquitaine.inra.fr/Toutes-le...-le-frelon-asiatique
et un plus ancien www.inra.fr/Grand-public/Ressources-et-m...-en-question/(key)/5

Sans confondre les deux objectifs, une petite précision sur la ponctualité de cette campagne aurait permis de renforcer la position du MNHN

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)
Dernière édition: il y a 2 semaines 1 jour par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 19 heures #118702 par ricky
Gfass, merci pour ces éclaircissements et le partage de tes observations concernant les combats entre fondatrices VV et crabros qui sont en effet, sans doute plus révélateurs de la réalité, que ce que j'ai pu observer, à mon modeste niveau.
Le problème est que cette rivalité entre fondatrices n'est pas visible par le commun des mortels...par contre les chamailleries comme tu dis, entre ouvrières VV et crabros sont elles facilement observables et ne plaident pas en la faveur de la défense des crabros, tant ceux-ci sont loin de démontrer une réelle volonté à "défendre leur bifteck".
Aujourd'hui j'ai quand même du mal à imaginer que le crabro soit un allié efficace dans la lutte contre VV, par son attitude, mais aussi par ses capacités : vol moins efficace, plus lourd , pataud....moi il me donne l'impression d'abdiquer....C'est mon avis et j'espère me tromper !
C'est vrai qu'ici il y a du crabro mais peut-être pas autant que dans le midi où il aurait plus de mal à s'implanter ? si cela était vérifié, ça "pourrait" confirmer ton hypothèse.
Il va aussi être intéressant de suivre son évolution dans un pays comme l'Allemagne, où comme tu le dis le crabro est protégé : vont-ils alors "officiellement" s'interdire de pièger ? non seulement les fondatrices, mais aussi les ouvrières ???
Concernant la sortie de diapause décalée, tu as observé quelle différence à peu près ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 17 heures #118704 par gfass

ricky écrit: Concernant la sortie de diapause décalée, tu as observé quelle différence à peu près ?


Comme je te le disais dans mon précédent message, retrouver une fondatrice de crabro à l’aplomb d'un nid de velutina tendrait a priori a nous montrer qu'ils sortent de diapause en même temps (la photo est datée du 13 mai 2012).
Tu m'as obligé à plonger dans les archives ;) et j'ai retrouvé une série de photos de fondatrices de crabros marquées à la date du 01 mai 2013. J'ai même des photos où on les voit les cousines ensemble sur le pain de candi. Je vais recommencer cette année.
A mon avis, le tempo du réveil est identique pour les deux espèces. On peut même ajouter que le celui du développement des colonies doit également être assez identique puisque la "délocalisation estivale" lorsqu'elle se produit, s'effectue au même moment pour les deux en juillet, régulièrement dans les cheminées pour crabro, dans les arbres pour velutina.

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 9 heures #118705 par ardecho
faudrait pas trop non plus se plaindre du vv sinon ça va finir comme avec le moustique tigre à la Réunion, on va nous gazer au fly-tox et on aura plus ni vv ni crabo ni abeilles...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 3 heures - il y a 2 semaines 3 heures #118711 par Khristine
Ne pas piéger les reines V V fondatrices au printemps, aucun argument clair ou convaincant ne va dans ce sens, je trouve.
D'accord, j'ai bien lu la théorie disant que plus il y a de reines présentes, plus la mortalité est élevée, et que si l’on en piège certaines, on libère le terrain pour d’autres qui n’auront même pas à se battre.
Mais la logique dans tout ça? La mienne est peut-être erronée, mais considérant
1) que le V V ne fait que se développer depuis son apparition, leur propre auto-régulation ne me paraît vraiment pas satisfaisante :sick:
2) que des apiculteurs témoignent avoir passé l'année tranquille sur leur secteur après avoir piégé les reines au printemps (imaginons, si un max de secteurs se libéraient !!! )
3) que moins il y a de reines V V , ben ... moins il y en a, qu'elles se tuent entre-elles ou qu'elles soient tuées par nous (au moins on en est sûr), elles sont mortes, et peut-être en plus grandes quantités
4) et puis si on espère un affaiblissement du V V par consanguinité pour cause de resserrement génétique, ben moins il y aura de reines, moins il y aura de variété dans leurs gènes :evil:
Je parle du piégeage sélectif à la planche, le crabo, je ne veux en aucun cas contribuer à son déclin.
Dernière édition: il y a 2 semaines 3 heures par Khristine.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 semaines 3 heures #118712 par gfass
@ khristine
As tu jeter un œil dans nos archives où il est envisagé que moins il y a de reines en compétition sur une zone, plus le secteur (rayon d'action) de chaque colonie est grand et riche. Cela donne des colonies démesurées et prolifiques à la fois en ouvrières mais également en future reines... C'est un peu ce qui est observé dans les départements en début de colonisation. Par la suite, un certain "équilibre" tant à donner des colonies plus nombreuse mais beaucoup moins prolifiques et la prédation sur les ruchers est moins forte..... .Mais bon, tout ceci est une théorie qui en vaut une autre, laquelle? ça reste à définir y en qui cherchent :)

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #118715 par Khristine
J'ai vu cette théorie, oui.
Mais au vu de la réalité sur le terrain, avec une belle densité de nids de V V ici, et une prédation intense sur le rucher, je ne persisterai personnellement pas volontiers à ne rien tenter de nouveau pour revivre la même présence désespérante :)
Cette théorie ne m'inspire rien qui vaille.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #118716 par thierry84
Je fais suivre la suite du message

François Warlop Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. [arbo-bio-info] <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>
Aujourd’hui à 17h38

À

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Corps du message


quelques précisions.....



Bonjour à tous,

Merci d’avoir été si nombreux à répondre présent pour cette campagne de collecte de reines de frelons asiatiques : mais si vous voulez participez nous tenons à vous faire tenir quelques règles quant à la méthode de piégeage à appliquer.

Vous trouverez en PJ un flyer vous montrant la démarche à suivre pour rendre votre piège plus sélectif et limiter les dégâts potentiels qu’il pourrait occasionner sur la faune locale. Cela passe à la fois par un aménagement du piège et une surveillance très régulière de ce dernier.

Nous vous rappelons que cette campagne n’a pour but que d’échantillonner des frelons asiatiques dans un maximum d’endroits différents,pas de proposer une méthode de lutte. De même, nous n’avons pas besoin d’un très grand nombre d’individus pour une même localisation : vous pouvez limiter vos captures à 10 reines, puis retirer votre piège.

Merci encore pour votre participation, nous attendons vos colis avec impatience !

Apicalement,

Juliette Poidatz, Denis Thiéry (INRA Bordeaux)
Antoine Wystrach, Cristian Pasquaretta, Tamara Gomez-Moracho, Mathieu Lihoreau (CNRS Toulouse)

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


désolé je n'arrive pas a mettre la piece jointe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stf, gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours - il y a 1 semaine 6 jours #118717 par gfass
Comme quoi.... Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas.....
Le pire c'est que je vais devoir me mettre à piéger pour la première fois
Merci Juliette ;)

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)
Dernière édition: il y a 1 semaine 6 jours par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours - il y a 1 semaine 6 jours #118719 par stf

je vais devoir me mettre à piéger pour la première fois

...depuis le temps ....!

comme quoi une voie féminine ca change tout ;))
Dernière édition: il y a 1 semaine 6 jours par gfass.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours #118721 par gfass
Pas du trou stf, je fais ça car je suis un fan de la science participative et quand elle se met en oeuvre je dis présent sans sourciller.
Je dois quand même préciser que je vais les capturer sur un morceau de candi avec un mini mini filet à papillon. :)

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 6 jours - il y a 1 semaine 6 jours #118723 par ricky
En tout cas ils ont l'air réactifs, cf la version 1 du PDF "amélioration du piège" datée du 8 mars, dans lequel on voit qu'un trou de 8.5 mm serait sélectif envers les fondatrices crabros : quelqu'un peut-il confirmer ?
Quel pourcentage de participants va suivre ce conseil ? pas évident de faire un beau trou de 8.5, il faut avoir le bon forêt !!!

docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&src...zYTgzMzgxZDgxMDc3NWU
Dernière édition: il y a 1 semaine 6 jours par ricky. Raison: ajout du lien

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 1 jour #118838 par gfass
Première fondatrice observée ce jour.... C'est reparti!!

" Quand l'humanité aura disparu, les abeilles pourront enfin vivre en paix." (Alfred Einstein).
"Je n'ai pas à être plus fort que l'Autre, je dois être plus fort que moi... grâce à l'Autre" (Albert Jacquard)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 1 jour #118847 par ardecho
:(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 jours 21 heures #118877 par max16380
je revien de mes caisses et j'en ai vu 1 une femelle, malheuresement mon levre cadre et paser a ras c étiquette (louper). mais j'ai mis mes pieges, on verra.

apiculteur d'un jour, apiculteur toujours

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 jours 21 heures #118879 par cdsjo
Dans le cadre de l'étude Itsap - Muséum:
16 pièges installés le 8 3 17 sur 8 emplacements de ruchers et sur une même commune ; 1er relevé du 16 3 17 = 41 frelons, opération qui sera poursuivie jusqu'à épuisement du stock (de frelons) avec un comptage hebdomadaire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 jours 19 heures #118883 par ricky
Pas mal, quelle recette pour tes pièges cdsjo ?
Ici 2 fondatrices piègées ces 2 derniers jours (finistère-sud) et mises au congelo pour le projet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 jours 9 heures #118894 par cdsjo
Cassis et bière.
Je piège systématiquement en cette saison depuis que le frelon est apparu en 2007 , avec triste expérience du varroa, j'ai compris qu'il fallait surtout compter sur nous même pour tenter de résoudre nos problèmes.
Sauf que je n'en faisais pas le comptage, normalement, il y a de la prise jusqu'en mai ; quand il n'y a plus de prise, je désactive jusqu'au mois d'août.
Comme j'hiverne 4 à 500 colonies sur la même commune, toujours aux mêmes emplacements, au vu des prises du printemps et de la fin de saison, j'acquiers petit à petit des éléments de réflexion pour faire en sorte que ce frelon ne reste qu'une gêne et pas davantage.
Cet automne, je suis passé au travers, j'ai arrêté de piéger à la mi novembre comme dab, et trois semaines plus tard, il a fallu remettre ça en catastrophe ; j'ai perdu une douzaine de ruches ce qui est à mon niveau, une faute professionnelle, mais ça servira de leçon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena