Topic-icon Candy vs sirop, quand et comment choisir ?

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine #118125 par mathieua
Bonjour à tous,
Selon les apiculteurs, les méthodes vont du "tout sirop", au "tout candy", en passant par ceux qui utilisent le candy au printemps, le sirop pour l'hivernage, ou ceux qui ne font que Candy en hivernage et sirop en saison...
Allons y donc annoncez la couleur et surtout le pourquoi de la méthode!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine - il y a 1 mois 1 semaine #118126 par gallus
Au printemps, dès maintenant d'ailleurs, pour les essaims faibles, on pose une poche de candi directement sur les cadres en retournant le nourrisseur.
Impossible de faire çà avec du sirop. Le candi est consommé au fur et à mesure des besoins.
Le sirop est consommé d'un coup et stocké, donc très bien pour préparer l'hivernage à l'automne et ce n'est pas cher.

Un avion passe dans le ciel
Les abeilles butinent les fleurs de lierre
Dernière édition: il y a 1 mois 1 semaine par gallus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine #118137 par max16380
idem que gallus, en ce moment candi bio avec nourisseur retourner et petite barquette avec un peu de sirop + nozevit. l'avantage du candi c que c direct assimilable, alors que le sirop c comme du nectar 1 l te donne 60 cl sec + ou-. et avec ces t°C encore froide le sirop dans le nourisseur c le couloir de la mort, elles se caillent comme nous quand on vas chercher le bois pour mettre dans le poele alors que le candi au dessus des cadres c plutot comme l'apero devant la tv au coin du feu.
la je crois que je vais remettre 1/2 pain de candi + n,ozevit + pain de pollen ( sirop + pollen + levure) de la taille d'une mandarine. pour fin fevrier et cela tt les 2 semaines jusqu'a fin mars histoire d'avoir des zazas pour avril.

apiculteur d'un jour, apiculteur toujours

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine #118140 par Rente
Et vu la météo actuelle ...?
(je suis en Ardèche, y fait 15° l'aprem, gros soleil, les noisetiers sont en fleurs, et ce n'est pas les seules fleurs. La météo annonce sur minimum 2 semaines 15km/h de vent du nord et les mêmes température + soleil. Ca promet un temps hyper stable pendant longtemps! Avec un mini "selon la météo à 3°C.)
Vous feriez quoi? Genre on stimule un peu pour être prêt pour le printemps qui arrive trop tôt? Quitte à nourrir sous la pluie/neige en mars/avril ?
ou vous laissez passer mars avant d'y réfléchir?

Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine #118142 par max16380
pour avoir des butineuses en avril il faut nourrir fin fevrier debut mars sinon ce serra pour l'accacia. par petite quantité.

apiculteur d'un jour, apiculteur toujours

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 1 semaine - il y a 1 mois 1 semaine #118148 par du luy
à mathieu ,
Jamais de sirop , jamais de miel , jamais de pollen en nourrissement , uniquement du fondant . Quantités : de 5 à 10 kilos/ruche/an selon les années . Nous faisons baisser les appros en permanence en laissant un peu plus de miel .
Le choix du fondant : Trop de composants inutiles dans le sirop ( exemple , maltose et anticristallisant ) et trop d'eau surtout pour les appros hivernales , créations de macérations d'abeilles noyées dans les nourrisseurs ouverts .
Pas de nourrissements spéculatifs .
Il serait intérréssant de mentionner si le produit solide est du fondant ou du candi maison ou autre et si le produit liquide est fait maison ou industriel .
Dernière édition: il y a 1 mois 1 semaine par du luy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: memepaspeur, gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118355 par abeille14
Vous nourrissez à quoi avent l'hiver fonda ou sirop .je vois que luy nourri aux fonda et il a très peux de perte ?le sirop et il bon ou pollué .quand pensez vous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour - il y a 1 mois 1 jour #118357 par du luy
à abeille14,
Il ne faut pas que tu relies les deux , pertes et fondant ou pertes et sirop. Les années précédentes , ( env 14 ans ) les ruches étaient également nourries au fondant et les pertes étaient plus importantes que cet hiver . Les apis qui font les deux ( sirop et fondant ) pourraient te dire qu'il n'y a aucune différence . Perso , je préférre ne pas mettre d'eau dans mes ruches à l'entrée de l'hiver ;
L'année prochaine , ce sera peut etre notre tour de perdre beaucoup de ruches à cette période , rien n'est privilégié dans les raisons de cette hécatombe de plusieurs ruchers .
Dernière édition: il y a 1 mois 1 jour par du luy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gallus, Calluna

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118358 par FRANCO 79
Et maintenant sirop ou candi en ce début de saison.
Quel différence faites vous entre fondant et candi style apifonda ou autre marque.
Le fondant ou le candi stimule t-il autant que le sirop 50/50 car je trouve le candi plus pratique.
Ou trouvez vous le fondant si c'est différent du candi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour - il y a 1 mois 1 jour #118360 par du luy
à franco ,

C'est un choix perso qui date , nous c'est toujours fondant . Il est presque plus stimulant que le sirop ( sauf , s'il est distribué tous les deux jours ) , car les abeilles sont dessus en permanence donc émulation de la colonie .
Le sirop est pris rapidement mais les fréquences de distribution sont conséquentes pour obtenir un résultat . Je ne parle pas ici du nourrissement hivernal .
Je ne connais pas le candi , tu parles de ce produit fait par l'api à partir du sucre ! .
Le produit que tu cites est un fondant .
Dernière édition: il y a 1 mois 1 jour par du luy.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118361 par FRANCO 79
Donc apifonda comme exemple c'est du fondant et non du candi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118362 par du luy
à franco ,

Exact , il y a marqué fondant sur le carton , comme pour les autres marques d'ailleurs .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118363 par fort myers
Bonsoir
Au risque de me répéter.....
Je trouve que le nourrissement sirop au "gouttes à gouttes" fonctionne bien au niveau de la prise lente, donc stimulatrice.(seau retourné, percé de 5 trous diamètre 2 mm sur trou nourrisseurs mes toits)
Les deux litres de sirop sont pris en 5 jours pour les plus populeuses, 8 à 10 jours pour les autres
Je vais les ouvrir dans 48 h, et je ferais un bilan au niveau de l'accroissement du couvain par rapport à celles qui n'ont reçu que du candi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gallus, max16380, du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #118367 par FRANCO 79
Je serais content de connaitre vos résultats: fondant contre sirop 50/50!!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 18 heures - il y a 1 mois 17 heures #118368 par du luy
à fort myers ,

Tu pratiques à coup sur le meilleur systéme de distribution du sirop , il s'agit du biberonnage . Les abeilles vont prendre ton sirop dans le temps et c'est exactement cela qu'il faut faire , une fausse miéllée . Cette maniére de distribuer le sirop aux abeilles peut également se faire à l'entrée de la ruche avec des pots de miel retournés ou des bouteilles de jus de fruit , le probléme dans ce cas , reste la fréquence .
Par contre si tu fais par deux litres sur plusieurs jours , voir une semaine , le résultat sera peut etre supérieur ou au moins égal au fondant qui lui aussi fonctionne dans le temps . Il s'agit donc là d'un nourrissement spéculatif , tu pourrais méme tabler sur un sirop plus léger en sucre , du genre 3 parts de sucre pour 7 d'eau . L'objectif n'est pas de mettre du sucre dans la ruche mais de créer une émulation dans la ruche avec un produit sucrant qui ressemble à un nectar , donc beaucoup plus d'eau que de sucre .
Si ton sirop n'a pas besoin d'etre transformé par les abeilles ( sirop industriel ) , il y aura un peu moins d'émulation qu'avec un sirop fabriqué maison avec du saccharose .
Ces six lignes correspondent à un nourrissement de printemps , pour les nourrissements pré hivernaux , les dosages en sucre doivent etre supérieurs .
Dernière édition: il y a 1 mois 17 heures par du luy.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 14 heures #118374 par Khristine
Au printemps, j'ai fait mon sirop maison, pour accompagner mes jeunes essaims, avec des plantes infusées dans l'eau avant mélange avec le sucre, j'avais lu que certaines pouvaient aider à lutter contre le varroa (comme lorsque mes chevaux mangent de l'ail à la période d'infestation par les taons).
A l'automne, idem, mais la conso s'est arrêtée nette, et le sirop fermente alors, et amène de l'humidité dans la ruche, je ne recommencerai pas.
Pas mal de noyades dans les nourrisseurs aussi ... :(

Depuis 15 jours, elles ont du candi bio.

Quelqu'un aurait-il une bonne recette pour du fondant fait maison?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 13 heures #118375 par fort myers
Merci du luy
Je n'ai bien sûr rien inventé, j'apprends cela lors de mes campagnes aux USA
Et je n'ai vu que très rarement des colonies aussi puissantes en populations
Il est vrai que leurs ressourcces melifères sont immenses
Je dois encore bosser pour en arriver à travailler vraiment en double corps Langstroth
J'ai eu de mes élevages des colonies sur 15 cadres de cc au printemps, il y a deux ans....
Là ce serait le Graal !
Je sais aussi qu'en France certains en font de même
je vais ouvrir surement cette après midi (T= 22 °C !!!)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 13 heures - il y a 1 mois 13 heures #118376 par du luy
à Kris ,

Tu peux le fabriquer avec du sucre glace et de l'eau . Le sucre glace est obtenu en écrasant du sucre cristal , tu obiendras une poudre différente de celle du commerce qui elle , contient de l'antiagglomérant ( silice , amidon et autres ) . Les abeilles n'aiment pas l'amidon .
Ensuite tu fais un mélange bétonniére a froid , tu évalueras la consistance en versant l'eau au fur et à mesure et selon ton besoin .
Dernière édition: il y a 1 mois 13 heures par du luy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Khristine

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 10 heures #118379 par apimichel
Bonjour Du Luy,
Comment fais-tu pour écraser le sucre (en grosses quantités) pour obtenir du sucre glace ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 10 heures #118380 par du luy
à apimichel ,

Il faut un concasseur ou broyeur à sucre glace . Regarde sur le net , je pense qu'il doit y en avoir . Il s'en trouve parfois aussi sur le bonc..in .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: apimichel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 7 heures #118382 par abeille64
bonsoir

est ce que tu sais si un broyeur a céréale pour faire de la farine pourrait convenir?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 1 mois 7 heures #118383 par du luy
à abeille64 ,

Aucune idée , il faudait essayer chez un agri qui dispose d'un moulin à mais .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 7 heures #118386 par fort myers
Après visite de deux ruchers, je n'ai vraiment pas trouvé de différence, pour l'instant (nous sommes encore si tôt en saison) entre les colonies qui terminent leur candi et celles qui ont fini leur "biberon"
Il est certain,et je le confirme qu'il aura fallu 5 à 8 jours pour qu'elles absorbent leur 2 l de sirop,contre des semaines pour grignoter les 2,5 kg de candi.
La moyenne est de 4 cc et les oeufs pas plus abondants quel que soit le type de nourrissement
Je pense que les premiers pollens vont faire la différence dans la quinzaine de jours qui arrivent
A suivre donc...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gallus, louiseluc, max16380, gfass

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 4 heures #118389 par nuck
à abeille64
Dans les années 1980, nous utilisions un gros broyeur à fabriquer la farine pour les animaux (broyeur dit à maïs). Marque : Broimix
Il nous avait fallu modifier la grille de sortie avec une maille (trous) plus fine, afin d'obtenir du sucre vraiment glace. Ceci pour que le sucre soit repris plusieurs fois par le broyeur avant de passer en fine poussière par la grille.
Nous avions acheté ce matériel d'occasion au prix de 3 000 francs de l'époque.
Il faut un appareil équipé d'un moteur assez puissant.
Je joins des photos de l'appareil en entier (1), broyeur ouvert (2), et du "glace" obtenu (3) :


Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: apimichel, du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 3 heures #118390 par abeille64
merci pour les renseignements ,et le fondant confectionné de la sorte a t'il les mêmes qualités que celui du commerce ,est’il aussi bien pris par les abeilles? merci

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 semaines 6 jours #118398 par nuck
à abeiille34
Nous n'avons pas constaté de différence. Utilisation de ce procédé pendant plus de 10 ans.
Il faut concevoir la fabrication de ce type de fondant avec circonspection économique car il s'agit de la mise en place d'un véritable atelier. Cela représente un investissement sérieux qu'il convient d'amortir sur plusieurs années et sur un nombre de ruches conséquent.
Car en plus du broyeur, il faut avoir un malaxeur.
Nous avions opté pour un gros pétrin de boulanger capable de malaxer 300 à 500 kg.
Je dit "nous" car, vu l'investissement, nous avions réalisé cet atelier en commun à deux exploitations, chacune d'environ 350-400 ruches.
C'est un type d’atelier qui fonctionne bien en commun car chaque exploitation n'en a pas forcément besoin en même temps. Et même - ce que nous faisions - on peut le faire tourner ensemble en hiver, lors de la saison "morte" ... et passer de bonnes journées à "blaguer".
Comme sortir le fondant du pétrin est un peu "physique", être à deux est bien venu pour se relayer.
Au lieu d'utiliser de l'eau et parfois de la matière grasse comme dans certaines fabrications de fondant pâtissier industriels, nous utilisions du miel liquéfié ou mieux à cristallisation très fine (cristallisation dirigée) comme liant. L’appétence pour les abeilles en est accrue.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • du luy
  • Portrait de du luy
  • Hors Ligne
  • Gardienne attentive
  • Gardienne attentive
  • Api pro retraité et permaculture
Plus d'informations
il y a 3 semaines 5 jours #118429 par du luy
à apimichel ,

Regarde sur " agriaffaires " tu as plusieurs types de moulins .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: apimichel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 semaines 5 jours #118438 par gallus
Merci Nuck pour ces infos.
Tu dis que vous avez modifié la grille de sortie du broyeur.
Avec quel diamètre de trous travaillez vous ?
Tu veux dire que le sucre broyé ne passe pas immédiatement à travers la grille de sortie et qu'il faut s'y prendre à plusieurs fois ?

Un avion passe dans le ciel
Les abeilles butinent les fleurs de lierre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 semaines 5 jours #118439 par nuck
A gallus
C'était dans les années 80' et je n'ai plus le matériel. Je crois que j'avais utilisé un bout de tôle perforée du genre de celle des hygiaphones (les points publics d'appareil téléphonique bleu à jetons de l'époque en forme d'alcôve), si mes souvenirs sont bons. De mémoire, les trous devaient être de l'ordre de 1 à 2 mm (il me semble).
Cette tôle était serrée (avec les brides idoines) avec celle d'origine plus épaisse mais avec des trous trop gros (qui convenaient pour broyer le maïs en mode mi-farine/mi-concassé).
Je me souviens avoir tâtonné avec plusieurs essais.
Mais il est possible que les fabricants disposent de grilles spéciales pour faire une farine fine. A l'époque, Internet n'existait pas encore, le téléphone installé depuis peu dans les campagnes reculées, on n'avait pas les mêmes exigences de recherche qu'aujourd'hui. On se débrouillait avec ce que l'on avait sur place.

Il ne fallait pas s'y reprendre à plusieurs fois (sauf qqs rares cas exceptionnels, dans ce cas un second passage très court pour vraiment faire "farine").
Le fait que les trous soient plus petits obligent les couteaux du broyeur à reprendre sans cesse le sucre jusqu'à cela passe par les trous.
Le temps de broyage fin n'est pas trop long. De mémoire, environ 10 minutes pour 30 à 50 kg de sucre.

Je vois sur le site indiqué par du luy, qu'il y a ce genre de broyeurs à marteaux d'occasion qui ressemblent beaucoup à ce que nous utilisions.
Mais, comme je le dis dans le 2e message, il faut envisager également un malaxeur pour faire la pâte. Au prix où l'on peut avoir le fondant de nos jours, par quantité si on se met à plusieurs, il me semble que la donne n'est plus la même qu'à l'époque.

Il faut penser aussi à l'ensachage ou la protection sous film plastique afin d'éviter le dessèchement de surface. Gros travail de reprise du fondant dans le malaxeur (pétrin). A l'époque, nous placions le fondant dans des plateaux couvre-cadres et par-dessus un film plastique. Les plateaux étaient retournés sur les têtes des cadres après avoir pratiqué un trou dans le plastique. Certains plateaux avait déjà un trou, donc on ne retournait pas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: gallus, du luy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 semaines 5 jours #118443 par abeille64
oui ,effectivement ça a l'air compliqué a grande échelle...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena