Récolte des cadres de miel
par Gilles Fert
Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica

avec l'aimable autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs



La récolte de ses premiers cadres de miel reste un moment de pure émotion. Pour que le bonheur reste à son comble, il est bon de respecter quelques règles et de prendre certaines précautions. Ce miel récolté correspond au surplus de la colonie. Ne prenez pas tout, les abeilles ont besoin de réserves pendant l’hiver, et le complément de sirop de sucre ne remplacera jamais le miel pour la bonne santé de nos abeilles. Attendez qu’il soit suffisamment operculé. Pour un miel monofloral, récoltez à l’issue de la floraison avant que la suivante ne vienne se mélanger, auquel cas vous obtiendrez un miel toutes fleurs.

Etape n°1

Pratiquez par une belle journée ensoleillée si possible.

Attendez que les cadres de miel soient au moins operculés à 80 % afin que le miel soit « mûr ».

Sinon, le taux d’humidité supérieur à 18 % peut déclencher une fermentation après extraction.

Attention à la fumée. Certains miels comme l’acacia sont particulièrement sensibles et retiennent l’odeur de la fumée.

Par conséquent, enfumez modérément. Préférez celle faite à partir d’un combustible propre comme le « Biolandes » disponible chez les fournisseurs de matériel apicole.

recolte cadres 1

Etape n°2

 En fonction de la quantité de hausses à récolter, adoptez la méthode appropriée. Pour quelques cadres de miel, l’ancienne pratique de la brosse reste possible.

Mais attention, le risque de disséminer des maladies n’est pas nul, donc prenez une poignée d’herbe ou un rameau en guise de brosse que vous changerez entre chaque ruche.

Certaines races d’abeilles supportent mal ce traitement et deviennent très vite agressives.

Une fois les cadres débarrassés de leurs abeilles, placez-les dans une hausse vide recouverte d’un couvre-cadre pour éviter le pillage.

Etape n°3

 Méthode plus douce et de plus en plus utilisée, le plateau chasse-abeilles permet un travail tout en douceur, en respectant nos abeilles et les voisins...

Différents modèles sont disponibles dans le commerce. Tous permettent aux abeilles de descendre de la hausse vers le corps de ruche tout en interdisant la remontée.

Ils sont très efficaces lorsque les cadres de miel sont bien operculés et qu’ils ne contiennent pas de couvain. C’est pourquoi, leur utilisation se fait généralement combinée avec une grille à reine entre la hausse et le corps placée avant la miellée.

Dans de bonnes conditions, environ 3 heures après la pose du plateau chasse-abeilles, les hausses peuvent être retirées.

Etape n°4

Pour une quantité plus importante de hausses à récolter, certains apiculteurs utilisent un répulsif.

Quelques gouttes d’extrait d’amande amère (utilisé par les pâtissiers), par exemple sur une toile de jute fixée sur un plateau noir, dégagent une odeur forte que les abeilles fuient.

L’évaporation est d’autant plus importante lorsque le soleil chauffe le plateau noir.

Veillez à ce que la toile imprégnée ne touche pas le dessus des cadres.

Là aussi, attention à ne pas altérer le miel en surdosant ou en utilisant n’importe quel produit répulsif.

Etape n°5

Une méthode expéditive mais pas moins efficace (200 hausses/jour/personne) consiste à souffler les abeilles hors de la hausse. Le petit souffleur à feuilles que l’on trouve dans les magasins de bricolage convient parfaitement.

La hausse est placée de chant au-dessus de la ruche après l’avoir légèrement enfumée pour que la majorité des abeilles descendent. Elles sont pulsées vers l’extérieur pour retomber devant la ruche, si possible sur une surface enherbée, donc plus douce.

Lorsqu’on utilise des grilles à reine, il n’y a pas de risque qu’elles se trouvent dans la hausse.

Dans certaines conditions de fin de miellée et en travaillant certaines races, l’opération peut devenir piquante pour l’entourage après quelques dizaines de ruches.

pese ruche 5


Attention
Quelle que soit la méthode utilisée, attention de ne pas déclencher un pillage. Evitez les coulures de miel (absentes si on a choisi le plateau chasse-abeilles) et les morceaux de brèches parasites que les abeilles construisent parfois entre deux cadres. Protégez rapidement les hausses récoltées par un couvre-cadre ou une toile humide.

Astuce
Si vous travaillez avec un fourgon fermé, à l’issue de la récolte arrêtez-vous à quelques centaines de mètres du rucher, dans un endroit sûr. Ouvrez les portes et les dernières abeilles s’envoleront pour regagner leur ruche. Pour un véhicule à plateau, retirez tout simplement les chasse-abeilles placés à l’envers sur chaque pile de hausses. Les précautions à prendre : Ce n’est qu’après le retrait du dernier cadre de miel en fin de saison que vous pouvez faire le traitement contre le varroa. Profitez que la ruche soit ouverte pour placer le traitement choisi.

Pour en savoir plus
Le traité Rustica de l’apiculture, 2002, pages 280-282 F. Jeanne, 1999, Fiche technique OPIDA : 3-1, 25 p. 227-230.

Gilles Fert
    Auteur de « L’élevage des reines » aux Editions Rustica