Le pas à pas : l’usage du chalumeau en désinfection de ruche (2007)
Jean-Maurice Cantin

avec l'aimable autorisation de la revue

Abeilles et Fleurs

Une des mesures prophylactiques est de ne jamais mettre en contact une colonie d’abeilles avec du matériel ayant servi à une autre colonie. La désinfection a pour but d’éliminer les germes de maladies qui n’attendent que les conditions favorables pour se développer, même après plusieurs mois ou plusieurs années passées dans du matériel non peuplé. De quelques unités à plusieurs dizaines de ruches, l’emploi d’un chalumeau est suffisant. 

Information complémentaire
L’organisation d’un atelier de désinfection se doit de respecter la « marche en avant ».Le matériel propre ne doit pas revenir en arrière et croiser le matériel sale.La désinfection complète et sérieuse d’une ruche comprenant un plateau, un corps, un couvre-cadres et le toit peut demander de 20 à 30 minutes.

 

Etape 1
Le chalumeau portatif avec une cartouche de butane rend service au rucher mais il manque de puissance.

Etape 2
Vous préférerez un chalumeau puissant, installé sur une bouteille de 13 kg.Butane mais de préférence propane si vous travaillez en extérieur.

Vous remarquerez qu’il ne possède pas de détendeur et fonctionne directement avec la pression de la bouteille.

Un lève-cadre ou tout objet métallique pouvant faire office de racloir complète le matériel.

Etape 3
Pour ceux qui veulent récupérer de la cire et de la propolis par grattage, un premier nettoyage s’impose.Afin d’éviter l’éparpillement de particules autour du poste de travail, celui-ci est installé dans un récipient.

Ce dernier doit être assez profond mais aussi assez large pour ne pas gêner les mouvements.
La propolis est récupérée et le reste passé à la chaudière à cire ou détruit par le feu.

Pour ceux qui ne veulent rien récupérer, nettoyage et désinfection se font simultanément au chalumeau.

Etape 4
Le chalumeau s’allume admission d’air fermée.Sa flamme est jaune car le gaz n’est pas complètement brûlé.

Etape 5

L’ouverture de l’admission d’air est faite progressivement.Le chalumeau est bien réglé quand vous obtenez une flamme comprenant un « dard bleu » et une partie que vous ne voyez pas.

C’est à l’extrémité du dard bleu que la flamme est la plus chaude.

Etape 6
Vous faites fondre la cire et la propolis par un premier passage de la flamme.Vous raclez et enlevez les déchets.

Vous repassez la flamme pour bien désinfecter le bois qui doit avoir pour finir une couleur « pain brûlé ».
Vous utilisez la partie de la flamme la plus chaude sans jamais écraser le « dard bleu » sur le matériel que vous désinfectez.

Etape 7
Vous insistez pour tout enlever dans la feuillure où se logent les têtes de cadres derrière la crémaillère.

Etape 8
Vous portez attention aux angles formés par les assemblages des planches.

Les gaz chauds de la flamme ne pénètrent pas toujours correctement pour assurer une bonne désinfection.